Félicitations, de la part de tout le Forum, à Arbracam et Moon vainqueur du concours photo du mois de Janvier 2017 : "Votre Alfa et l'hiver".

arbracam.jpg.b47ea2239e5942c01a99f603756b51b8.jpgmoon.png.83183419b6fb374a12becddb73519c09.png

INSCRIPTIONS POUR LE RASSEMBLEMENT NATIONAL OUVERTES

Nouveaux thèmes disponibles... ;) 

Commandatore

Showroom De Commandatore

8 642 messages dans ce sujet

Mon petit jouet du dimanche : Giulia 1300 GT Junior de 1968.

 

alfa-romeo-gt-1300-junior-68  (6).JPG

alfa-romeo-1300-gt-junior-wedding.JPGalfa-romeo-gt-1300-junior-68  (5).JPGalfa-romeo-gt-1300-junior-68  (4).JPGalfa-romeo-gt-1300-junior-68  (2).JPGalfa-romeo-gt-1300-junior-68  (7).JPGalfa-romeo-gt-1300-junior-68  (8).JPG


Avec ma Golf 2

alfa-romeo-gt-1300-junior-68-golf-mk2.JPG

 

Avec la nouvelle 156 JTS

alfa-romeo-gt-1300-junior-68-156-jts.jpg

Modifié par Commandatore
Remise en ligne des photos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon jouet de tous les jours : 156 SW JTS de 2002.

alfa-romeo-156-sw-jts  (1).jpgalfa-romeo-156-sw-jts  (2).jpgalfa-romeo-156-sw-jts  (3).jpgalfa-romeo-156-sw-jts  (4).jpgalfa-romeo-156-sw-jts  (5).jpgalfa-romeo-156-sw-jts  (6).jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah!! voilà la question qu'il ne fallait pas poser!!!

Non, il ne fallait pas la poser car comment répondre??

D'un coté tu as :

- une ambiance incomparable faite d'odeur d'huile et d'essence,

- un bonheur pour les oreilles grace au son du bialbero et de sa ligne un peu fatiguée,

- un bonheur pour les yeux grace aux manos de températures en vis à vis, aux switch sur le tableau de bord, grace à la vision des aretes des ailes et du rétro chromé quand tu conduis,

- une position de conduite agréable au ras du sol,

- un tout petit moteur qui monte dans les tours de façon incroyable malgré ses 40 ans, qui t'emmene à 180* simplement maintenu par une ceinture 2 points,

- un régal de boite 5 d'une précision et d'une rapidité excellente pour l'époque,

- un comportement joueur avec un train arrière léger...

De l'autre tu as :

- une ambiance de salon qui sent légerement le cuir,

- un confort de Pullman : meme à 220*, toute la famille dort paisiblement dans une atmosphere sécurisante,

- un bonheur pour les yeux grace à la forme des compteurs (empruntée au Bertone d'ailleurs) et à leur affichage rouge dans la nuit,

- une ligne fluide et de l'espace pour tout le monde,

- une sonorité rauque qui se joue de l'insonorisation,

- des accélérations qui sentent fort la testostérone,

Leurs points communs sont :

- de régaler les sens,

- d'etre performantes et bien remplies chacune à leur niveaux respectifs,

- de bouffer des litres d'huile et nécessiter une attention de chaque instant,

- de faire retourner les tetes des passants,

- de... de...

d'etre de VRAIES voitures comme on les idéalisaient quand on étaient momes!!!

d'etre des ALFA en fait... tout simplement....

Alors non, je ne te répondrais pas car je ne saurais pas te répondre : chacune a ses qualités, ses défauts mais l'état d'esprit reste le meme, un coeur sportif sous une belle robe.... :wub:

tellement féminines et attrayantes... tellement bestiales et ennivrantes...

en fait je suis amoureux des deux et ne pourrai jamais choisir!!!! :bigrir:

(*) : sur circuit bien entendu! :bigrir:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en plus de superbes Alfa, tu as fait quelques superbes photos (j'aime beaucoup celle en sépia et celle en N&B....)! :wub::wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en tout cas , quand je regarde l'interieur de tes caisses , je me dit que vraiment l'ambiance qui regne , le style alfa reste inegalé pour des voitures de grandes series.

et si jamais un jour tu passes sur Paris, je me ferai un plaisir de te le faire découvrir en live! :bigrir:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

faut juste que je regle mes problemes de batterie car dimanche dernier, j'ai démarré aux cables!! :angry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tes photos sont de toutes beautés mais leurs "légendes" ne l'est pas moins! J'aime bien ce que tu en dit, notamment cette phrase :

tellement féminines et attrayantes... tellement bestiales et ennivrantes...

