Félicitations, de la part de tout le Forum, à Dimmouth vainqueur du concours photo du mois de Juillet 2017 : "VOTRE ALFA ET LE(S) BLEU(S)".

 

ARO_Concours_photos_GTA_dimmouth.jpg

Le thème du concours de Aout est lancé ! A vos appareils photo...
CSIm

Ou se trouve la sonde de température sur une Mito Essence

Bonjour à tous,

 

J'ai monté un Kit E85 sur ma Mito.

Elle roule très bien mais a du mal à démarrer.

 

Je prévois donc de monter en série sur la sonde de température un potentiomètre afin de finter la valeur de T° et d'aider au démarrage.

C'est une méthode connue pour l'E85.

 

Je connais encore mal ce modèle de voiture et ai du mal a trouver la sonde de température....

Auriez vous une photo ou un Schéma pour me monter ou elle est ? Ainsi je pourrait m'interfacer sur le faisceau...et vous faire un bon tuto d'ailleurs par la suite :)

 

Il s'agit d'un modèle essence puisque c'est pour de l'E85.

 

Je vous remercie à tous par avance.

 

Nix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



  • Contenu similaire

    • Par plissken97
      Salut les boys, salut les girls,
      J'avais lu un compte-rendu de Nitro récemment concernant la température d'une GTA qu'il avait essayé qui ne montait pas au-dessus de 70°C en phase de "roulage".
      Du coup, j'ai regardé sur la mienne et il semble que j'ai le même problème de thermostat.
      Toutefois, j'ai fait un test ce dimanche (avec l'aide de ma copilote de charme) :
      mon aiguille est située juste en dessous du trait entre le 50 et le 90 (a priori donc 70°C) en roulant à vitesse constante entre 110 et 120 km/h (en 6eme et avec la clim) alors que Fiatecuscan me donne une température de 78°C.
      Ma graduation intermédiaire correspondrait-elle en fait à 80°C et non à 70°C (auquel cas cela doit être la légendaire précision italienne!!!).
      D'où ma question principale : c'est quoi la température de fonctionnement du 3.2?
      Ma question subsidiaire : comment expliquer cette différence d'environ 10°C entre l'ECU et le manomètre du tdb (présence d'un deuxième sonde qqpart, mauvais étalonnage ou compréhension de la jauge du tdb)?
      Merci pour vos réponses et puis si ça continue, je vais tout faire changer (même si ma copilote n'est forcément d'accord)!!!
      Merci
      Julien
    • Par jul75
      Bonjour tout le monde.
      Voilà, récemment j'ai fait changé l'embrayage, la butée et le volant moteur, Donc je suis sensé être tranquille pendant un bout de temps de ce cote là.
      Seulement depuis quelques jours plusieurs problèmes apparaissent en même temps.
      D'une: Depuis quelques jours la clim une fois en marche n'arrête pas de s'éteindre et de s'allumer causant des baisse de régime a chaque démarrage, donc je ne l'utilise plus.
      De 2: le calorstat doit être naze car le moteur chauffe très lentement, ça je m"en doute depuis le debut. Mais la dernière fois, en ville dans les embouteillages, et pour la première fois depuis que j'ai cette 156, la température est monté a 110 sans que les ventilateurs ne s'allument. Je me suis arrêté, et cela n'a pas recommencé. Mais depuis la température monte fréquemment a 90°, les ventilateurs ne se mettent pas en route.
      Mes suppositions:
      Je pense pour ces 2 problème que ce sont les ventilateurs qui sont en cause. Le calorstat se serait débloqué est marcherait a nouveau normalement et du coup les ventilateurs étant en panne le moteur continue a chauffer. La clim elle se mettrait en sécurilté du fait que les ventilos ne tourne plus?
       
      Troisième problème apparu avec ces chauffes du moteur: quand le moteur est chaud la pédale d'embrayage est dure et ça couine quand je l'actionne comme un câble rouillé. Mais la commande n'est-elle pas sensé être hydraulique? Chose étrange aussi lorsque cette dureté est apparue l'ODB m'a signalé un niveau de liquide faible ou que le frein a main était actionné. Je n'y ai pas prêté attention car en effet a ce moment là le frein a main était actionné. Mais maintenant je commence a faire le lien. J'ai vérifié le niveau du liquide de frein et il est bon.....
      Moteur froid la pédale est normale comme avant et le bruit disparaît.....
      Bref je suis un peu perdu dans tout ces problèmes qui apparaissent subitement.
      Des idées ou une expérience similaire?
    • Par AGT_47
      Bonjour,


      Je vous présente mon problème sur la 156:

      Depuis quelques jours, sur des trajets de plus de 10 minutes, j'ai un problème assez contraignant; la température de l'habitacle est étouffant de chaleur.

