Aller au contenu

 

Attention ! Vous utilisez un logiciel type AdBlock !   Merci de le désactiver sur ce site ;)

jerem9

[Tuto] : Montage Silent Block Polyuréthane

Recommended Posts

Hello, petite question sur les SB de barre stab..

Il y a des modeles allant de 21mm à 26mm (http://www.strongflex.eu/en/alfa-Romeo-147-00-09/5-011188a-front-anti-roll-bar-bush-21-26mm-sport.html)

il faut prendre quoi??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas d'avis? J'ai besoin de cette info pour les commander au plus vite :-/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais commander des 22 certes pas chez eux mais ça on s'en fou ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma 156, donc en 2.4 jtd et de 1999 pack sport, après, d'un modèle à l'autre je ne sais pas si ça diffère

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé de la réponse tardive !

Pedro pour moi j'avais mesuré 23 ducoup j'avais prit 23 mm mais ça faisait un peu de bruit du coup j'ai mit deux cales et niquel ;), prends plutot du 22 je pense que ce serait parfait ^_^

Modifié par jerem9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de lire ce tuto, il est très bien fait.

Cela dit j'aimerais vous informer d'un possible de danger de rouler avec des silentblocs en PU (polyurethane)

Quand la graisse que vous avez mis commenceras à sécher le silentbloc commenceras de plus en plus de frotter à l'intérieur des fixations du triangle.

Le triangle n'est plus libre de tourner facilement et au contraire des silentblocs en caoutchouc, le PU donne très peu.

Cette manque de lubrification impose une force radiale (Mw en mécanique) sur les deux axes du triangle, qui risqueront par casser....

La solution consiste en mettant des graisseurs au niveau des silentblocs et de graisser régulièrement!

holy-shit.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour a tous... je voudrais juste apporter une petite "precision" concernant les silent-bloc en poly. Concernant les triangles superieurs, je pense qu'il peut etre utile de les remplacer, mais pour ce qui est des inferieurs, cela pourrait s'averer super dangereux!!

En effet les silebnt bloc d'origine monter " a chaud" en usine conferent au triangles inferieurs une elasticite qui leur permet de remonter par eux meme quand l'on force dessus et ce, sans la jambe de force! Des lors que l'on vire les caoutchouc surmoulés d'origine, le triangle va se retrouver "libre de tout mouvement" sans aucune elasticite!! Il ne reste plus que l'amortisseurs qui le maintient... Rajoutons a cela le fait de devoir graisser les axes pour enfiler les nouveaux silent bloc et l'on obtient une configuration plutot dangereuse. La graisse risque de se barrer et d'etre projeter sur les etrier par exemple...

Moyen moyen...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est ce que quelqu'un a deja changé le tirant de retour de couple sur son Alfa 156 (V6) par du Strongflex (polyuréthane rouge)?J'ai les deux pièces en ma possession, et j'aimerais les changer moi meme, je presume qu'il faut une presse vu le fait que ce soit en un seul bloc.......merci d'avance....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Silent-bloc Poly Placés enfin sur la pièce métallique....le hic, les trous/pas de vis ne correspondent pas, donc je pense devoir mettre mon cric hydrau' 3tonnes sous le moteur pour soulager, et voir de placer comme il faut cette pièce...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bha ....il doit deja y avoir un topic keke part, c'est le tirant en haut a gauche face au moteur......et c'est le mm principe, on vire a coup de cutter et de tournevis plat l'ancien serti a chaud pour y mettre les nouveaux....certains le remplacent par du jaune, d'autre pas du rouge (plus tendre)....et comme ça se passe jamais bien lorsque je fais quelque chose (tjrs une alfisterie) je mets souvent des photos du result' final...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon bin ça y est... c'est fait (au bout de la deuxième tentative! Because seul...pas moyen de faire correspondre le filetage et l'écrou, décalé malgré le levage du bloc moteur pour soulager...) et donc avec l'aide de mon épouse, on y est arrivé assez facilement, donc chose faite, et plus a faire........moteur plus stable, et mieux 'calé' dans ses souliers....prochaine etape, faire changer le radiateur et le cardan gauche........et je serais tranquille pour un bon moment....j'espere....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



