Félicitations, de la part de tout le Forum, à Dimmouth vainqueur du concours photo du mois de Février 2017 : "0ne spot".

dimmouth-fev-17 reduced.JPG

 
INSCRIPTIONS POUR LE RASSEMBLEMENT NATIONAL : ENCORE DES PLACES DISPONIBLES, DÉPÊCHEZ-VOUS !!

 

riton

Alfistes actifs
  • Compteur de contenus

    229
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de riton

  • Rang
    Distinctive

Previous Fields

  • Localisation Versailles
  • Voiture 156 SW 2.0jts Selespeed

Visiteurs récents du profil

1 196 visualisations du profil
  1. Salut, Une question con: tes bougies de préchauffage sont en quel état ? Je te pose la question car j'ai bien l'impression que sur les Alfa, tout ce qui est électronique est - comment dire - surprenant et très sensible... Sur mon 2.0JTS, j'ai soldé un souci de ventilo qui se déclenchait parfois à froid (vitesse maxi du ventilo après avoir allumé le moteur depuis 10s...) le jour où j'ai remplacé... Les bougies d'allumage !!!!!!!! Et quand le ventilo se déclenchait ainsi, j'avais une erreur PMH enregistré. J'effacé le code erreur et les ventilos se coupaient... Ca réapparaissait 2j après comme 6 mois après. Complètement aléatoire.
  2. Honnêtement, je n'ai pas cherché d'autres repères. Dans le manuel d'atelier, ils n'en parlent pas en tout cas. Les seuls repères présents pour la distribution sont des encoches dans les pignons des arbres d'équilibrage, et des marques sur les carters. Pour les AAC, ils ne parlent à aucun moment de repère sur l'arbre. Pour ce qui des cales/brides, celles prêtées par vdue n'épousaient pas parfaitement les cames. Et pour moi ce n'était pas illogique. Y a forcément une certaine tolérance sur le dimensionnel des pièces et sur l'assemblage. Du coup, si la contre-forme avait épousé parfaitement la came, le montage aurait été hyperstatique et impossible. Par contre, dans notre cas, il fallait que la came soit parfaitement centrée dans la contre forme de la bride pour qu'il soit possible de bien plaquer celle-ci sur la culasse ensuite. Ca se jouait à pas grand chose. Si pas bien plaquée, il n'était pas possible de serrer l'une des deux vis de la bride.
  3. Salut, Merci pour l'info sur le côté linéaire du moulin, ce qui aurait du coup tendance à me faire penser que: - 2010 (distribution faite chez un concess) -> la distribution était bien calée (linéaire) mais pas les arbres d'équilibrage (vibration au ralenti) - 2013 (distribution faite chez un concess) -> la distribution était décalée (changement de caractère à 3500trs), mais les arbres d'équilibrage calé (ralenti stable, pas de vibration) - 2017 (distribution faite par moi même) --> distribution calée (linéaire), arbres d'équilibrage calés (ralenti stable, pas de vibration) Et je commence à penser que nous n'avions peut être pas décalé la distribution il y a 15j. Elle était probablement juste calée "comme avant", c'est à dire décalée d'une dent. Et le claquement au démarrage n'avait probablement rien à voir. Les poussoirs hydrauliques désamorcés à force de jouer avec les aac ??
  4. Salut, Si tu parles des cales avec l'empreinte des cames, pour caler les aac au moment de faire la distrib, même situation hier sur un 2.0JTS. Cale qui s’emboîte bien sur les entretoises, mais ensuite au serrage, cale d'admission qui changeait légèrement de position, avec appui perfectible sur le plan d'appui, alors que pas ce souci pour la cale d'échappement. Nous avons fait la distrib ainsi. Pas de souci au démarrage ni après 10-15mn d'essai routier.
  5. Ca m'aurait quand même fait mal qu'une dent de décalage suffise à ce qu'il y ait un contact. Il y a un paquet de moteur conçu pour qu'il n'y ait pas de contact même en cas de casse de distribution. D'autres sur lesquelles il faut plusieurs dents de décalage avant que ça puisse toucher. Alors 1 dent de décalage = casse moteur, ça aurait été plutôt moyen de la part d'Alfa. Ce n'est pas non plus comme si on parlait d'un moteur super pointu, d'un 2L sortant plus de 200ch... Enfin bon, vu l'usine à gaz pour caler la distribution, ça n'aurait pas non plus été très surprenant de leur part...
