Aller au contenu

Giulia et fort kilométrage


ASTREYA
 Share

Recommended Posts

limite physique de la boite, les pignons supportent mal les couples très importants, associé aux "erreurs" du pilote qui peut mal embrayer/débrayer et/ou mal enclencher le rapport... ce qui fini par faire des copeaux de pignon de boite dans le fond du carter.

 

une boite auto ZF peut encaisser beaucoup plus de couple, et ses coupleurs hydrauliques + la programmation électronique permettent de moins solliciter les pièces mobiles et embrayage (en A et N, lors du passage de rapport, l'électronique place le moteur au régime exact suite au passage, pour éviter les acoups)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crains plus pour l'embrayage que la boîte, peut-être dû à mon vécu de la 308GTi.

330nm d'origine, stage 2+ 470nm alors que la boîte prend max 400nm 😅😅

Comme dirait l'autre " ça passe où ça casse " bah là boîte RAS, embrayage cuit 

 

Mais plus de 500nm 😍 peut-être possible de mettre le stage uniquement sur le mode " D " du DNA non ? 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après sur ma bravo gt reprogrammée j’avais monte un embrayage renforcé trouvé en Italie, ça existe peut être sur la Giulia ? Peut être un des premières QV boîte meca ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le bloc et la boite étant totalement différents entre une GV et les autres motorisation, je doute que l'embrayage dispose des mêmes cotes...

 

sur le diesel la boite manuelle est une 6 rapports d'origine GETRAG (G217)

sur la GV la boite manuelle est une 6 rapports d'origine ZF (S6-53)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share

×
×
  • Créer...