  • Contenu similaire

    • Par tonton77
      Mise à jour du tuto ici :
       
       
       
      <p>bon voila c'est fait je vous ai préparé le reportage pour la vanne EGR en photo pour la 159

      APPLICABLE A TOUS LES MOTEURS DE LA 159

      modèle pris: 159 2,4L de 2006
      difficulté: facile
      durée des travaux: 20 minutes pour les connaisseur a 1 heure pour les novices

      ou ce situe cette foutu EGR ???????????????????????

      avec le cache moteur


      sans le cache moteur


      comme matériel un coffret électricien auto avec petit cliquet, douille de 10 et douille de 13, une clé a pipe de 10, un petit tournevis plat.


      pour commencer il faut enlever les Durits et câble de leur support, le petit tournevis sera necessaire.



      une fois fais vous enlèverez le support Durit a l'aide du petit cliquet et douille de 10. attention de ne pas faire tomber les vis ainsi que leur rondelle.
      ]


      puis après au tour de la plaque de protection thermique, pareil que le support petit cliquet douille de 10 et attention au vis.



      voila notre vanne


      on commencera a dévissé les deux vis du dessus avec le petit cliquet et une douille de 13 (une rallonge est recommandé) ne pas les défaire complément.


      puis on feras les deux vis coté batterie avec le petit cliquet et douille de 10


      ensuite les deux autre vis avec la clé a pipe de 10


      débrancher la vanne EGR avec le petit tournevis en appuyant sur ergot jaune vers le bas



      puis on finira de dévisser les vis de 13

      ATTENTION IL Y A DEUX JOINT ACIER NE PAS LES FAIRE TOMBER OU LES ABIMES (sauf si vous les changés)



      voila notre vanne démonter et les conduits d'arriver et de sortie.
      ]




      pour nettoyer tout cela, il faut un aspirateur, une grande et petite brosse métallique, du nettoyant de frein, et une soufflette d'air.

      avec la grande et petite brosse gratter a l'interieur de la vanne EGR ainsi que dans les conduits. aspirez les impurtées.

      ]

      pour la vanne passé un coup de nettoyant de freins dedans
      recommencez l'opération jusqu'à que les élément deviennent propre.
      une fois finis un léger coup de soufflette dans la vanne EGR et hop au remontage


      ATTENTION n'oubliez pas de rebrancher vos vanne et faite attention au sens des joints.



      voila, j'ai finis entre deux intervention le topic. c'était pas facile a tout coordonner.
      j'espère qu'il sera utile pour nombre d'entre vous.
      je vais prend contact avec wini pour voir s'il y a une différence sur le moteur 150ch mais je pense pas.



      cordialement lionel

      presque 3 ans que j'ai fait ce tuto que je pense salvateur pour nombres d'entre vous vue le nombre de pages et le nombres de lecture de celui-ci donc j'ai voulu approfondir les fouilles.
      je sais plus qui a fait un petit tuto sur la vanne papillon (merci a lui ) qu'il ne n'en veuille pas je cherche juste a tout rassembler histoire de faire simple pour tout lie monde.

      alors sur la vanne EGR vous avez la partie électronique qui est maintenue par 4 vis de 30 je crois. avant de démonter fait un marquage avec un marqueur ou du blanco de façon a remonter correctement.
      nettoyez cette partie avec du nettoyant frein comme pour la vanne.


      maintenant nous allons attaquer la vanne papillon qui pose souvent problème elle aussi. la mienne n'a jamais été faite et elle totalise actuellement 126000 km

      AVANT DE FAIRE CETTE OPERATION, IL FAUDRA OBLIGATOIREMENT ALLLER CHERCHER UN JOINT NEUF POUR LA DURITE D AIR.
      REF 14464581. COUT 9€04 CHEZ ALFA
      pour commencé et avoir plus de place pour travailler il faut déposer la batterie.
      avec une clé de 10 desserrer les 2 cosses de la batterie et retirer la pates de maintien de la batterie. nous avons le compartiment batterie vide.


