Aller au contenu

"Mission" Photo et Astro dans les Hautes Alpes


Lighty50
 Share

Recommended Posts

Le 03/09/2018 à 13:39, moon a dit :

c'est dingue de chez dingue je suis sur le cul c'est trop beau.

 

Le 03/09/2018 à 13:45, Commandatore a dit :

 

Je sais que je radote mais à chaque fois que tu postes, j'en prends plein les yeux!

Déjà je suis épaté par le spectacle des étoiles (et celui de ta tente que j'adore!!), ensuite épaté par la qualité photo et sa technicité, et ensuite, pour avoir tenté le coup (et donc je sais le taf qu'il faut pour révéler les images), épaté par ton travail de retouche.

Donc, bref, à chaque fois, je suis bouche bée!

 

☺️ Eh bien, je vais aller me cacher pour rougir 😛 merci pour le retour sur les images !

La photo de nuit c'est super reposant et contemplatif c'est clair !

 

Pourquoi pas se faire une petite session lors du prochain rasso en 2019 ? ;) 

 

@Commandatore d'accord pour l'astuce pour la touche entrée, merci je note ! 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur

Bah je peux te dire que t'avoir comme prof serait un vrai plaisir !

Mais pour le rasso 2019, j'ai deux objections : la première c'est que je serai parti pour un petit tour du monde, la seconde c'est que l'on cherche un repreneur pour l'organisation du rasso 2019, l'initiateur ayant jetté l'éponge au début de l'été... 😢

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 18 heures, Commandatore a dit :

Bah je peux te dire que t'avoir comme prof serait un vrai plaisir !

Mais pour le rasso 2019, j'ai deux objections : la première c'est que je serai parti pour un petit tour du monde, la seconde c'est que l'on cherche un repreneur pour l'organisation du rasso 2019, l'initiateur ayant jetté l'éponge au début de l'été... 😢

 

Aie, et Aie ! 

 

Pour la première, on peut faire un rasso en mode "officieux" (vis à vis du gros, qui est officiel !) avant que tu partes ? 😛 Un peu comme celui du Mans il y a 1 an; pour la deuxième objection, oui j'avais vu, je pensais que quelqu'un se sentait courageux pour reprendre le bébé (perso j'peux pas, pas le temps !)

 

Il y a 18 heures, alfisto a dit :

Wouahhhh, j'en ai pris pleins les yeux !!!

Passionnant reportage photos, un grand bravo !!!

 

 

Merci @alfisto

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur

Oui, je sais pas dire... la fin d'année va arriver vite et on a pas mal de choses à préparer en plus du quotidien. J'ai peur de m'engager et me faire engueuler derrière :unedent:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fin octobre peut donner de belles couleurs, pour faire des photos d'un autre autre type ... Je parle en connaissance de cause dans ma région ... Mais la période est courte, il faut qu'il fasse beau ... Bref, difficile de prévoir à l'avance IMG_0027.JPG

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 23 minutes, titilem a dit :

Fin octobre peut donner de belles couleurs, pour faire des photos d'un autre autre type ... Je parle en connaissance de cause dans ma région ... Mais la période est courte, il faut qu'il fasse beau ... Bref, difficile de prévoir à l'avance IMG_0027.JPG

 

 

Ce serait top de le refaire dans la Normandie ! :) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur

Pourquoi pas... mais pour ma part, les week-ends se peuplent à vitesse grand V! J'en suis déjà à réserver sur fin octobre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jour 7 - dernière nuit 

 

Toutes les bonnes choses ont une fin, y comprit ce super séjour dans les Alpes à refaire absolument. C'est donc avec un peu de tristesse, mais aussi beaucoup de motivation à profiter de cette dernière nuit, que je me motive à préparer le matériel une dernière fois pour tenter un programme particulier : faire 3 cols en une nuit.

Le Col de l'Izoard, le Col du Lautaret et son "voisin" le Galibier sont donc retenus pour leur côté esthétique, symboliques (leur nom résonne dans la tête des fans de la Petite Reine), mais surtout pour leurs positions et leurs temps d'accès plutôt réduits entre eux (1h de route environ pour faire l'Izoard => Lautaret, en passant par Briançon). 

Du repérage de jour a été effectué quelques jours auparavant, pour tout vérifier : position de la Voie Lactée, hauteur des montagnes, points d'intérêts terrestres divers.

 

20h, décollage de Puy Saint-Vincent, et direction l'Izoard au coucher du soleil. La météo s'annonce instable, une perturbation (orage+pluie) est prévue durant la nuit. 