      Il semblerai que la température soit bloquée sur "chaud" et il n'y à aucun moyen de faire descendre la température, mis à part ouvrir les vitres.

      Quand je tourne la molette, avant, j'entendais un léger bruit mécanique, que je n'entends plus désormais.

      La ventilation fonctionne ainsi que les réglage de volets (au sol, désembuage etc...)

      La clim fonctionne aussi j'entends son moteur tourner si je la mets en route, mais la température ne baisse pas.

      J'ai vérifié les fusibles compartiment vide poche, et ils sont tous bons.

      Serait-ce un mauvais contact derrière la molette? ou bien le problème viens d'ailleurs?

      Merci d'avance pour vos réponses.
    • Par fred.bzh
      Bon je commence un pré-tuto sur le changement du thermostat sur mon 5 pattes. Pré-tuto, car j'aborde d'abords la théorie avant de faire réellement l'opération. Je l'ai déjà fait sur la version 10v 136ch.

      Symptôme :
      L'aiguille ne dépasse que très rarement les 70° sur l'afficheur.

      Au passage via une valise de diag, je remarque que l'on mesure 80°C pour 70 équivalent afficheur.

      Normalement, on doit se trouver sur le 90°.



      Le thermostat, il est ou ?



      Voici le nouveau




      et la réference Alfa (3 pièces !!) :
      - 055202903 : DURITE MANICOTTO - 9.38 euros HT
      - 055202883 : THERMOSTAT - 113.40 euros HT
      - 014459681 : JOINT pour thermostat - 7.80 euros HT
      Le prix du joint est bien sur excessif mais bon. C'est de la pièce d'origine acheté chez alfa (Quimper 29).
      Il y a eu un changement de référence entre ce qui monté sur la voiture et la dispo. Visible sur l'EPER.

      __________________________________________________________

      Théorie :

      Maintenant la théorie (extrait de l'elearn) :

      Dépose du thermostat :

      Installer le véhicule sur le pont élévateur.
      Enlever le couvercle insonorisant supérieur du moteur Enlever la batterie
      Enlever la carter bas moteur



      1. Défaire le collier et débrancher le tuyau de retour du liquide de refroidissement au réservoir d'alimentation, côté thermostat.
      2. Défaire le collier et débrancher la durit supérieure d'alimentation du radiateur en liquide de refroidissement, côté thermostat.
      3. Défaire le collier et débrancher le tuyau d'alimentation en liquide de refroidissement du chauffage du climatiseur, côté thermostat.
      4. Défaire le collier et déconnecter le tuyau d'alimentation en liquide de refroidissement de l'échangeur de chaleur eau/gaz d'échappement du dispositif E.G.R., côté
      thermostat.
      ==> Récupérer le liquide de refroidissement qui s'écoule dans un récipient approprié.
      5. Débrancher la fiche électrique de la sonde de température de liquide de refroidissement du moteur.
      6. Libérer du collier le tuyau de retour de liquide de refroidissement du chauffage.




      1. Dévisser les vis (1a) et enlever le thermostat (1b) avec le joint torique (1c).

      Repose ( Dépose )




      1. Remettre en place la pompe à eau (1a) avec le joint torique (1b) et la fixer avec les vis correspondantes (1c) serrées au couple préconisé.

      Fixer le tuyau de retour de liquide de refroidissement à son collier.
      Brancher la sonde de température du liquide de refroidissement du moteur.
      Relier le tuyau d'alimentation en liquide de refroidissement de l'échangeur de chaleur eau/gaz d'échappement du dispositif E.G.R., côté thermostat et serrer son collier. Brancher le tuyau d'alimentation en liquide de refroidissement du chauffage du climatiseur, côté thermostat et serrer le collier correspondant.
      Relier la durit supérieure d'alimentation du radiateur en liquide de refroidissement, côté thermostat et serrer le collier correspondant.
      Brancher le tuyau de retour du liquide de refroidissement du moteur au réservoir d'alimentation, côté thermostat et serrer le collier correspondant.
      Procéder à la repose du carter bas moteur
      Procéder à la repose de la batterie
      Ravitailler le circuit de refroidissement du moteur Procéder à la repose
      Faire redescendre le véhicule du pont élévateur.