      il faudra enlever la petite page noir qui sert de support. écrou de 10


      on s'attaque a retirer la durite d'air. il vous faudra du clé BTR de 4. vous avez deux vis courte assez facile d'accès et 1 longue en dessous qui sert de maintient câble . elle est un peu chiante a sortir.



      il faudra tirer sur la durite d'air. (ne pas hésiter cela peut -être un peu difficile a sortir. )


      voila j'ai remis les photos
      EN COURS DE MIS A JOUR désolé pour les dérangements.
    • Par Thiv92
      Bonjour à toutes et à tous,

      J'ai profité du changement des 2 filtres de l'habitacle sur ma 156 2.5 V6 pour faire quelques photos, l'emplacement est le même sur toutes les 156 après 2002.
      Les fameux filtres sont situés sous le tableau de bord coté passager, derrière la boite à gants, pas très facile d'accès !

      Défaire les 2 écrous de diamètre 10 pour déposer le cache.
       


      Déposer ensuite la petite trappe noire en enlevant les 3 vis de diamètre 5,5.
      Sortir les 2 filtres usagés du logement.
       


      Voici une référence possible concernant les filtres, il en existe évidement d'autres.
      Les filtres sont vendu par 2, choisir de préférence des filtres à charbon actif.


       
      Vous pouvez voir ici que le remplacement s'imposait !
      Beurk !


       
      Placer les 2 filtres neufs dans le logement en faisant attention au sens de filtration, il y a une ou plusieurs flèches sur le coté des filtres, l'air arrive par le devant du véhicule donc placer la pointe de la flèche vers soi.


       
      Il ne vous reste plus qu'à refermer la trappe avec les 3 vis, puis placer le cache avec les 2 écrous.
      Et voila, vous respirez à nouveau de l'air pur !

      +
      Edit : Actualisations des photos disparues 07-08-2015 et 20-06-2017.
    • Par @rnaud
      Bonsoir à tous,
       
      J'ai profité de la rénovation de mon GT pour installer un kit xénons + lenticulaires, les lave-phares d'origine et peindre les feux en noir façon "Veloce".
       
      Je n'ai pas la prétention d'avoir fait le montage idéal, mais il est fonctionnel (même plutôt bien) et me convient parfaitement.
       
      Si on peut se le permettre, il est rassurant (voire idéal) de se procurer une paire de feux supplémentaires afin d'une part de ne pas bloquer le véhicule, et d'autre part d'avoir une paire de feux de secours.
       
      J'ai trouvé les miens neufs sur LBC pour 170€.
       
       
      Il n'y a rien de difficile dans cette modification, il suffit de prendre son temps et réfléchir un minimum les différentes étapes afin d'anticiper les difficultés potentielles. A cet effet, étaler l'opération sur plusieurs jours est utile.
       
       
       
      I - PEINTURE DES PHARES EN NOIR ET INSTALLATION DES LENTICULAIRES
       
       
      Allez, on se lance ! La première chose est d'ouvrir les phares. J'ai utilisé 2 méthodes différentes :
       
      Un carton suffisamment grand pour y insérer un phare surélevé (par des petits cartons) et percé par un tube PVC de 10cm de diamètre dans lequel on insère un décapeur thermique pendant 15 minutes.  
      Plusieurs passages au four à 110°  
       
      Les deux méthodes se valent, l'avantage du four pour moi était de travailler au chaud (sans jeu de mots).
       
       
      Entre chaque passage, on insère entre le polycarbonate et la partie plastique du phare un petit tournevis plat en alternance avec une lame de cutter ou un scalpel afin de peu à peu couper le joint qui colle les 2 parties. On fait également légèrement leviers pour écarter les 2 parties, sans trop forcer afin de déformer le moins possible le plastique (qui morflera de toute façon).
       
      Après 4 passage et une petite heure par phare :
       

       
       
      La partie du milieu se nomme le masque de phare. C'est elle que l'on va peindre en noir mat afin d'approcher le look des feux "Veloce". Pour cela, on ponce légèrement au papier 800 à l'eau, on dégraisse bien, et on se munit d'une bombe de noir mat haute température. Plusieurs passes fines plus tard, le résultat est là :
       

       
       
       
      A présent, il est temps d'installer les lenticulaires. Pourquoi d'ailleurs des lenticulaires plutôt qu'un "bête" kit HID ?
       