Voilà bien l'exact définition que j'ai de ma Diva et des Italiennes telles qu'elles sont, telles qu'elles devraient toujour être!

:smile::wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
- une ambiance incomparable faite d'odeur d'huile et d'essence,...

C'est tellement juste, mon père a une Bertone 2000 de 1972, les odeurs m'ont tjs attirées dans cette voiture. On se croirait dans une course!!!

A part ça superbe ta junior de 68, et ce blanc lui va à ravir :wub:

- un confort de Pullman : meme à 220*, toute la famille dort paisiblement dans une atmosphere sécurisante,

...

(*) : sur circuit bien entendu! :bigrir:

Ah bon toi t'emmènes ta famille avec toi quand tu vas sur un circuit :aro_mdr: Sacré famille dis donc... :bigrir:

Bon t'inquiète on a compris, mais c'est bon y a pas de flics sur le forum ou bien?!?!

Et sinon, c'était ton mariage avec la junior?? Si oui on peut dire que tu ne choisis pas que des belles voitures :smile:

Bravo et merci pour toutes ses photos!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le cabrio orange c'est aussi une 1300 ou bien?? Quelle année? Ca a vraiment existé ou bien c'est une invention d'un ami? Car j'en avais jamais vu auparavant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, je me suis marié avec le Bertone que j'avais descendu pour l'occasion dans la Drome. Pour un mariage, avoir une voiture blanche... quel gain de temps en déco!! :bigrir:

Pour le GTC, la base est un Sprint 1600 de 106ch de mémoire...

Par contre, c'est un peu excusable que tu n'en ais jamais vu car c'est tres rare : pas plus de 1000 exemplaires ont été construits entre 64 et 66, dont 99 en conduite à droite. Ce sont donc tous des pédaliers au plancher et ils sont souvent tous différents car ils ont été repris au niveau des renforts par des carossiers diférents (meme si ce sont tous des Touring)... et de ce fait, leur rigidité et leur état de rouille sont aléatoires : ça va du 100% nickel au chamallow qui se dandine en virage...

Mais c'est superbe à voir!

Compter 30k€ en moyenne.

66Alfa1600GTCweb.jpg

alfa-romeo-gtc (1).jpgalfa-romeo-gtc (2).jpgalfa-romeo-gtc (3).jpgalfa-romeo-gtc (4).jpgalfa-romeo-gtc (5).jpgalfa-romeo-gtc (6).jpgalfa-romeo-gtc (7).jpgalfa-romeo-gtc (8).jpgalfa-romeo-gtc (9).jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

superbes voitures que tu as la j apprécie beaucoup la photo de la 156 sous la pluie :smile: par contre la gtc vraiment pas ma tasse de thé elle est beaucoup plus jolie en coupé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour Vespi :

non, j'avoue ne jamais avoir demandé à Chilly Mazarins... ni meme chez Quadrifoglio.... tim

mais la prochaine fois que j'y passe, je note la question. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de toutes façons, même si çà existait, çà ne se vendrait pas au détail, donc..... <_<

bon, Commandatore, tu viens nous le montrer au meeting alsacien en mai prochai, ton Bertone? :bigrir:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je reste sans voix !!!! elles sont toutes superbes :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en mai en Alsace...? faut voir... c'est pas un déplacement de tarlouse ça...

dans l'absolu, pourquoi pas, ça fait une belle ballade, mais ça veut dire sans madame et ma petite... :mdr2:

à réfléchir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la délégation bretonne fait une halte le mercredi soir sur Paname....départ jeudi matin au lever du soleil! :unedent:

le voyage jusque dans le 67 (limite 57 en plus) n'est plus qu'une petite formalité..... :bigrir:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est quoi les dates? parce que si c'est départ le jeudi matin, c'est quasi mort.... <_<

et en esperant que je ne sois pas d'astreinte ce week end là!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le meeting est prévu du 21 au 24 mai, chacun arrive quand il veut et/ou peut....

programme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

raaaah la giulia :wub: elle vachement bien conservée dis donc superbe voiture,tu as bien de la chance(ou plutot de la patience et du travail pour l'acheter^^)d'en avoir une c'est vraiment une voiture mythique

excuse moi je jubile tellement sur les giulia que j'en oublie de complimenter ta 156 rouge avec un magnifique intéreiur cuir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tim

Merciiiii

c'est gentil.

