Aller au contenu

 

Attention ! Vous utilisez un logiciel type AdBlock !   Merci de le désactiver sur ce site ;)

alfiste du sud ouest

Contrôle technique 2016 et EGR/FAP off

Recommended Posts

et pour une essence decatalyser sur les mesures ca se voit ?! Si je vide mon cata d origine et mets un émulateur c est détectable ou pas au ct

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et pour une essence decatalyser sur les mesures ca se voit ?! Si je vide mon cata d origine et mets un émulateur c est détectable ou pas au ct

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, matt25 a dit :

-Controle technique plus rapproché (1an) pour les véhicules de plus de 160 000km 

 

 

Concernant le contrôle annuel, à priori, la France s'y refuse malgré une intense pression des centres de contrôle technique sur les autorités européennes. Il en a été pas mal question au printemps dernier mais la France à dit non. C'est ce que j'avais lu dans la presse auto à cette période.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, alfiste49400 a dit :

et pour une essence decatalyser sur les mesures ca se voit ?! Si je vide mon cata d origine et mets un émulateur c est détectable ou pas au ct

 Apriori ton taux de CO2 rejeté devrait monté en flèche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c est ce que je me disais au pire acheter un Cata en double et le remonter 2 mois avant le ct feras l affaire 😁 et puis mon contrôleur raffole des boutteille de cremant de Loire la dernières fois sur ma corsa 1l il a été obliger de mettre un chiffon dans l échappement pour que ça passe 😁

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne pourra bientôt plus faire ça avec les mesures envoyées directement sans possibilités de les refaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ces mesures je les vois comme celle pour le tabac etc etc, elles ne sont là que pour faire du fric, et il y aura toujours un moyen de détourner les choses.

Heureusement qu'ils ne comptent pas le mettre tout les ans, manquerait plus que ça tiens !

 

 

 

Enfin qu'ils remettent la prime à la casse comme il y a quelques années c'était pas mal ça !

 

Puis bon.. moi j'suis bien content de trouver des épaves roulantes à 4/500 € quand mon alfa me lâche, ça me permet d'aller travailler !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas les choses comme toi Jow. Effectivement, il y a toujours un moyen de détourner tout ce qu'on veut. Sauf que là ça complique beaucoup plus la tache aux centres de CT peu scrupuleux qui faisaient des controles de complaisances...

 

Cette mesure ne vise pas à te faire payer plus, mais à mieux te protéger en tant que client. Les centres en profitent pour alourdir un peu plus l'addition au passage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une façon de voir les choses.

 

Malheureusement je n'ai pas un regard aussi optimiste sur la chose, je suis de nature sceptique sur les réformes de l'état.

 

Alors oui c'est une bonne chose d'avoir un parc automobile plus sain en France, mais la bonne question à mon sens est pourquoi n'est-il pas sain ? C'est un autre débat

 

Alors déjà que beaucoup de personnes peinent à entretenir leur auto (Si je ne savais pas faire beaucoup de chose moi même, je n'aurais pas l'argent d'aller en garage), les CT prennent un quart de tour sur la rigueur, mais qui va être impacté.. Les franchisés, et nous consommateurs. C'est évidement le porte-feuille que je pointe du doigt, l'aspect sécuritaire est légitime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MALUS ECOLOGIQUE 2017 – L’an prochain, le barème du malus écologique sera très complexe avec un montant spécifique à chaque gramme de CO2 supplémentaire.

Le seuil maximal sera relevé à 10 000 euros dès 191 g/km.

Air pollution

[Mis à jour le 19/10/2016 à 18h26] MALUS ECOLOGIQUE 2017 – Après avoir été inchangé entre 2015 et 2016, le barème du malus va subir un nouveau tour de vis l’an prochain. Actuellement, le montant maximal est fixé à 8 000 euros pour les véhicules émettant 201 g/km de CO2 ou plus. Il devrait grimper à 10 000 euros, selon le projet de loi de finances 2017 dont les mesures ne seront définitives que lors du vote prévu en fin d’année.

Le durcissement serait entrepris à double titre car ce nouveau montant serait applicable pour un seuil d’émissions de CO2 inférieur, dès 191 g/km. Si tel est le cas, les véhicules qui émettent entre 191 à 200 g/km vont brutalement passer d’un malus de 6 500 euros à 10 000 euros. Un différentiel de 3 500 euros qui ne sera pas sans conséquence sur le portefeuille des usagers.

En plus d’être durci, le système de malus va être nettement complexifié au 1er janvier 2017. Plutôt que de concerner une tranche de 5 grammes d’amplitude, les montants seront calculés au gramme près ! Ainsi, ce sont pas moins de 65 niveaux de sanction qui seront en vigueur contre 12 à l’heure actuelle. Le barème du malus débutera dès 127 g/km de CO2, contre 131 g/km actuellement. Rendez-vous en bas de page pour découvrir la grille – particulièrement complexe – des montants du malus figurant dans le projet de loi de finances 2017.

Sur le versant des bonus, la prime dévolue aux véhicules électriques (0 à 20 g/km) devrait être abaissée de 6 300 à 6 000 euros en ne concernant que ceux de moins de 40.000 euros. Le bonus resterait inchangé à 1.000 euros pour les hybrides rechargeables (21 à 60 g/km), mais il serait supprimé pour les véhicules hybrides non rechargeables et ceux qui émettent 61 g/km ou plus. Longtemps déficitaire, le système bonus-malus a rapporté 143 millions d’euros en 2014 et 83 millions l’an dernier.