      Je n'exprime que mon avis personnel, mais :
       
      A mes yeux des ampoules HID sans lentilles sont sous-employées On éclaire bien trop diffus, c'est moins efficace et néfaste pour les autres usagers (les phares blancs qui vous aveuglent la nuit, c'est ça) Ca a quand même plus gueule des lenticulaires, non ???  
       
      J'ai opté pour ce kit :
       

       
       
      Provenance : Ali Express. Coût : 80€.
       
      https://www.aliexpress.com/item/SINOLYN-Car-Styling-2-5-inches-HID-Bi-xenon-Headlight-Projector-Lens-LHD-RHD-Full-Kit/1670542057.html?spm=2114.13010608.0.0.y6owhs

      J'étais dubitatif, mais très honnêtement la qualité au déballage et au montage est exactement la même qu'un précédent kit acheté chez Retrofitlab, au prix de 200€ hors butyl.
       
      A voir à l'usage, à présent, même si je n'ai que peu de recul sur le précédent kit puisque que je ne l'ai utilisé que 5 mois (je me suis ensuite séparé de la voiture).
       
      Le kit est livré avec un module anti-erreur obd que je ne monterai pas puisque apparemment il n'est pas utile sur le GT.
       
      La première étape est donc de sortir le réflecteur de l'ampoule des feux de croisement. On obtient ça :
       
       

       
       
       
      Il faut ensuite casser le support du réflecteur, qui gênera sinon le lenticulaire :
       

       
       
      On utilise une pince à bec long, ça se fait en 3 minutes. Bien nettoyer ensuite.

      Déballage du lenticulaire, qui est enveloppé sous vide :
       
       

       
       
      La connectique visible permet au lenticulaire de basculer en plein phare. Il faudra enlever la prise pour passer les fils dans le trou laissé par le réflecteur. Un petit tournevis plat permettra de sortir les câbles :
       

       
       
      Le sens d'insertion du lenticulaire est inscrit :
       

       
      On démonte la platine de l'ampoule, et on enlève la rondelle (non, s'pa sessuel) :
       


      Le pas de vis :
       


      On passe donc les fils dans l'emplacement libre :
       


      Et on choisit les accessoires à utiliser parmi ceux fournis avec le kit. Ici, on se servira du joint fin et de la platine H7 : celle-ci permet de correctement centrer le lenticulaire dans l'emplacement d'origine.
       


      Le lenticulaire et la platine :
       


      On le maintient fermement en place, et on commence à visser à la main la rondelle. Il faudra terminer avec la pince à bec fin :
       


      Surtout serrer à fond, non seulement pour correctement maintenir le lenticulaire, mais également pour installer la platine de l'ampoule dont les fixations sont courbées. Si la rondelle n'est pas assez serrée, elle empêchera les fixations d'être assez proches des pas de vis et on ne pourra pas...visser.



      Platine fixée :
       


      On peut alors remettre la prise du bi-xénon que l'on a enlevée tout à l'heure :
       

       
      Le lenticulaire en place, le réflecteur nettoyé :
       

       
      A ce stade, j'ai branché le phare en direct sur la batterie en le mettant approximativement à la bonne hauteur afin de contrôler que le faisceau ne sera pas trop bas.

      On peut alors songer à refermer le phare après avoir soigneusement re-nettoyé l'intérieur.
       
      Mise en place du butyl dans la gorge (qui a été nettoyée également) :
       


      On replace le polycarbonate, mais inutile de croire qu'il va tenir de lui-même : il faut à nouveau le passer au four ou au décapeur.
       
      Je me rends compte que je n'ai pas pris de photo de cette étape, mais j'ai utilisé 2 sangles à cliquet afin de maintenir le polycarbonate en place, en le protégeant avec des mouchoirs en papier.
       
      Ensuite, 3 passages de 10 minutes au four, toujours à 100°, et à chaque sortie on resserre les sangles. On utilise également une pince en prenant appui sur les rebords pour les serrer l'un contre l'autre, et refermer les attaches des phares.
       
      Une fois le tout refroidi, c'est pris. On peut enlever les sangles.