  6. Me voilà de retour. Ayant réceptionné vendredi les cales envoyées par vdue (merci encore à toi ), nous avons pu bosser sur la 156 ce samedi. Première étape : contrôle du calage A l'aide d'une tige posée sur la tête du piston n°1 et d'un comparateur, nous avons mis le cylindre n°1 au PMH fin de compression. Puis, nous avons posé les brides de calage . - AAC admission : calage OK - AAC échappement : la came rentrait dans la bride, mais pas parfaitement centrée. Il y avait une dent de décalage. Retard sur ouverture/fermeture échappement - courroie arbre équilibrage : calage parfait (la méthode des repères marche donc sans souci sur le JTS. Faut juste faire des repères fin et c'est un peu plus fastidieux. Notre décalage venait fort probablement du fait que le repère fait sur la poulie d'échappement n'était pas assez fin et précis. Il avait bavé un peu, suffisamment pour rendre la lecture approximative à une dent près) Deuxième étape : correction du calage Dépose des courroies accessoires, équilibrage et distribution. Pose des brides sur les arbres, calage du PMH, repose de la courroie de distribution. Contrôle du calage et de la tension après 2 tours de vilo à la main. Nickel. (Il faut quand même avouer que l'immobilisation des AAC par les brides facilite quelque peu le travail sur ce moteur. ) Calage des poulies des arbres d'équilibrage et repose de la courroie. Contrôle du calage et de la tension après 2 tours de vilo à la main. Re-nickel. Troisième étape : prise des compressions des cylindres Avant de démarrer, il nous fallait d'abord nous assurer que le claquement ne venait pas d'un contact soupapes-pistons. Du coup, nous avons fait sauter les fusibles de la pompe à essence et des injecteurs, retiré les 4 bougies, et sorti le compressiomètre. Cylindre 1, 3 et 4 : 13-14bars Cylindre 2 : 11,5 bars Un petit moins bien sur le cylindre 2, mais ne traduisant pas une soupape HS. A noter également qu'il n'y avait aucun bruit suspect durant les mesures (moteur entrainé par le démarreur). Du coup, nous pouvions passer à la 4ème étape Quatrième étape : le démarrage Bon, pour celle-là, même si nous avions été rassurés par l'étape précédente, j'avoue que c'est celle qui me faisait le plus claquer des fesses... Et bah c'était inutile : démarrage au 1/4 de tours et pas un bruit, si ce n'est un léger sifflement. Après quelques secondes rassurantes, j'ai coupé le contact puis nous avons finalisé le remontage (courroie accessoires, carters divers et variés, roue, etc...). Cinquième étape : essai routier Une fois la voiture roulante, nous sommes allés faire un petit essai routier. Moteur rond, ralenti stable, pas de vibration, pas de bruit suspect. Sur la fin, j'ai pris 4500-5000 tours. Pas de souci. Je prendrai plus de tours quand je serai à côté de chez moi. Je voulais éviter une immobilisation à 40 bornes de chez moi un samedi soir alors qu'on m'attendait... Conclusion: Tout semble OK donc, même si un test un peu plus "sportif" doit encore être fait. Par contre, des questions subsistent: 1- La cause du claquement ??? Auto-allumage à cause d'une soupape d'échappement s'ouvrant trop tard ? Un désamorçage du variateur de phase ou d'un poussoir hydraulique ? 2- le comportement moteur Quand j'ai acheté la voiture fin 2011, les montées en régime étaient linéaires et le ralenti instable. Quand j'ai fait faire la distribution en 2013, le mécano m'a dit qu'il avait trouvé un décalage d'une dent. Le ralenti était devenu stable, et les montées en régime n'étaient plus linéaires. Vers 3000-3500trs, il y avait comme un petit effet coup de pied au cul, comme sur un VTec Honda. Lors de l'essai d'hier, le ralenti était parfaitement stable (à froid comme à chaud), et les montées en régime à nouveau linéaires. Plus de changement de caractère à 3000-3500trs. Du coup je me pose une question : quelle est le caractère "normal" du JTS ? Linéaire ou avec changement de profil vers 3000-3500trs ?
  7. Avec l'aide d'un endoscope, mon pote à inspecté le dessus des pistons. A priori, ça n'a pas touché. Du coup, on s'orienterait plutôt sur de l'autoallumage causé par un décalage, ou sur un souci avec le variateur de phase (car ça ressemble énormément à ce qui est décrit dans le sujet en anglais juste au-dessus). J'attends encore quelques informations complémentaires, mais voilà le probable scénario pour la suite : Tout d'abord, contrôle du calage actuel sans déposer les courroies, par mise au PMH 1 du cylindre 1, puis vérification que les brides de calage (prétées par vdue. Merci ) se montent sur les AAC. - Si oui, c'est que le calage est OK. On démarrerait et on laisserait tourner pour voir si le bruit passe. Si oui, c'est que c'est le variateur de phase le fautif. - Si non, moins glop. On déposera tout et on recalerait avec la méthode du PMH et des cales. Une fois la distrib calée, on prendrait les compressions pour vraiment s'assurer qu'aucune soupape n'a touché. - Si les compressions sont NOK --> vente de la 156 pour pièces et je passe à autre chose - Si les compressions sont OK, on démarre. Si pas de bruit, c'est que c'était probablement de l'auto-allumage. Si bruit qui passe, variateur HS, c'est utilisable. Si bruit qui passe pas --> vente de la 156 pour pièces et je passe à autre chose @vdue: comme discuté par MP, je t'en dis plus demain pour l'envoie des brides @tout le monde: si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas
