Aller au contenu

Zamak

Alfistes actifs
  • Compteur de contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Zamak

Previous Fields

  • Localisation
    Far west
  • Voiture
    147

Zamak's Achievements

  1. La technique du levier, ça m'inquiète un peu quand même, l'alu c'est pas costaud du tout. Et quand c'est tordu, c'est foutu. Mais le coup de tournevis de Mystery, c'est parfait. J'ai mis le diff à l'horizontale sur deux cales, un bon coup de masse et l'affreux est sorti de sa tanière. Le circlip était très lâche, sans doute la raison de mes déboires. Je vais le resserrer un peu avant de remonter le cardan. Merci les gars!
  2. Chers amis, l'heure est grave. Parce que j'en suis à un point où la désespérance prend le pas sur l'optimismance. Et heureusement que j'ai révisé ma grammaire avant d'écrire. J'ai attaqué un petit chantier de soirée, le changement de la boîte 6 de ma 147 jtd. La marche arrière avait la fâcheuse tendance à sauter, surtout dans les montées, à tel point que pour certains créneaux on les faisait à deux: un qui tenait le levier, l'autre qui manoeuvrait. Ca ne marche que dans les couples qui s'entendent bien. Bref. J'ai donc acheté une BV6 d'occaz qui a environ 100000 km de moins que la mienne. Jusque là, tout va bien, c'est pas trop difficile, il suffit juste sortir quelques billets de la poche. J'en profite aussi pour changer l'embrayage, hop trois autres billets. Là où ça s'est compliqué, c'est pour le démontage. Je vous passe les galères avec les rotules de direction, la droite est venue à la lampe à souder, la gauche avec un cric dessous et à l'arrache rotule à frapper, le genre d'outil de mécanique agricole qui marche uniquement avec une masse de 2 kg dans la main; donc soufflet de rotule HS et changement de la rotule, elle méritait bien sa retraite de toutes façons. La fusée gauche m'a causé du souci aussi mais je lui ai défoncé sa gueule bien comme il faut, et l'écrou de rotule du triangle supérieur gauche m'a joué un petit tour à sa façon que j'ai habilement contourné à la Dremel, sacrifiant l'écrou pour sauver la rotule. Un carnage. Le cardan droit est sorti proprement. C'est normal, m'a t-on dit. Le cardan gauche me fait braire proprement. C'est normal, m'a t-on aussi dit. Le fameux clip. Le conseil du "coup sec" que j'ai lu ici et là, j'avoue que je ne comprends pas. Déjà, le cardan se désolidarise de la tulipe. Donc pour tirer un coup sec, il faut en fait tirer sur la tulipe, qui fait 10 cm de long, qui est planquée derrière l'amortisseur, et qui glisse sa soeur parce que, une fois le soufflet retiré, ça est gras de partout. J'ai lu que certains démontent la flasque sur la BV et font levier dessus. Alors déjà, voiture sur chandelles le levier ne peut faire que 30, allez, 40 cm de long si monté en biais; ça fait un petit bras de levier. Et de plus, levier acier contre flasque et carter de différentiel en alu, il n'y a pas de suspense, je sais qui va gagner. Donc moyennement confiant dans la technique je suis. Partant de là, je me suis dit, ta position est mauvaise, allez on sort la boîte avec la tulipe en place. C'est pas l'idéal, la place est comptée mais en pivotant la boîte un peu dans tous les sens et en relevant la voiture, c'est sorti en une grosse demi-heure. Donc me voilà. Assis par terre dans mon garage, la boîte devant moi, avec son petit air moqueur. J'essaie le coup sec; une fois, deux fois, dix fois. Alors je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas assez sec (pourtant, 64 kg, je ne me catégorise pas dans les poids lourds), ou si nous n'avons pas la même définition du petit coup sec (pour ma part, plutôt Anjou, ne me parlez pas du Muscadet); mais rien, alors rien, n'a bougé. Pas grave je me dis, je démonte le différentiel, j'aurai une meilleure vue de ce qui se passe. Aussitôt dit aussitôt fait, je tombe le carter. Hé bien en fait non, le circlip est bien caché à l'intérieur du diff. Donc me voilà avec une tulipe branchée sur un différentiel qui n'a rien demandé à personne. Ai-je encore une chance de sauver cette tulipe, ou bien je passe directement à la case oscaro pour remettre trois billets dans la machine? Je suis preneur de tout conseil avisé ou non, idées sérieuses ou farfelues mais qui ne mettraient pas en danger ma santé mentale. Bonne soirée à tous 🙂