      Il est temps de replacer les ampoules. Visu sur le kit Ledperfs commandé pour remplacer les H1 des feux de routes, les H1 des anti-brouillard, les veilleuses, les ampoules des plafonniers, etc... :
       

       
      Les H7 des feux de route (blanc pur, pour accompagner les xénons) une fois sorties du carton sont plutôt bien protégées :
       


      Les leds des veilleuses, blanc pur également :
       

       
      Concernant les ampoules HID, l'emplacement choisi pour le ballast va déterminer la suite : certains logent les ballast slim à l'intérieur du phare, ainsi rien ne dépasse. Cette solution me plaît moyen : vibrations non amorties, mini-chocs, risques de casses, que sais-je encore, me dissuadent de procéder de la sorte. Je suis probablement parano, je sais...
       
      Si le ballast est placé à l'extérieur, alors il faut percer le cache (à l'aide d'une fraise de 25 montée sur perceuse) et assurer l'étanchéité avec le passe-câble en silicone fourni :
       


      Attention à ne pas poser les doigts sur l'ampoule, sinon il faudra impérativement la nettoyer avant de l'insérer dans son logement.
      J'ai lu sur quelques sites qu'une ampoule HID doit être fixée à l'horizontal pour être efficace. Sur les 2 kits que j'ai montés, le lenticulaire et la platine imposent un montage vertical. Que croire ?

      Les ballasts seront très probablement fixés sous le phare, soit par du double-face spécial miroirs (ultra résistant), soit par des vis auto-foreuses.
       


      Le résultat :
       

       

       
       
       
       
      II - INSTALLATION DES LAVES-PHARES DANS LE PARE-CHOCS D'ORIGINE - Partie mécanique
       
      C'est probablement l'étape la plus flippante du processus, notamment parce qu'il faut percer le pare-chocs d'origine lorsque l'on ne dispose pas de l'option. Et forcément, si on se rate, on pleure.
       
      Qui dit "xénons" dit "lave-phares" impératifs, sinon c'est recalage au contrôle technique. Il n'y a pas qu'un choix : on peut installer des buses de seconde monte ou même en provenance d'un autre modèle. J'ai opté pour les éléments d'origine car l'aspect "techno" des lave-phares m'éclate, et parce que c'était une façon d'aller au bout de l'idée.
       
       
      Comment fonctionnent les lave-phares pour la partie mécanique ?
       
      Il s'agit de 2 gicleurs télescopiques reliés au bocal de lave-glace, qui sortent du pare-chocs sous la pression du liquide. Une fois que l'on cesse de jouer avec le commodo, la pression redescend et les gicleurs rentrent dans leur emplacement.
       
      Il vous faudra les pièces suivantes pour un montage d'origine :
       
      Un bocal lave-glace équipé de 2 pompes  : une pour le lave-glace, l'autre pour les lave-phares Les 2 gicleurs télescopiques Les caches lave-phares Les durits  

       

       
       
      J'ai laissé tremper les gicleurs dans un seau d'eau très chaude avec du nettoyant ménager toute une nuit, et j'ai repeint les caches lave-phares :
       
       
       

       

       
       
       
      J'ai eu un sacré coup de chance, j'ai payé l'intégralité des pièces des lave-phares 60€ sur LBC, contre plus de 500€ en pièces neuves chez Alfa. Compter 20€ de peinture carrosserie en plus (j'avais déjà le vernis et le durcisseur, j'ai donc acheté la peinture gris Sterling et du diluant.
       
       
      On doit donc démonter le pare-chocs avant. Long, mais pas compliqué.
       
      Placer la voiture sur chandelles Enlever les roues Démonter la plaque de protection du moteur Démonter la partie avant des pares-boue (vis cruciformes) Démonter les vis Torx à l'intérieur des ailes (2 par côté) Démonter les 3 vis Torx sous le pare-chocs Démonter les 4 vis Torx sur le pare-chocs Sortir délicatement le pare-chocs et se mettre à l'aise pour travailler  
       
       

       
       
      On en profitera pour démonter les phares. Une fois de plus, c'est très simple : 3 vis de 10 par phare, et débrancher le faisceau électrique :
       

       
       
       
      On attaque les découpes dans le pare-chocs après avoir dilué une dizaine de Xanax dans un verre d'alcool fort, histoire de ne pas stresser trop fort.
       
