Aller au contenu

Showroom de Nofioul


Recommended Posts

Je veux bien te croire que tu roules tranquille avec le Sprint mais l'esprit de la marque te rattrapera toujours. On n'est pas là pour faire du tricot et des chaussons pour le petit-fils de tante Clotilde.

 

Pour la rouille, j'en suis conscient. Ca attaque moins fort qu'un modèle des années 70 car la tôle est de meilleure qualité mais la dernière complète date de 1992 (j'ai le dossier complet et même le carnet des entretiens de 1960). Dans mon patelin, il y a deux carrossiers réputés : l'un fait de tout et s'est spécialisé dans la collection. L'autre fait de l'américaine et de la caisse de prestige avec des tarifs prohibitifs. Je sais que ça va me coûter un gros billet que j'aurais préféré passer dans autre chose. Mais je me dis que c'est aussi un patrimoine et que la cote des populaires françaises a explosé ces dernières années. Le prix de mon Aronde a presque doublé en 10 ans et je commence à voir des Monthléry à 11 000 balles alors que lorsque j'en voulais une c'était 5 000 pour une caisse en état concours.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 3,8k
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Photos d'archives (le paquet de clopes n'est plus d'actualité depuis 2017) :

 

Quatre voitures, quatre ambiances...

 

 

004.jpg

001.jpg

002.jpg

003.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Panzer de vieux (appellation que je trouve assez justifiée et qui ne me vexe pas du tout) fait parfaitement son job côté confort et j'y retrouve les nombreuses options que j'avais dans la 147 en mieux et plus récent.

 

J'aime toujours la Mito pour le petit son rageur du 4 cylindres turbo, la Barchetta pour les grandes balades estivales mais il est vrai que l'Aronde attire un gros capital de sympathie de la part de tous les passionnés quelque soit la marque préférée. C'est une voiture que l'on conduit avec l'esprit des années 50 (elle était déjà trop vieille de conception pour le début des années 60) tout en se démarquant singulièrement des autres, loin de sempiternelles  2 CV, R4 et autres populaires qui se vendent à prix d'or. On a le look d'une grosse voiture de l'époque tout en en évitant les inconvénients.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est en effet totalement différent. Pour ma part j'aime bien le TDB de la W 204 un poil néo-rétro.

 

Je connais une W205 d'un bleu nuit superbe près de chez moi. J'aurais pu faire un comparatif mais je ne suis pas sûr d'être sur le bon forum pour ça...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Mito neuve en concession, il y a 10 ans, juste avant la faillite.

 

Je crois que je vais la garder finalement....

 

 

Mito.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Julio 26TI C'était l'atelier de peinture en fait. Cette concession était super, malheureusement, le déclin de la marque a précipité sa fermeture.

 

Petit aparté concernant Mercedes. Lors que je cherchais une Class C, j'étais tombé sur une annonce à Orléans d'un petit V6 de 200 ch en boîte auto. C'était une W204 phase 1, toutes options avec 82 000 km. La voiture était vendue lorsque je me suis manifesté mais j'ai conservé quelques photos.

 

Au final, je ne regrette pas ma phase II, certes grise et moins puissante, mais seulement dotée de 44 000 km. 

 

Il n'était pas question de Diesel pour moi avec mes 10 à 12 000 km par an pour la voiture principale (en été, je suis plus tenté de sortir les "collectors").

 

W2041.jpg

W2042.jpg

W2043.jpg

W2044.jpg

W2045.jpg

W2046.jpg

W2047.jpg

W2048.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La " V6 200cv " elle était en atmo je présume ?

 

Si c 'est le cas , ce sont des motorisations entre 2 eaux , le genre que ( de facon personnelle ) je n 'aime pas trop ....

 

Finalement en perfs pures ca marche à peine mieux qu'un 4cyl turbo , tu raques bien + en assurance , en conso aussi .... et c 'est loin des moteurs de pointe niveau rendement .... ne lui reste plus que le " prestige "  et à la limite la sonorité

 

En plus , ca fait partie un peu des " invendables " à l 'heure actuelle

 

C'est un peu comme à l 'époque , les berlines francaises , équipées du v6 PRV , ca se vendait 300.000FF , le prestige etc , mais l 'agrément n 'était pas au RDV , la conso montait en fleche , et comparé aux 2.0 TCT de l 'époque , ca avancait à peine mieux

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sûr, c'est de l'atmo.