 

Arrivé sur place 1h plus tard, la nuit commence déjà à s'installer, en même temps que plusieurs vans aménagés sur le parking du Col, en contrebas, où les voyageurs s'installent pour manger un bout et discuter. L'atmosphère est douce, agréable, le temps passe lentement, les lumières oscillent entre l'orange et le violet profond. 

 

Encore 1 heure plus tard, la nuit est tombée. Un groupe d'enfant arrive sur le parking complètement excité à l'idée de passer une partie de la nuit à découvrir le ciel et voir la pluie d'étoile filantes des Perséides. Et effectivement, il y aura beaucoup d'étoiles filantes !

 

 

Le premier appareil tourne déjà pour exécuter la première prise de vue panoramique. Il s'agit de la vue sud, vers la Voie Lactée.

 

col-izoard-sud.thumb.jpg.27c63c9a945d2325c509c567b11fe52f.jpg

 

Au sol, la route menant au Col reste assez empruntée même vers minuit. Une voiture a monté le Col en même temps que la séance de prise de vue, donc face à moi, et ses phares ont tracé une route lumineuse, ponctuée d'éclats directement vers l'appareil.
 

A noter qu'ici j'ai volontairement capturé son passage pour ajouter une présence humaine à la scène, à la fois comme "échelle" mais aussi pour ajouter le côté imparfait et nuisible à notre présence nocturne en tout lieu, surtout avec la pollution lumineuse. C'est à la fois sympa et pas très esthétique en même temps ! 1f642.png:


Le centre galactique est assez visible sur l'image : il se situe au niveau de la nébuleuse de la Lagune, cette tache rose/rouge au centre. Un peu plus au-dessus, les nébuleuses Omega et de l'Aigle sont également visibles (taches rouges).

 

A sa droite, la région de Rho Ophiuchi, avec ses 5 points disposés en pentagone et la Nébuleuse de la Rivière Noire ( structure sombre qui la relie à la Voie Lactée) se dessine timidement au travers du voile d'humidité et de pollution lumineuse à l'horizon. 
Au-dessus, les plus observateurs auront remarqué une tache légèrement rouge/magenta : il s'agit de la très, très discrète nébuleuse Zeta Ophiuchi (nom de code SH2-27). L'apercevoir ici est un gage de qualité du ciel (couplé avec la technique à l'acquisition et au traitement, surtout en pose unique). 

 

A gauche, le point brillant de mille feux est une invitée de notre ciel estival depuis quelques temps : il s'agit de Mars, très brillante et colorée de sa teinte orangée, entourée de 8 longues aigrettes naturelles (pas de script Photoshop ! 1f642.png:) ) causées par l'objectif et son diaphragme.

 

 

Le deuxième appareil photographie en permanence le ciel pour tenter de capturer une étoile filante, ce qui arriva à un moment donné :

 

39094234_10215354196561067_681257258541121536_o.thumb.jpg.446066a07011d918b494143552e237c9.jpg

 

En voici une assez grosse, passant "à côté" de Mars (la grosse "étoile"), avec sa couleur verte causée par sa composition chimique : c'est la même histoire que les feux d'artifice, selon le composant que vous mettez dans la bombe (magnésium, oxyde de fer...) les couleurs ne seront pas les même. Ici donc, c'est le magnésium !

 

 

Une fois le côté Sud réalisé, c'est au tour de la vue Nord... et le paysage terrestre / céleste est totalement différent.

 

1444296807_Col-de-lIzoard-v3.thumb.jpg.53d2135ddec12e0a6a0de77f24b94ae8.jpg

 

 

La perturbation commence à se faire sentir, avec des éclairs de chaleur qui éclataient au loin, derrière la crête de Peygus sur la gauche, certainement au-dessus de Briançon et de sa pollution lumineuse jaune.

L'airglow est très présent sur la photo : il s'agit un phénomène naturel causé par une réaction chimique dans la haute atmosphère, où les rayons du soleil excitent les molécules, qui émettent alors une très faible lumière (chimiluminescence) de couleur verte.
Plutôt difficile à capturer, ce phénomène demande un excellent ciel pour ne pas avoir de pollution lumineuse et être capable de discerner le fond du ciel noir, de celui qui est plutôt teinté de vert.

Impressionnant par ses lignes tentaculaires, il semble provenir de l'orage pour aller se projeter derrière le col de Prafauchier, sur le massif du Pic de Rochebrune (ici hors cadre sur la droite). La pollution lumineuse côté italien (Oulx) est étrangement froide : les lumières blanches contrastent beaucoup avec la teinte dorée de Briançon. Avec l'airglow, le côté droit de l'image vire vers une teinte bleu-verte très particulière, et très intéressante.