J'avoue que si le Bertone n'a pas les perfs de la 156 il ne me distille pas moins de plaisir... bien au contraire!!!

Cette ambiance, cette odeur, ce son... c'est tout bonnement excitant! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez, petite mise à jour avec les photos d'une rencontre entre cousines.

La 159 nera est celle de mon keupin RG.

Place aux photos :

alfa-romeo-156-159-sw  (1).JPGalfa-romeo-156-159-sw  (2).JPGalfa-romeo-156-159-sw  (3).JPGalfa-romeo-156-159-sw  (4).JPGalfa-romeo-156-159-sw  (5).JPGalfa-romeo-156-159-sw  (6).JPGalfa-romeo-156-159-sw  (7).JPG

Modifié par Commandatore
Remise en ligne des photos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sympas, les photos des 2 généartions! et on peut encore mieux noter les différences avec du N&B! :bravo:

au fait, tu as décidé, pour le meeting? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



  • Contenu similaire

    • Par GTA 3.7
      Bonjour à tous,
       
      Voilà un mois que je me suis inscrit sur ARO alors il est temps de passer aux choses sérieuses et de vous présenter un peu plus en détail ma 147 GTA.
      Je suis passionné de voitures sportives et ALFA occupe une place particulière car j’ai toujours eu un faible pour cette marque dès le plus jeune âge : ma sœur avait un ami qui roulait en ALFA 33 et j’étais fan de sa voiture (surtout du bruit) alors que j’avais à peine 10 ans.
       
      J’ai mis le temps à me décider pour en acheter une et c’est en juillet 2012 que j’ai craqué pour une ALFA 147 GTA bianco nuvola de  février 2004. L’historique de cette voiture était flou mais je la voulais absolument de cette couleur et son prix de vente me paraissait intéressant : 10 000 euros pour 105 000 km auprès d’un professionnel avec 3 mois de garantie et avec un CT vierge (vous me direz qu’on peut facilement le falsifier…). Bref je prends le risque et réserve le véhicule sans l’avoir vu. Je vais la récupérer en ayant convenu avec le vendeur de la possibilité de me rétracter (pas d’acompte versé). Et là c’est le coup de foudre : la voiture est nickel extérieurement, en bon état intérieurement (même si quelques plastiques et commodos sont un peu usés mais rien de dramatique) et lorsque je tourne la clé et que j’entends le moteur c’est fini je ne peux plus revenir en arrière il me la faut ! La lune de miel commence sur la route du route et je ne suis pas déçu : tout fonctionne à merveille, pas de mauvaises surprises, le moteur fait un bruit magnifique et pousse très fort et la tenue de route est saine.
      L’idylle dure 2 mois et demi (c’est court) et à 111 000 km c’est le drame…je roulais normalement et au passage d’une vitesse grand CRACK et plus possible de passer une vitesse. Je la fait dépanner chez mon garagiste et je préviens le professionnel qui me l’a vendu. Très honnête il vient récupérer le véhicule pour le réparer. Entre temps mon garagiste à jeter un coup d’œil sans démonter et selon lui la boite fonctionne toujours mais c’est le différentiel qui a lâché…et oui à l’époque je ne savais pas que les premières générations de 147 GTA rencontraient des problèmes de différentiels avant de la pose des Q2 (plus résistant et efficace) par la suite… Heureusement le garage à pris en charge la réparation et m’a rendu une voiture en parfait état de fonctionnement.
       