  8. Oui, c'est justement ce que l'on regardait avec mon pote. Et du coup, ce ne serait pas un problème lié à un décalage réel de la distribution, mais un problème lié au blocage du variateur. Mais sinon, je viens de trouver ce post sur un site anglais : http://www.alfaowner.com/Forum/alfa-147-156-andamp-gt/1006857-2-0-jts-engine-sound-after-timing-belt-change.html C'est exactement le bruit que j'ai. Hors lui, il a fait le calage avec les brides de cames. C'était à priori le déphaseur, car le bruit à disparu après avoir un peu roulé (Thanks! This was very helpful answer. After I kept the engine running a while (and revving a bit), the noise apparently disappeared… Maybe it was the hydraulic valve lifter that made the noise. Also, the noise was coming most loudest around the 2nd cylinder inlet cams... Well, I keep monitoring on the issue) Du coup, j'hésite à prendre le risque de vérifier seulement les compressions et à rouler un peu pour voir...
  9. Oui, c'est sûr, il ne faut pas se tromper non plus. Reste que je trouve l'opération particulièrement complexe sur l'Alfa... Et que c'est surprenant qu'avec la méthode des repères, ça ait pu se décaler... Ou alors aurait-on pu casser le déphaseur en faisant tourner les arbres au moment où nous avons voulu caler la distribution ??? Ou aurait-il pu se désynchroniser ??? Pour le reste, je suis daccord avec toi, et c'était notre futur plan de marche : 1- recaler la distrib avec la méthode officielle 2- prendre les compressions pour voir si on a tordu une soupape Au passage, en plus des cames, aurais-tu également les autres outils spécifiques ? Les 2 clés en "T" pour mettre en position les tendeurs, etc...? Si oui, je serai preneur si tu acceptais de me les prêter. On a aussi récupéré un endoscope. Ca nous permettrait de détecter rapidement des dégâts visibles. Si oui, ça nous éviterait ainsi de perdre du temps à recaler pour rien. En parallèle, je vais aussi peser le pour et le contre de continuer l'aventure. La confiance en cette voiture était déjà proche du néant. Ca n'arrange pas les choses. J'hésite à stopper là les frais et le temps perdu et à la vendre pour pièces.
  10. Salut. C'est vrai, j'y ai pensé ensuite. Un coup de Colissimo à 10€ et c'est vite arrivé. Et au retour, je te glisse un billet dans le colis pour te rembourser tes frais de port. Pour le reste, j'avoue avoir du mal à voir quelle gain réel cela apporte de caler une distribution en prenant le PMH sur ce moteur. Si les repères sont fait précisément sur la "mécanique agricole", le PMH n'apportera rien ou presque. Prend le cas d'un moteur Vtec Honda. C'est calé avec des repères sur les poulies, ça prend 8000trs, c'est interférentiel (dans le Vtec) et... Bah ça se passe très bien. Et leur moulin ne pollue pas plus. Idem pour des moteurs de moto qui prennent 14.000trs et sur lesquels il vaut mieux pas louper son calage. Ca se fait avec des repères... (par contre, pour la pollution, c'est pas les mêmes normes, je suis daccord) Mais pour ce qui est de la pollution sur le 2.0 JTS... Comment dire... Je ne suis pas sur qu'un calage via le PMH compense la conso d'huile exagérée (mais normale d'après Fiat)... Pour le coup, ne pas mettre de repères, ça force surtout le client à aller chez Alfa ou chez un garagiste qui a le kit spécifique de calage. Après, si le moteur est cassé, je relativiserai. J'ai cette voiture depuis fin 2011 et depuis que je l'ai, elle ne me fait que des crasses. Bobine d'allumage, sphère du robot, électrovanne d'embrayage, pompe hydro du robot, toit ouvrant plus étanche, fixation du rétro conducteur, fixation bloc optique xénon cassée, conso d'huile extravagante (mais normale)... Je n'ai jamais eu autant d'emmerdes avec une bagnole. Et heureusement que j'ai fait le taf moi même sans passer par un garage, sinon j'aurai payé le triple du prix de la voiture en réparation... J'ai passé du temps dessus, j'ai accepté ces défauts, je l'ai maintenu en vie. Maintenant, si la distrib a pété, j'en concluerai qu'elle ne voulait définitivement pas rester en vie et qu'elle me force la main pour que je passe à une autre voiture...