La Voie Lactée est bien présente sur la partie droite, en bandeau vertical, composée de plusieurs nébuleuses (en rouge) dont certains sont plutôt bien visibles, comme celles du Coeur et de l'Ame, à gauche des 2 "points" brillants proches l'un de l'autre (ces 2 points sont en fait 2 amas de milliers d'étoiles, le Double Amas de Persée).

Un belle étoile filante a été également capturée, avec une magnifique teinte verte causée par la fusion de l'un de ses composants chimique lors de la rentrée de l'atmosphère terrestre : le magnésium.

A droite de l'image, la tâche brillante est la galaxie la plus proche de nous : Andromède. Située à environ 2 500 000 années-lumières de nous, c'est la seule visible à l'oeil nu malgré la distance ! 

En bas, le Refuge Napoléon du Col d'Izoard, proche de la mythique route du col, semble bien petit et seul face à se spectacle.

 

 

Il est désormais 1h du matin. 

 

Je me dépêche de tout ranger en vitesse pour effectuer les prises de vues suivantes, car le temps tourne... et le ciel aussi ! La prochaine prise de vue demande un alignement parfait entre 2 élément, précisément à +/- 2h30 du matin. 

Matos dans le Cross' on fille à toute allure vers le Lautaret. Sur la route, les flash lumineux des éclairs de chaleur sont très impressionnants !

 

Col-du-Lautaret.thumb.jpg.bb62b643e303934acd57802aafa906db.jpg

 

C'est une ambiance très particulière à vivre, quand vous êtes seul, à 2h30 du matin, en pleine montagne, à voir ses gros flash silencieux révéler les immenses montagnes autour de vous. Il n'y avait pas de Lune, tout était (très) sombre !

Toutefois, le spectacle nocturne était au rendez-vous : Mars à gauche du massif de la Meije était incroyablement orangée à l'oeil nu, à cause de la diffusion de sa lumière dans les nuages. Derrière le massif, les éclairs flashaient à un rythme très élevé (1/2 toutes les 5s, voire plus). 
La pollution lumineuse des villes et de Grenoble à l'horizon, plutôt présent, contraste avec cet airglow très présent, formé en bandes traversant le ciel de part en part. 
La Voie Lactée ici n'est pas sous sa meilleure forme : plus discrète (sa partie la plus photogénique est derrière le massif de la Meije), elle arbore des couleurs moins flatteuses, causé par l'humidité ambiante.
En haut à droite, l'étoile bleue est Vega, la plus brillante du ciel.

 

 

Le ciel devient vraiment menaçant de toute part, la fatigue accumulée après toutes ses nuits à vivre en détalé commence à se ressentir. Il est temps de ranger une dernière fois le matériel et de rentrer à la base.

 

:zzzz:

 

 

Quand toutes images sont justes sur l'appareil, vous ne savez pas ce que cela va donner en vrai, tout est fragmenté (panoramique de plusieurs images). Ce n'est qu'au retour de chez vous que vous vous rendez compte que certaines prises sont meilleures que d'autres.

 

Alors, quand vous prenez le temps et votre courage à deux main pour traiter les prises de vues, c'est toujours un plaisir de revoir ce que vous avez vécu en vrai. Même si l'on est extrêmement occupé à faire les réglages et vérifier que tout tourne correctement, vivre cette expérience d'être éveillé toute la nuit, contempler le ciel, le ressentir presque entièrement, le redécouvrir presque après chaque coucher de soleil, c'est grisant ! 

 

Voilà, cette petite mission 2018 est terminée, le traitement des images lui n'est pas fini, il reste encore le très gros projet qui sortira d'ici quelques semaines.


 

 

Modifié par Lighty50
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, Lodein a dit :

Superbe

 

Merci pour ce reportage et ces sublimes photos, cela donne vraiment envie de venir avec toi...

 

Lodein

 

Ben si on fait le rasso 2019 avec un camping préservé de la pollution lumineuse, oui on peut se faire ça ! :)

Sinon en 2019 je déménage sur Tours et je vais développer des stages astrophoto, avec possibilité d'hébergement sur place. Rien n'est défini pour l'instant, donc les astropotes et les alfapotes peuvent venir comme ça à l'oeil ! :) 

 

Il y a 4 heures, 159_90 a dit :

pfiouuu !

 

oui ce n'est pas terrible "pfiouuu" mais je reste sans mots devant de telles images (et récit)

 

 

merci mille fois !

 

Merci ! 

Modifié par Lighty50
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ahhh tu déménages sur Tours ... bon, ce n'est pas éloigné du Mans, mais cela rallonge un peu la distance.