      J’ai donc roulé jusqu’en décembre 2014 soit 158 000 km sans aucun souci mis à part l’entretien régulier et le changement des amortisseurs d’origine à 148 000 km (qui devenait vraiment « chewing gum »)  par des combiné fileté H&R. C’est là que j’ai mis le doigt dans l’engrenage car initialement je voulais garder ma GTA « dans son jus » comme mes autres voitures mais la faible différence de prix entre les amortisseurs d’origine et les H&R m’a résolu à opter pour les H&R qui permettent de régler la hauteur de caisse (à la hausse car la GTA a tendance à frotter facilement au niveau du carter avant).  Après quelques signes avant-coureurs discrets (légères vibrations à haut régime), le moteur rend l’âme (piston cassé en deux et carter perforé) à 158 000 km…L’historique flou du véhicule me laisse penser à un mauvais entretien/utilisation du véhicule (périodicité des vidanges ? mauvaise huile ? respect des temps de chauffe ? utilisation intensive ?) qui a provoqué la casse du moteur ? Peut-être que je n’ai pas réagi assez tôt ? Peut-être qu’il y avait un traitement curatif à appliquer pour préserver le moteur ? Dans tous les cas je me retrouve avec une caisse en bonne état intérieur/extérieur mais sans moteur…Que faire ? La mettre à la casse (crève-cœur) ? Trouver un moteur (casse-tête) ?
      Sans aucune certitude je comme mes recherches pour remplacer le moteur sans exclure la possibilité de mettre la voiture à la casse si les recherches n’aboutissent pas. Je commence par la marque qui est très évasive sur le sujet : pour l’instant pas de moteur dispo mais on n’exclut pas la possibilité d’en re-fabriquer sans me donner de délais… Visiblement ils se tapent du busso et si ils avaient pu me vendre un TBI à la place ils l’auraient fait… On élimine donc la piste du constructeur. J’explore donc différentes pistes comme réparer le moteur notamment en le réalésant, trouver un moteur d’occasion, acheter une épave pour récupérer le moteur…Aucune n’aboutit. N’arrivant à me résoudre à mettre ma GTA à la casse je me tourne vers l’étranger et notamment les spécialistes de la marque en Angleterre (Autodelta, Autolusso…) pour trouver un nouveau cœur à ma belle. Je me mets finalement d’accord avec Autodelta qui dispose de moteurs neufs mais à force de baver sur les vidéo des ALFA préparées par Autodelta je craque sur un busso réalésé à 3.7 L. Je commande le moteur le 18/02/2015 et je le reçois le 7/04/2015. En effet la préparation demande environ 5 semaines. Autodelta a donc tenu ses engagements.
       
       
      Quelques photos du moteur et du QUAIFE :
       

       
       
       
      Le montage du moteur commence mais je vais rencontrer de nouveaux problèmes : un flexible d’huile n’était plus disponible chez ALFA et j’ai dû en faire fabriquer un sur mesure ; mon ECU a grillé deux jours après la pose du moteur et j’ai dû en acheter un chez Autodelta car il n’est plus disponible chez ALFA. Je trouve tout de même honteux qu’une marque aussi prestigieuse n’ait plus aucune préoccupation du SAV de son moteur mythique ! J’ai profité de la dépose du moteur pour changer l’embrayage (qui reste d’origine selon les préconisations d’Autodelta même si je regrette maintenant) et le différentiel qui sera remplacé par un QUAIFE. Finalement tout fonctionne parfaitement fin juin 2015 et je peux enfin profiter de « ma maîtresse » (comme l’appelle ma femme). Comme le moteur était neuf je l’ai vidangé après 2000 km (160000 km compteur) et après 6000 km. J’ai aussi pris soin de ne pas dépasser les 3500/4000 tours (dur dur avec ce moteur…) pendant les 15000 premiers kilomètres. Depuis je me lâche et c’est du bonheur : le busso est un moteur magique peu importe la cylindré mais  son réalésage à 3.7L ne le transforme pas mais le transcende car il devient encore plus coupleux et encore plus rageur avec une rupture placé à 7500 tours.
      Je roule avec depuis un an et aucun problème à signaler (j’ai eu ma dose vous me direz) en 20000 km que du plaisir. J’ai juste dû changer certaines pièces usées : disques TAROX, des plaquettes carbone lorraine RC6 et ligne d’échappement SUPERSPRINT complète (sauf le catalyseur) avec une sortie identique à l’origine. J’ai aussi posé une boîte à air carbone BMC et des pneus michelin pilot sport cup 2. Maintenant elle repire au top, freine au top et tient la route au top,  il ne reste plus qu’à la passer sur le banc pour savoir combien elle développe réellement.
       
       
      Il fallait vraiment le changer ;-)
       

       
       
       
      Quelques photos de la ligne d’échappement et des disques :
       



       
       
      Par contre je n’ai touché à aucun élément de carrosserie et, moteur éteint, il est quasi impossible de voir la différence avec une 147 GTA « dans son jus ».
       