  11. Salut. Merci pour ta proposition. Mais je vois que tu es dans les Cotes d'Or. Du coup pas très pratique. On a trouvé un site sur lequel les brides étaient vendues 65€. Le PMH, y en a besoin juste pour synchroniser la position de la poulie du vilo avec celles imposées aux aac par les brides. Dans notre cas ce n'était pas nécessaire, puisque nous avons utilisé des repères en partant de la distribution déjà calée. Au passage, c'est quand même une belle usine à gaz qu'Alfa a sorti pour le calage. C'est tellement plus simple d'avoir des repères gravés dans les poulies et dans les carters... Là, alors qu'en plus on peut accéder à la distri sans avoir besoin de déposer le couvre aac, la méthode des brides impose ce démontage supplémentaire... J'avoue quand même en douter, en tout cas pour ce moteur. Comme je l'écrivais plus haut, le mécano qui avait fait la distrib en 2013 m'avait dit qu'elle était déjà décalée d'une dent (ou de deux, je ne sais plus). Et hormis un ralenti instable, j'avais roulé 20Mkm avec et sans claquement. Par contre, le claquement aurait quelle origine dans le cas d'un léger décalage. Contact soupape / piston ? Auto allumage ? Autre ?
  12. Non, les marques n'ont pas été reportées sur la nouvelle courroie (pour voir si décalage après premiers tours moteurs ??) Par contre, on avait refait sauter le couvre arbres à cames après le claquement, pour voir si la courroie n'était pas détendue. Elle était bien tendue.
  13. Salut. J'y avais pensé aussi, mais : - changé lors de la dernière distribution - pourquoi serait-il HS juste après avoir fait la distribution, sachant que nous ne l'avons pas touché Repères fait au tipex oui. Certain du calage à 99% dirons nous. Il y a malheureusement toujours un risque d'erreur. Par exemple, je pense qu'au moment où nous avons fait les marques, une des cames devait être en position "instable". Du coup, quand on remontait la courroie, soit ça tournait, soit c'était pas assez tendu (et c'était décalé après 2 tours de vilo à la mano). On s'y ai repris à 5 fois pour bien recaler la distribution sur les marques de tipex. Bien pénible...
  14. Salut, Hier, avec un ami qui a déjà fait un paquet de distribution (mais jamais sur Alfa), nous nous sommes lancés sur la distribution de ma 156 JTS (le 2 litres donc). Après 7-8h de taf (on en a bien chié), j'ai enfin pu démarrer. Et là, gros claquement régulier (très très similaire à celui que l'on peut entendre dans la vidéo faite par jeje76120 ici : J'ai coupé le moteur immédiatement, et nous resté dubitatifs avec mon ami. On a tout de suite pensé à une distribution décalée, mais on a du mal à comprendre pourquoi. Pour le calage, n'ayant pas le kit de calage alfa (avec les outils et les bloque cames), nous avons utilisé une méthode qui est normalement sûre quand le calage en place est déjà bon : faire des repères sur toutes les poulies et carter avant démontage de la distrib, puis remonter la nouvelle distribution dans la même position. (au passage, c'est quand même super mal foutu. Aucun repère d'origine sur les poulies. Tu prends une Honda - par exemple - y a des repères évident partout. Impossible de se tromper) Bref, on serait surpris d'avoir décalé la distrib, mais faisons l'hypothèse d'une dent décalée.... Mais une sent, serait ce suffisant pour un tel claquement ? Pour info, quand j'ai fait faire la distrib début 2013, le mécano m'a dit que sur la distrib précédemment faite (2009-2010), il y avait une dent de décalée. Mais le moteur ne claquait pas ainsi. Les seules différences notées en 2013 après la distrib: ralenti stable et moteur qui change de caractère à partir de 3500trs. Dons si claquement = décalage, c'est qu'il y aurait probablement bien plus que 1 dent... Bref, j'ai besoin d'info : - le 2.0 JTS est-il interférentiel ou pas ? Si oui, à partir de quel décalage ? - y-aurait-il d'autres sources de claquement possible après un changement de distribution ? Genre courroie d'accessoire trop tendue ? - dans le cas où il faudrait refaire la distribution, y-a-t-il une méthode fiable pour caler la distribution d'un 2.0 JTS sans les outils Alfa (notamment sans les "bloque cames") ? Si non, quelqu'un à proxi de Paris/Versailles aurait-il ses "bloques cames" et pourrait-il me les prêter (voir louer) ? Merci par avance à ceux qui auront quelques réponses.
  15. Salut, Pas de radar de recul sur la mienne, du coup, je ne peux pas te dire. Fred