      On apprécie tout d'abord les fait que les découpes soient marquées à l'intérieur du pare-chocs :
       

       
       
      Le plan est de percer les 4 coins et de découper au disque Dremel :
       

       
      Sauf que....il n'y a pas la place de positionner la Dremel pour disquer. C'est con hein ?
       
      Pour le premier trou, je me sers donc du forêt monté sur la Dremel comme d'une fraise, et trace les contours. Je termine à la lime carrée  :
       

       
       
      Pour le 2ème, je découpe à l'intérieur du marquage :
       

       
       
      Et je monte la fraise sur la Dremel afin d'affleurer autant que possible le marquage, et termine les angles à la lime.
       

       
      Voilà le résultat :
       

       
       
       
       
      Ce n'est pas parfait, loin s'en faut, mais je ne pouvais pas faire mieux. Chaque découpe m'a pris environ 30 minutes, en y allant tout doux.
       
      Installation des gicleurs, en les clipsant dans l'encoche prévue, et en vissant au travers du pare-choc avec des vis inox auto-foreuses (le repère en croix de la vis figure également à l'intérieur).
       

       

       
       
      Il ne reste qu'à poser les caches repeints sur les supports des gicleurs, et voilà le résultat.
       

       

       
       
       
       
       
       
      Avant d'installer le nouveau bocal de lave-glace, on va tester notre montage en reliant en direct la pompe (vidéo, votre bloqueur de publicité doit être désactivé si vous ne la voyez pas) :
       
       
       
      Là, on souffle de soulagement !
       
       
      On peut passer à la suite : débrancher les durits du bocal lave-glace, les 3 vis de diamètre 8 qui le retiennent, et le sortir délicatement par le passage de roues. Il faudra emprunter le même chemin pour installer le nouveau bocal, et y connecter les durits kivonbien.
       

       
       
       
      III - INSTALLATION DU BOCAL LAVE-GLACE DOUBLE POMPE ET DECLENCHEMENT DES LAVE-PHARES - Partie électrique
       
       
      Là, ça se complique (un peu) : selon votre véhicule, vous disposerez peut-être du pré-câblage pour la seconde pompe. Si c'est le cas, rien de plus simple. Si ce n'est pas le cas, il va falloir bricoler un peu.
       
      Comment fonctionnent les lave-phares pour la partie électrique ?
       
      Les lave-phares ne doivent sortir qu'à 2 conditions réunies si l'on respecte le montage d'origine (et si l'on ne veut pas vider le bocal tous les 5 jours)  :
       
      L'action du commodo sur le lave-glace L'allumage des feux  
      Il n'est donc pas souhaitable de brancher la pompe des lave-phares sur la connectique de la pompe lave-glace.
       
      Alors comment faire ?
       
      Etant une vraie misère en électricité auto (et je remercie en passant Commandatore et Lilins pour leurs conseils), j'ai cherché et trouvé un schéma fonctionnel pour fabriquer un faisceau qui reprenne la fonctionnalité d'origine :
       

       
       
       
      Même pour moi, rien de compliqué. En terme de matériel, un simple relais auto 4 broches, un peu de câble électrique et des cosses. On isole bien chaque connexion, et on passe les câbles aussi proprement que possible.
       
       
      Voilà ! Le plus difficile est fait, puisqu'il n'y a plus qu'à remonter pour tester tout cela.
       
       

       

       

       

       
      On passe les durits des lave-phares au même endroit que le faisceau des clignotants :
       

       

       
       
      Et on remonte le pare-chocs :
       

       
       
       
      Le faisceau des phares avant :
       

       
       
      Et le faisceau des phares après :
       

       
       
       
      Là, on se dit que ça va être très sympa de rouler de nuit ensuite
       
       
      Et le résultat final :
       

       

       
       
      Voilà. Je remercie également Léo du forum GTP pour m'avoir au travers de ses posts donné le courage de me lancer.
       
      Si vous avez des questions, je me ferai un plaisir d'y répondre.
       
       
      @++
       
×