Aller au contenu

 

Attention ! Vous utilisez un logiciel type AdBlock !   Merci de le désactiver sur ce site ;)

nouais

Pression de turbo

Recommended Posts

Il me semble que je n'ai pas de precata sur la mienne.

 

Avec une connaissance mécano, nous avons refait le tour, il n'a trouvé aucune fuite, il n'y a aucun jeu sur l'axe, aucun manque de puissance. Il penche sur une pâle de géométrie variable grippé ou tordue qui ferait siffler le turbo et donnerait trop de pression en fonction de l'angle duquel elle serait décalée. Du coup, j'ai modifié un peu le réglage de la géométrie pour avoir un poil moins de pression. Ça ne siffle plus au ralenti et moins entre 2 et 3000 tr. Niveau performance, le moteur a un petit temps de latence à la réacceleration mais sinon, ça marche toujours aussi bien. On verra bien dans 10000km si ça roule encore. A moins que d'ici là, je décide de tout démonter pour nettoyer et avoir un visuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouahahah, la sortie du coude en plastique rigide qui fait la jonction entre le débitmètre et le manchon du turbo était pliée vers l'intérieur, sûrement un serrage trop fort du collier serflex. Je l'ai chauffé un peu pour le redresser et depuis plus de sifflement de turbo. La variation du débit d'air entre géométrie variable bas et haut régime transformait ce coude en sifflet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



  • Contenu similaire

    • Par Seb03300
      Bonjour, 
      J'ai rencontré un gros soucis semaine dernière... 
      Je m'explique, je descendais d'une route de montagne pyrénéennes avec pas mal de boulets devant moi... 
      J'ai eu l'occasion de doubler (moteur chaud depuis 35 km environ), DNA enclenché en mode dynamique. 
      Je commence donc mon accélération afin de m'éloigner des escargots... 
      A la fin de mon dépassement, je constate que je n'ai plus aucune puissance au niveau moteur... j'ai l'impression que le turbo a lâché d'un coup... 
      Ce qui me gène, c'est que je n'ai eu aucune information au tableau de bord...aucun voyant ne s'est allumé... 
      j'ai donc continué à rouler (env 100km (autoroute ouf)) en 6ème à 120. 
      Aucun problème pour rentrer. 
      J'ai laissé la voiture refroidir toute la nuit. 
      Le lendemain, j'ai ouvert le capot afin de contrôler la durite du turbo (ça m'était déjà arriver l'année dernière, j'avais eu les défauts d'affichés, plus le mode dégradé etc), mais là, rien d'anormal... je ne comprend pas.... 
      Tous les voyants sont bien éteints, le DNA fonctionne, mais aucune puissance... 
      Question : Quel pourrait être la cause? 
      J'ai effectué le trajet Toulouse / Vichy le mercredi 15 mars, (autoroute uniquement) ce fut long... très long... mais pas le choix, il fallait que je rentre chez moi...
      Témoin "Défaut moteur allumé" le jeudi... DNA indispo
      Vendredi, je me rend en concession Alfa, exposer mon soucis... RDV pris pour demain Lundi 20 mars.
       
      Question: Je n'ai aucune idée d'où peut venir le soucis, pas moyen de trouver de photo d'un moteur... Est-ce que quelqu'un pourrait me faire une photo de l'ensemble des durites du turbo?  
      Merci de vos retours... 