      --------------------------------------

      Détail 1 : Batterie

      Ouvrir le collier et débrancher le manchon d'alimentation en air entre l'échangeur de chaleur et le collecteur d'admission, côté raccord sur le boîtier papillon.



      1. Vérifier que la clé de contact est sur position 'STOP' puis débrancher la cosse (-) de la batterie.
      2. Ouvrir le couvercle du boîtier des 'maxifusibles'.
      1. Dévisser les écrous (1a) et débrancher les connexions électriques (1b).
      2. Débrancher les connexions électriques AR du boîtier des maxifusibles.




      3. Dévisser l'écrou (3a) de la courroie (3b) de fixation de la batterie.

      __________________________________________________________

      Détail 2 : Vidange / purge du circuit de refroidissement

      Dévisser le bouchon du réservoir de liquide de refroidissement du moteur.

      1. Débrancher le raccord rapide de la durit inférieure de sortie de liquide de refroidissement du radiateur et vidanger le circuit de refroidissement du moteur.




      ==>Récupérer le liquide de refroidissement dans un récipient de contenance appropriée.



      1. Ouvrir le purgeur (1a) sur le radiateur et le purgeur (1b) sur le tuyau rigide d'admission de la pompe à eau.

      Brancher la durite inférieure de sortie du liquide de refroidissement du radiateur.

      Retirer le véhicule du pont élévateur.
      1. Ravitailler le circuit en versant lentement le liquide de refroidissement préconisé dans le réservoir prévu à cet effet sans jamais dépasser le repère MAX placé sur le
      réservoir.



      CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT MOTEUR
      Liquide [l] : Mélange à 50% Paraflu11 pour Alfa Romeo/eau dist 7.25 litres
      ou
      Liquide [2] : Mélange à 50% Paraflu /eau dist 7.25 litres



      Fermer la vis de purge située sur le radiateur dès le trop plein de liquide.

      Continuer le remplissage jusqu'à ce que le liquide sorte par la purge située sur le tuyau d'alimentation de la pompe à eau, refermer ensuite le purgeur.

      Poursuivre le ravitaillement jusqu'à atteindre le repère MAX sur le réservoir d'alimentation de refroidissement du moteur.

      Démarrer le moteur et le maintenir au ralenti pendant 2 ou 3 minutes minimum.

      Faire l'appoint si nécessaire jusqu'au repère MAX sur le réservoir d'alimentation de refroidissement du moteur.

      Remettre en place le réservoir d'alimentation de refroidissement du moteur.

      Accélérer régulièrement et progressivement jusqu'à atteindre 3000 tr/mn.

      Afin de contrôler la circulation du liquide de refroidissement, enclencher le réchauffeur d'habitacle à température maxi et s'assurer que les aérateurs envoient de l'air chaud; après ce contrôle, désactiver le chauffage d'habitacle.
      Si le liquide dans le réservoir d'alimentation de refroidissement du moteur atteint un niveau sensiblement inférieur au repère MIN, dévisser avec beaucoup de précaution le bouchon, remplir jusqu'au repère MAX, puis le refermer.

      Attendre que le ventilateur électrique se soit enclenché au moins deux fois.

      Couper le moteur et attendre le refroidissement du liquide.

      Moteur froid, si nécessaire, dévisser le bouchon du réservoir et remplir jusqu'au niveau MAX.

      __________________________________________________________



      La pratique ... 2gunsicon

      Outillage :

      - Cric et chandelles
      - clés Torx
      - clés Allen
      - clé plate, a pipe et cliquet
      - pince multiprise
      - pince étau
      - des colliers pour durite de toute taille
      - bassine


      On enlève le carter Supérieur et Inférieur avec mise sur chandelle de la voiture. On enlève la batterie.
      Voila la base :



      et la bête



      Première chose a faire enlever le bouchon de LDR (liquide de refroidissement) :



      Ensuite et c'est pas le plus simple, il faut retirer le raccord 'RAPIDE' en bas du radiateur :



      Pour se faire, il faut presser les 2 agrafes de chaque coté et faire levier avec un tournevis



      Le mieux c'est d'utiliser la pince étau :



      et de prévoir une bassine bien large a proximité :



      C'est la phase, je vide.
      Maintenant, le démontage du thermostat/calorstat : La première durite :



      La deuxième, la plus grosse :



      Vu le nombre de cable, il faut enlever un des supports :
      On dévisse avec une clé de 10 et une clé allen



      Place un peu plus nette :



      Maintenant le connecteur du capteur avec l'embout jaune (c'est la 1ère fois que je vois cela, mais c'est une preuve que alfa évolue ; il n'y était pas sur la phase I) :