 

Ah ! le fameux PRV, mis à toutes les sauces parce que les Français n'ont jamais été capables de produire autre chose que des 4 cylindres....

 

Sinon, je ne regrette pas mon achat en 4 pattes turbo. C'est suffisant pour mes besoins et je pense qu'en plus la boitoto doit bien casser les sensations.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le PRV était une catastrophe , notamment sur les R30 et consorts , dans les années 70

 

Il s'est arrangé dans sa version " 170cv " sur les XM et 605 notamment ( version à manetons décalés  ) , puis est devenu fréquentable dans sa version 192cv sur les dernières PSA des années 90 , mais il était trop tard

 

Le V6 de la 406 coupé était il toujours un PRV ? J'ai un trou je ne m'en souviens pas ...

 

 

Pour ton 4cyl Nofioul , une petite reprog fiable et hop , tu montes à 180/190cv , avec un meilleur agrément que le V6 ( suralim') 😁

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il fait 156 ch d'origine mais je pense qu'il pourrait effectivement être gonflé un peu. Peu m'importe à vrai dire car le jour où je voudrai réellement plus puissant, je changerai carrément de modèle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La 406 coupé n'a jamais eu le V6 PRV

 

Le V6 PRV était loin d'être une catastrophe, mais il y a eu énormément de PRV bashing par les journalistes principalement français.

Je vous invite à lire l'article de Youngtimer sur le sujet du regretté T Astier.

 

Le V6 PRV en version 24 soupapes développait 200 Ch et marchait vraiment bien avec une superbe sonorité*, en version V6 Turbo (de 182 Ch à 280 Ch sur la Venturi 300 Atlantique, sans parler des 400 à 600 Ch sur les 400/500/600 GT) étaient aussi performant et agréable que leur concurrent...

 

Certes sa puissance et sa consommation sur certaine version n'était pas top, mais si on le remet dans le contexte, beaucoup d'autres ne faisaient pas mieux...

 

Lodein

 

*Allez voir le match avec une Alfa Romeo164 dans la rubrique ad hoc.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les PRV de 1ere génération , on peut difficilement dire qu'ils étaient top Lodein , pour etre objectif...

 

Sur les berlines des années 70 , ca tenait mal le ralenti , ca pompait tout ce que ca pouvait ...

 

Ca aussi , ils le disent dans Youngtimers :unedent:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui ce n'était pas top, mais les concurrents non plus, il faut remettre cela dans le contexte.

Ensuite les 1ère version Renault étaient moins bien que celles de Peugeot ou Volvo...

 

Lodein

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Nofioul a dit :

Oui, celui du 406 (et de la 607) était un moteur PSA/Renault qui avait été bricolé par Porsche.

 

C'est uniquement l'ES9J4S (Version 210 Ch) qui a été revue par Porsche, sinon l'ES9J4 (194 Ch) était un pure produit Peugeot / Renault

 

Lodein

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les 528 de chez BM , ca tournait quand meme autrement hein ....

 

Demande à Jacques .....:unedent:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Lodein a dit :

 

Ensuite les 1ère version Renault étaient moins bien que celles de Peugeot ou Volvo...

On est d'accord

il y a 15 minutes, Lodein a dit :

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les détracteur du PRV n'en ont en général ni possédé ni meme conduit, et ne font que répéter des lieux communs lus ou entendus ailleurs...

A sa sortie ce moteur etait le premier 6 cylindres francais de l'apres guerre, les attentes etaient énormes et l'accueil de la presse fut à la mesure de ce que savent faire les francais: impitoyable.

Qu'est ce qu'on aura pas lu dans les articles de l'epoque: qu'il etait boiteux (vrai, mais je mets à défaut quiconque détecter ca à l'oreille, d'ailleurs ca "sonne" plutot pas mal un PRV), que les 2 carbus différents alimentaient chacun un banc de cylindre ce qui renforcait le déséquilibre (faux et ridicule! par contre la mise en action du gros Solex 35CEEI donne un pti coup de pied aux fesses pas désagréable), qu'il avait rien dans le sac (un Ford Cologne contemporain ne faisait pas mieux, et personne ne semblait s'en émouvoir) etc..

Du coup tout le monde a oublié que c'etait un moteur tout alu à ACT, léger et compact (pas la peine de faire une bosse sur le capot pour le faire rentrer!), très fiable et doté d'un potentiel de développement énorme (les 905 victorieuses au Mans etaient basées sur ce bloc, pas mal pour un moulin asthmatique). Il n'avait qu'un seul vrai défaut: sa gloutonnerie, rancon d'une alimentation par carburateurs à une époque ou beaucoup de 6 cylindres etaient déjà passés à l'injection.