      Cordialement
    • Par matt25
      Bonsoir à tous,
      Me voilà dans la section mécanique car j'ai un souci sur la 147...
      En effet, je n'ai plus de puissance!!!
      Pour faire simple, je ne sent plus l'arrivée de couple à env 2000t mais j'entend le turbo siffler...
      D'ailleurs, il se met à siffler un bon coup lors du laché de gaz (comme un dump valve)
      Le probleme est survenu d'un coup ce midi accompagné d'un max de fumée noire!!! depuis j'ai l'impression que ça va mieux à ce niveau
      Pas de voyant à l'obd
      Durites en bon état et en silicone
      EGR bouchée depuis env 110000km
      J'ai mis un coup de dégrippant sur la tige de la géometrie variable et aucun changement
      C'est un JTD 115 qui totalise 248000km
       
      Merci par avance pour votre aide...
    • Par Jil
      Hello,

      Voila je souhaite mettre ma contribution au forum! Mon GT de décembre 2004 à eu pour la deuxième fois cette année la durite inférieure du turbo qui a percée! Cette dernière à tenue quand même 7 mois. Comme tout le monde le sait, la durite se perce à cause d'un filetage qui accueil le câble de masse et sert la boîte de vitesse.

      Voici comment régler apparemment ce problème en ayant discuté avec un mécano de ma concession alfa.

      Durite et câble de masse à l'origine: (avec du silicone pour essayer de colmater la fuite mais sans résultat...)





      Pour ce faire, il faut déplacer le câble de masse afin de pouvoir couper le filetage. Il n'y à pas beaucoup de mou sur le câble, il faut le "former" et le tourner vers le haut le plus possible afin qu'il ne touche pas le haut de la durite:



      A partir de là, il reste plus qu'à couper l'excédent du filetage et d'enlever les bavures. Remettre la nouvelle durite et des nouveaux colliers:





      Voili voilou en espérant que cela pourra aider quelqu'un! Avec une durite plus colliers à ~110€ et ceux tous les 6-7 mois ça vaut le coup d'essayer je pense. Perso, je vais surveiller ça dans les prochaines semaines. il faut peut être mettre une protection sur le reste de la vis pour être sûr, à voir...

      @+
    • Par titiducalvados
      Bonjour, -
      Ma voiture : voir à gauche dans mon profil :-) ... elle a 135 000 KM (distinctive) ...
      Description de(s) soucis sans rentrer dans le détail :
      Sur ma jauge, la temp° ne dépasse pas 70 ° ... je sais : thermostat d'eau à changer... problème bien connu après avoir lu plein de sujets dessus. 01/03 : thermostat + LDR changé).
      Très léger sifflement, petit broutage presque imperceptible qui apparaît de manière aléatoire, si ce n'est il me semble , temps humide, a régime constant, surtout en cote. 02/03 : changé le collier de la durit sup. du turbo , nettoyé le capteur de pression turbo (un vrai morceau de charbon :-) ) et nettoyé la vanne EGR...
      MAIS .... très léger sifflement toujours perceptible ... + "spikes" du turbo à pleine charge

      En résumé :
      1°) Le ventilateur déclenche à 64° ! plus tard il déclenche plus et se redéclenche à 97° à 64° : compresseur de clim., merci pour l'info Rocki.
      2°) Etat E.V. papillon: 1,00 % : là , si vous pouviez m'éclairer (il a 1% en permanence froid, chaud ... toujours 1%) : sert à boucher l'admission pour arrêter le moteur en douceur,
      3°) Injecteur cyl. n°1 ... pas biennnn... Cyl.2 aie encore moins bien (voir pj sur post suivant) ... tiens, coïncidence, joints changés sur 2 injecteurs ... et code de l'injecteur du cyl. 2 ne correspond pas a ce que me sort ecuscan ? Recoder l'injecteur via Ecuscan ?
      4°) Pour le très léger sifflement (turbo?) : j'ai remarqué que la pression effective était en permanence supérieure a la pression de consigne, entre + 50 et +200 mbar, l'écart augmente avec la sollicitation mais se réduit (lentement) pour revenir à +0,5 de la pression de consigne : je pense à la durit de mise à l'air électrovanne de régulation de pression de suralimentation qui se bouche .... mais je connais pas encore assez ma titine pour la localiser ... cela a-t-il un lien avec le 2°) ?


      PS : aucun défaut sur l'ODB ... ca rassure un tout petit peu ...
×