      On poursuit par les durites derrières, mais vu le bazar et l'accès, je les enlève de l'autre bout (en plus je vais remplacer les durites, l'une d'elle fait partie d'un rappel non officiel et elle est renforcé) :



      La petite d'abord :



      La plus grosse ensuite :



      Pour les durites, c'est bon maintenant les 2 vis de 13 :



      J'utilise un aimant pour récupérer les vis :



      La deuxième :




      L'ancien et le nouveau cote a cote avec les nouvelles durites et surtout, le nouveau joint :




      On nettoie bien le plan de joint (au chiffon car le mien était propre).
      On remonte le tout en respectant l'ordre inverse.
      Quand on met en place les colliers, il faut toujours penser a un éventuel démontage en mettant les éléments de serrage accessible.

      Dernière phase, on remplit le tout :
      - on remet de raccord rapide du radiateur
      - on ouvre les 2 vis de purges :
      La plus accessible et celle qu'il faut fermer en dernier :


      Ne pas perdre le joint cuivre :



      Pour la deuxième elle se trouve a gauche du radiateur (tout au dessus du raccord rapide du radiateur). Il faut retirer le bloc relai des ventilateurs avec une clé de 10. On retire d'abbord les 2 écrous du caches puis les 2 écrous du bloc relai :



      elle est flou, mais bon.

      La vis en place :



      Une fois démonté (gaffe au joint !!)



      Ensuite on rempli de liquide avec un entonnoir (doucement). Quand sa déborde coté radiateur, on ferme.
      Quand sa déborde coté moteur, on ferme.
      En dernier lieu, on rempli jusqu'au max le bocal de LDR.

      On remet la batterie et on teste la 'mise en eau'.

      Avec scantool, je vérifie la cohérence Aiguille vs Calculateur :



      :brossdent0cp:





    • Par Commandatore
      Sur la JTS, mes précatas sont à moitié bouchés par la mélasse issue du moteur avant que je ne refasse son étanchéité.
      Partant de ça, il est très probable que ça m'entraine des à-coups et quelques alertes avarie moteur dues aux lambda renvoyant des valeurs parfois hors plage. Quand je dis "qu'il est très probable", j'en suis presque sur puisque moteur refait à neuf sans être relié au collecteur, il tournait comme une horloge. Une fois relié, le ralenti a de très légers soubresauts.

      Il faudrait donc changer l'ensemble collecteur+ précat. C'est cette pièce:


      Chez Alfa, il y en a pour 2k€ de pièces me semble-t-il (si quelqu'un peut confirmer?), et rien que pour ça, je ne l'ai pas changé jusqu'ici.

      Seulement depuis quelques temps, la récurrence de défauts ODB laissant une trace dans l'ECU commence à me saouler (je ne vais pas passer ma vie à effacer les défauts tous les 2 mois!) et comme j'ai une intervention sur la boite à prévoir, je me dis qu'on pourrait faire ça en même temps.

      Aujourd'hui, j'ai le choix :
      - d'acheter la pièce à l'identique (collecteur+precat)
      - d'acheter chez nos voisins bretons un collecteur décata pour pas très cher

      Collecteur décat :


      Sur la seconde photo, on voit bien les prises de sonde lambda.

      Et c'est là que commencent mes questions :

      - à mon sens, retirer les précatas ne va pas changer la face du monde en terme de pollution et de Controle Technique, car, me semble-t-il ils sont surtout là pour la pollution à froid (10min par jour). Vrai ou pas?
      - si je retire les précatas, quid des sondes lambda en aval des précat et en amon du cata principal? Elles vont certainement etre "hors plage" et ainsi générer des défauts en pagaille. Donc, si elles racontent n'importe quoi, il faut les leurrer. Mais si je les leurre, quid du cata? Si je ne me trompe pas le cata a aussi une sonde en aval qui permet de reboucler les infos amont-aval et gérer ainsi la richesse du mélange. Donc question, faut-il leurrer les 2 lambda amont au risque de générer un mélange apauvri ? Si je les leurre, qu'adviendra-t-il de la sonde en aval? Le cata central permettra-t-il à lui seul de faire revenir la voiture dans les plages de fonctionnement de la lambda aval?

      Voilà, si vous avez des expériences et/ou des avis éclairés précis sur le sujet, je suis preneur. Amis GTA-istes bienvenus si le schéma d'implantation des sondes est le même. Professionnels de la méca auto, vous êtes demandés au parloir...

      Merci d'avance.