Barème du malus 2017 (projet) :

– 126 g/km ou moins => 0 €
– 127 g/km => 50 €
– 128 g/km => 53 €
– 129 g/km => 60 €
– 130 g/km => 73 €
– 131 g/km => 90 €
– 132 g/km => 113 €
– 133 g/km => 140 €
– 134 g/km => 173 €
– 135 g/km => 210 €
– 136 g/km => 253 €
– 137 g/km => 300 €
– 138 g/km => 353 €
– 139 g/km => 410 €
– 140 g/km => 473 €
– 141 g/km => 540 €
– 142 g/km => 613 €
– 143 g/km => 690 €
– 144 g/km => 773 €
– 145 g/km => 860 €
– 146 g/km => 953 €
– 147 g/km => 1 050 €
– 148 g/km => 1 153 €
– 149 g/km => 1 260 €
– 150 g/km => 1 373 €
– 151 g/km => 1 490 €
– 152 g/km => 1 613 €
– 153 g/km => 1 740 €
– 154 g/km => 1 873 €
– 155 g/km => 2 010 €
– 156 g/km => 2 153 €
– 157 g/km => 2 300 €
– 158 g/km => 2 453 €
– 159 g/km => 2 610 €
– 160 g/km => 2 773 €
– 161 g/km => 2 940 €
– 162 g/km => 3 113 €
– 163 g/km => 3 290 €
– 164 g/km => 3 473 €
– 165 g/km => 3 660 €
– 166 g/km => 3 853 €
– 167 g/km => 4 050 €
– 168 g/km => 4 253 €
– 169 g/km => 4 460 €
– 170 g/km => 4 673 €
– 171 g/km => 4 890 €
– 172 g/km => 5 113 €
– 173 g/km => 5 340 €
– 174 g/km => 5 573 €
– 175 g/km => 5 810 €
– 176 g/km => 6 053 €
– 177 g/km => 6 300 €
– 178 g/km => 6 553 €
– 179 g/km => 6 810 €
– 180 g/km => 7 073 €
– 181 g/km => 7 340 €
– 182 g/km => 7 613 €
– 183 g/km => 7 890 €
– 184 g/km => 8 173 €
– 185 g/km => 8 460 €
– 186 g/km => 8 753 €
– 187 g/km => 9 050 €
– 188 g/km => 9 353 €
– 189 g/km => 9 660 €
– 190 g/km => 9 973 €
– 191 g/km et plus => 10 000 €

Article de Richard BURGAN –auto moto

Malus.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merd... quand je vois ma Giulietta QV avec ses 177 g/km, ça me ferait 6300 balles de taxes!!!!!!!!!!!!!

 

J'ai bien fait de l'acheter avant, je m'en doutais d'ailleurs quand j'ai vu la valeur des rejets sur la fiche technique...

J'ai bien fait, aussi, de commander les fameuses vignettes avant la date du 1 er janvier; un conseil dépêchez-vous avant que les barèmes ne changent et surtout que la mesure ne soit généralisée

Quand je pense que je roule avec une vignette avec le 1, ça me fait doucement rire, preuve du n'importe quoi de ces mesures....

Modifié par remushfr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Contrôle technique 2018

Ce qui va changer avec le nouveau contrôle technique


Outre une nouvelle dénomination, le nombre de points à contrôler va augmenter. Mais la nouveauté réside principalement dans le niveau de sanction. On ne parlera plus de visite mais de contrôle technique.

Le nombre de points à contrôler passera à 132, contre 123 aujourd'hui. Au passage, les défauts prendront l'appellation de défaillances et leur nombre s'élèvera à 606, contre 453 pour la version actuelle.

Jusque-là, on pourrait se dire que les changements ne sont pas si importants, mais les choses se corsent nettement en cas de défaillance(s) constatée(s). Si jusqu'à présent on ne parlait que de défauts à corriger avec ou sans « obligation de contre-visite », avec, le cas échéant, l'obligation de réparer dans un délai de deux mois, le nouveau contrôle technique se veut beaucoup plus sévère, avec trois sanctions contre deux jusqu'à présent. Quelles sont-elles ?

1 - Les défaillances mineures :

Au nombre de 139, ces défaillances regroupent les défauts devant être réparés mais ne nécessitant pas de contre-visite. Quelques exemples de défaillances mineures :

- Rotules : Jeu mineur ;
- Fuite moteur (légère) ;
- Colonne de direction : Jeu mineur.

2 - Les défaillances majeures :

Leur nombre s'élève à 340. Ces défaillances regroupent les anomalies qui nécessitent une contre-visite. Le délai de la contre-visite reste fixé à deux mois. Quelques exemples de défaillances majeures :

- Flexible de frein abîmé (si absence de fuite) ;
- Éclairage de la plaque d'immatriculation défectueux ; •- Feu de croisement défectueux.

3 - Les défaillances critiques :

C'est la nouveauté principale de ce nouveau contrôle technique. Les défaillances critiques sont au nombre de 127. En cas de détection d'une défaillance critique, sachez que la validité du contrôle technique se limite au jour du contrôle. Autrement dit, vous n'aurez le droit de circuler que le jour même jusqu'à votre domicile ou chez votre garagiste pour effectuer ou faire effectuer la réparation. Quelques exemples de défaillances critiques :

- Feux stop défectueux ;
- Absence de liquide de freins ;
- Jeu excessif dans la direction.
 

Bon à savoir : Que se passe-t-il en cas de défaillances multiples ?

Si le rapport de contrôle technique fait l'objet de plusieurs défaillances dont l'une est critique, il faudra dans un premier temps procéder à cette réparation le jour même pour la faire lever. Vous disposerez ensuite du délai imparti en fonction des défaillances annexes, soit deux mois si défaillance majeure par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



×