 

J'ai eu le plaisir de profiter d'un PRV "1ere génération" sur une A310, et j'ai aprécié son caractère, sa sonorité, sa fiabilité. En toute subjectivité je préfère le Busso, mais le PRV ne mérite pas tout les casseroles qu'on lui accroche au volant moteur...

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes, et je ne discuterai pas le sujet n'ayant jamais possédé de PRV. Il faudra tout de même ne pas oublier qu'il aura fallu trois marques différentes, dont une étrangère pour le concevoir à une époque (encore d'actualité quoiqu'on en dise) où la France ne savait produire que des modèles populaires et s'est finalement engluée là-dedans pour longtemps et très certainement ad vitam aeternam avec la fin projetée des moteurs thermiques au profit de jouets pour gamins de 12 ans. N'oublions pas les DS23, pourvues d'un 4 cylindres (une voiture de cette trempe aurait mérité mieux), les Frégates anémiques, les Simca Chambord... à moteur Ford encore pourvus de soupapes latérales !

Et quand je vois la marque ALPINE ressuscitée pour aussitôt la plonger dans la mer** , je suis saisi d'un doute...

Manque de moyens ? Manque de cou**** ? Ou tout simplement problème d'image ?

 

PS : le Coupé 406 V6 fait partie des voitures que j'aurais aimé posséder (un ami en a eu 5).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, dinkytoy a dit :

Les détracteur du PRV n'en ont en général ni possédé ni meme conduit, et ne font que répéter des lieux communs lus ou entendus ailleurs...

A sa sortie ce moteur etait le premier 6 cylindres francais de l'apres guerre, les attentes etaient énormes et l'accueil de la presse fut à la mesure de ce que savent faire les francais: impitoyable.

Qu'est ce qu'on aura pas lu dans les articles de l'epoque: qu'il etait boiteux (vrai, mais je mets à défaut quiconque détecter ca à l'oreille, d'ailleurs ca "sonne" plutot pas mal un PRV), que les 2 carbus différents alimentaient chacun un banc de cylindre ce qui renforcait le déséquilibre (faux et ridicule! par contre la mise en action du gros Solex 35CEEI donne un pti coup de pied aux fesses pas désagréable), qu'il avait rien dans le sac (un Ford Cologne contemporain ne faisait pas mieux, et personne ne semblait s'en émouvoir) etc..

Du coup tout le monde a oublié que c'etait un moteur tout alu à ACT, léger et compact (pas la peine de faire une bosse sur le capot pour le faire rentrer!), très fiable et doté d'un potentiel de développement énorme (les 905 victorieuses au Mans etaient basées sur ce bloc, pas mal pour un moulin asthmatique). Il n'avait qu'un seul vrai défaut: sa gloutonnerie, rancon d'une alimentation par carburateurs à une époque ou beaucoup de 6 cylindres etaient déjà passés à l'injection.

 

J'ai eu le plaisir de profiter d'un PRV "1ere génération" sur une A310, et j'ai aprécié son caractère, sa sonorité, sa fiabilité. En toute subjectivité je préfère le Busso, mais le PRV ne mérite pas tout les casseroles qu'on lui accroche au volant moteur...

 

 

 

Comme déjà dit, je plussoie à 100 %

 

J'ai eu la chance de rouler en R30 TS et 604 TI et de conduire le V6 PRV en 3l 12 soupapes et 24 soupapes et en Turbo (182 Ch, 200 Ch et 250 Ch) et clairement j'en garde un excellent souvenir et si une 605 V6 24 S (avec le PRV uniquement car elle a aussi existé en V6 ES9J4) en excellent état passe devant moi je serais prêt à casser ma tirelire...  (Mais bon je ferais pareil pour une 75 (TS / Turbo ou V6) une 90 V6, une Giulietta et encore pleins d'autres voiture...)

 

Lodein

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Nofioul a dit :

PS : le Coupé 406 V6 fait partie des voitures que j'aurais aimé posséder (un ami en a eu 5).

 

Il ne faut pas hésiter, c'est une superbe voiture très agréable et sans problème (Surtout le V6 194 Ch non MUX)

 

Lodein

Lien à poster
Partager sur d’autres sites



×
×
  • Créer...