       
    • Par stef30
      salut, je suis a la recherche des couples de serrage pour le moteur. si une âme charitable pouvait me venir en aide ce serait super sympa.merci
    • Par plissken97
      Salut les boys, salut les girls,
      J'avais lu un compte-rendu de Nitro récemment concernant la température d'une GTA qu'il avait essayé qui ne montait pas au-dessus de 70°C en phase de "roulage".
      Du coup, j'ai regardé sur la mienne et il semble que j'ai le même problème de thermostat.
      Toutefois, j'ai fait un test ce dimanche (avec l'aide de ma copilote de charme) :
      mon aiguille est située juste en dessous du trait entre le 50 et le 90 (a priori donc 70°C) en roulant à vitesse constante entre 110 et 120 km/h (en 6eme et avec la clim) alors que Fiatecuscan me donne une température de 78°C.
      Ma graduation intermédiaire correspondrait-elle en fait à 80°C et non à 70°C (auquel cas cela doit être la légendaire précision italienne!!!).
      D'où ma question principale : c'est quoi la température de fonctionnement du 3.2?
      Ma question subsidiaire : comment expliquer cette différence d'environ 10°C entre l'ECU et le manomètre du tdb (présence d'un deuxième sonde qqpart, mauvais étalonnage ou compréhension de la jauge du tdb)?
      Merci pour vos réponses et puis si ça continue, je vais tout faire changer (même si ma copilote n'est forcément d'accord)!!!
      Merci
      Julien
    • Par Commandatore
      Aujourd'hui, mini tuto sur le changement de filtre à air car ça n'est pas compliqué, mais c'est bien relou!
      Alors pour les néophytes, un filtre à air, c'est ça :
       

       
      Objectif : changer le filtre à air de la 156 2.0 JTS
       
       
      Difficulté de l'opération : 1 / 10 (dès lors que vous avez une main qui fonctionne et que vous connaissez le sens pour visser / dévisser)
      Pénibilité de l'opération (pour ne pas dire cassecouillité) : 20 / 20 (pour vous donner une idée, c'est comme essayer de changer la couche de votre enfant en passant par la serrure de la porte. Vous voyez? Voyez pas? Essayez, vous allez comprendre...)
       
      Sur la 156 2.0 JTS, comme sur toutes les 156 je crois, la boite du fàa est derrière le phare avant gauche, devant la boite à fusibles
       

       
      Vu du dessus, ça donne ça :
       

       
      On commence par retirer le cache de la boite à fusibles et ensuite on va s'attaquer aux collier de serrage du conduit d'admission d'air, au niveau du débitmètre
       

       
      Les colliers sont là (flèches jaunes) :
       

       
      Il n'y a plus qu'à pousser légèrement, sans forcer, l'admission. On voit le débitmètre que l'on débranche.
       

       
      Il faut ensuite dévisser les 3 vis de maintien du capot de la boite à air (3 flèches) :
       

       
      Et c'est là qu'il va falloir vous armer de patience car le retrait du capot avec le débitmètre est une chianli pas possible car il vous manque 2cm pour passer l'envergure de la pièce, quelque soit son sens. Après avoir essayé toutes les positions (façon casse tête chinois), après une vingtaine de jurons dans différentes langues et en serrant les dents, on y arrive. Les plus téméraires enlèveront le tuyau d'eau du radiateur... moi j'avais pas envie de provoquer des fuites sur le refroidissement pour un simple filtre à air!
      Bref, on obtient ça :
       

       
      D'ailleurs, on remarque que sous le débitmètre, il y a 2 pièces métalliques vissées autour, et qui se chevauchent... si quelqu'un sait me dire à quoi ça sert, je suis preneur! D'autant que ça ne fait pas le tour, il en manque un tiers.
      On accède donc à la boite et à son filtre :
       

       
      On retire le filtre. Un peu galère aussi vu l'espace, mais lui, possède une capacité d'écrasement qui est la bienvenue.
      J'en profite pour nettoyer le fond de la boite :
       

       
      Petite comparaison de l'ancien et du nouveau filtre :
       

       
      Mon nouveau filtre est grillagé dedans et dehors, il est donc plus rigide et donc plus pénible à rentrer mais ça passe.
      Il faut ensuite refaire les étapes dans le sens inverse :
      - galérer pour reposer le couvercle de la boite à air
      - revisser les 3 vis
      - rebrancher le débitmètre
      - repositionner l'admission d'air et resserer les colliers
      - remettre le cache de la boite à fusible
      - admirer la résultat!
    • Par ronzeac
      Bonjour à tous !
      Je me présente, Alexandre de Valence et nouveau propriétaire d'une 147 GTA de 2002 bleue cosmos avec à peine 100 000 km !
       
      Quel moulin fabuleux ! Je viens d'un V6 déjà mais suédois...quel changement ! Je suis aux anges.
       
      J'entends la remettre bien propre (quelques pocs carrosserie), et la conserver !
       
      Heureux d'être parmis vous, j'ai de longues heures de lecture qui m'attendent !!
      Alex