 

Tu prévois ton déménagement sur quelle période ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur

On parlait justement de photographies d'étoiles filantes avec @RG76 cet été... c'est un truc de fou ça! Mais t'es tellement heureux quand ça arrive!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 50 minutes, Lighty50 a dit :

 

Ben si on fait le rasso 2019 avec un camping préservé de la pollution lumineuse, oui on peut se faire ça ! 🙂

Sinon en 2019 je déménage sur Tours et je vais développer des stages astrophoto, avec possibilité d'hébergement sur place. Rien n'est défini pour l'instant, donc les astropotes et les alfapotes peuvent venir comme ça à l'oeil ! 🙂

 

 

Merci ! 

 

J'en prends bonne note

 

Lodein

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, titilem a dit :

Ahhh tu déménages sur Tours ... bon, ce n'est pas éloigné du Mans, mais cela rallonge un peu la distance.

 

Tu prévois ton déménagement sur quelle période ?

 

Yes, Madame à trouvé un boulot sur Tours !

En décembre / Janvier par là !

 

Il y a 6 heures, Commandatore a dit :

On parlait justement de photographies d'étoiles filantes avec @RG76 cet été... c'est un truc de fou ça! Mais t'es tellement heureux quand ça arrive!

 

Ohhhhhhh oui, le nombre de photo pour arriver à en capturer une... je te le dirai même pas (plusieurs centaines)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela sera moins pratique pour les 24H du Mans et Classic ...

J'irais peut être sur Tours à la fin du printemps, pour faire faire une vidange de la boite auto de la 159, car sur la Normandie, ils refusent tous de me le faire ... Bref, je te tiendrais au courant, au cas où ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur
Il y a 15 heures, Lighty50 a dit :

Ohhhhhhh oui, le nombre de photo pour arriver à en capturer une... je te le dirai même pas (plusieurs centaines)

 

Ah! Bah tu l'as dit! :unedent:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 16 minutes, titilem a dit :

Cela sera moins pratique pour les 24H du Mans et Classic ...

J'irais peut être sur Tours à la fin du printemps, pour faire faire une vidange de la boite auto de la 159, car sur la Normandie, ils refusent tous de me le faire ... Bref, je te tiendrais au courant, au cas où ...

 

Hésites pas oui ! :) En plus là on a une chambre d'amis on peut recevoir :) !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • il y a 3 years...
Le 07/08/2018 at 10:35, Lighty50 a dit :

Pour y séjourner, nous devons monter une fameuse mission : les demandes pour venir profiter du ciel et des télescopes sont nombreuses depuis toute l'Europe, il y a donc une sélection des "candidats" qui est effectué pour sélectionner les projets les plus intéressants

 

Et ben @Lighty50 si j'en juge par le laisser-passer qui trônait sous le pare-brise de ta voiture le 1er Août dernier, tu as dû faire partie des sélectionnés cet été !

 

20220801_125158r.jpg.b3e05547592544091d641daa2894d02c.jpg

 

20220801_125143r.jpg.cf098ad869c9adf3990c74535b34a740.jpg

 

Je suis passé la-haut à VTT, et j'ai demandé à un type qui était avec des instruments d'observation du ciel devant l'observatoire, mais il ne savait pas à qui était ce break Alfa. Il semblait même surpris qu'une Alfa soit à 2900 m d'altitude !!! Dommage, tu ne devais pas être bien loin, je suppose...

 

Aura-t-on droit à de nouveaux clichés ? J'ai repassé du temps hier à déguster ceux de 2018 et c'est un régal pour les yeux, surtout avec les nombreux détails des explications qui permettent de comprendre ce que l'on regarde !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le hasard !!!!! Incroyable, oui je devais être dans l'observatoire à ce moment. Dommage que tu n'ai pas frappé à la porte à côté de la terrasse !

 

Eh oui, le Cross' est monté sans souci jusqu'ici ! Le système Q4 est vraiment excellent, même pour quelques passages un peu techniques (croisement de pont à un moment donné... ça fait bizarre de rouler sur 2 roues sur quelques mètres...).

La caisse n'a pas frotté, par contre le pare choc avant oui. Le nez de la 156 est assez long ... 

 

C'est toi qui as remonté les essuie-glace ? Quelqu'un l'a fait, je n'ai pas compris pourquoi ...

 

Pour les photos oui, je peux en partager ! 

 

Je vais revenir sur ARO pour prendre de vos nouvelles à tous et raconter quelques histoires. Le Cross' à désormais 250 000km et il en a vu des petites aventures...

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share

×
×
  • Créer...