  3. Bonjour tout le monde, Alors, j'ai acheté un de ces systèmes. Le boîtier en lui même sort de l'audio sur 3 fils (gauche, droite, masse). Mon problème c'est le raccordement au poste. J'ai vu que sur certains postes (post-2004) il n'est pas possible d'avoir la source CD charger bien que j'imagine qu'ils fonctionnent avec un vrai chargeur CD. J'ai actuellement 2 postes radio sous la main: un Blaupunkt de phase 2, sur lequel la sélection de la source Charger n'est pas possible (d'après ce que j'ai lu). L'autre poste, dont je ne connais pas la date, a un bouton CD situé en haut (alors que c'est un bouton SRC situé sous l'affichage pour le premier) et ce bouton permet de sélectionner les sources CD ou AUX... J'ai donc la possibilité d'une entrée AUX quelque part? Sur les schémas de câblage de l'autoradio, la seule entrée audio externe serait celle de la prise chargeur CD (prise bleue), voir cette photo trouvée sur alfa-owner: Ce sont les prises AF-L, AF-R et AF-GND. C'est d'ailleurs là dessus qu'est connectée la sortie audio du boîtier bluetooth sur son connecteur bleu. Or, hé bien rien ne se passe: pas de son lorsque je sélectionne l'entrée AUX (je précise que je détecte bien le module bluetooth, qu'il est alimenté etc, et que j'ai ponté les entrées Data-In et Data-Out qui simule la présence du chargeur CD). Ma question est: j'ai bien compris que certains postes d'après 2004 ne fonctionnent pas avec ce type de câble (qu'il soit un line-in ou un module bluetooth). Mais quelle est cette entrée AUX que je peux sélectionner sur mon autoradio? Y a t-il une autre entrée audio auxiliaire sur les postes Blaupunkt? Au vu du schéma ci-dessus, je ne vois rien dans ce sens...
  4. Salut à tous, J'ai un peu cherché sur le forum mais je n'ai pas vraiment trouvé de réponse. Je voudrais installer un module bluetooth sur l'autoradio (j'ai bien un poste Pioneer qui traine dans le garage, mais l'intégration esthétique serait moyenne, et je perdrais les commandes au volant à moins de mettre 80 balles dans un adaptateur). Même si je ne suis pas fan de ces deux sites de vente en ligne, on trouve sur Amazon ou Aliexpress des adaptateurs bluetooth qui se connectent sur la prise chargeur CD. Certains sont en prise bleue (chargeur CD?), d'autres sur la prise jaune (Aux?). Quelle est la différence entre les deux? Sachant que je ne vois pas les choix chargeur CD et Aux sur mon autoradio quand je change de source. Mais peut-être le menu s'active t-il quand on branche quelque chose dessus? Exemples: https://www.amazon.fr/Terisass-Connecteur-Adaptateur-Bluetooth-adapté/dp/B08H5SF49V/ref=sr_1_2?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&crid=1BPFZDFCBSI6&keywords=bluetooth+alfa+147&qid=1652428245&quartzVehicle=2-10033&replacementKeywords=bluetooth&sprefix=bluetooth+alfa+147%2Caps%2C82&sr=8-2 https://www.amazon.fr/Luntus-Adaptateur-Blue-Tooth-Interface-Auxiliaire/dp/B089GP54R3/ref=sr_1_4?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&crid=1BPFZDFCBSI6&keywords=bluetooth+alfa+147&qid=1652428245&quartzVehicle=2-10033&replacementKeywords=bluetooth&sprefix=bluetooth+alfa+147%2Caps%2C82&sr=8-4 Merci!
  5. Merci, disons que ma première expérience avait duré 400 km à tout casser, donc on ne peut pas vraiment parler d'un retour. Je ne souviens même plus de la motorisation, c'est dire. Pour le reste, agréablement surpris par les prestations de la 147 (Distinctive, si j'en crois les équipements). On s'est fait un petit A/R de 1000 km en Normandie ce week-end, le moteur est agréable pour un diesel, toujours plus bruyant qu'un essence évidemment (je ne suis pas trop habitué aux diesel, à part les fourgons et une e46 en 6 cylindres donc bien plus onctueuse), mais moins gênant qu'un TDI. Les reprises sont plutôt bonnes pour 126 ch, et surtout on n'a pas l'impression que le moteur a tout donné à 3000 t/mn comme on peut le sentir avec les moteurs Peugeot, par exemple. La sellerie (type alcantara, je crois que c'est de l'alfatex?) est agréable au toucher et en super état, d'ailleurs l'intérieur a sacrément bien résisté au temps (on vient de franchir les 270000 km, quand même) sauf le pommeau du levier de vitesses vraiment usé, et un bouton de lève-vitre. En fait la qualité de l'intérieur et la tenue dans le temps me font penser à la 330d e46 que j'avais et que j'ai revendue à 300000 km (je la recroise parfois, elle a actuellement 480000 km...). Seul bémol sur le confort, il n'y a pas de réglage des lombaires et la forme du dossier n'est pas adaptée à mon dos. L'amortissement est aussi un peu raide sur les dos d'ânes, et pourtant elle a les suspensions "confort"... Gros bémol aussi sur le rayon de braquage, c'est un vrai camion! Au final, malgré le petit gabarit, je la trouve moins à l'aise en ville qu'une Citroën C4 qui est plus longue de 10 cm. Heureusement, à la maison nous sommes fervents adeptes du vélo, tellement plus rapide en ville (on est trop pressé pour avoir le temps de prendre la voiture).
  6. Après vérif, ils sont ok. Je suis sur un plan pour une boîte 6 de GT JTD qui a 100000 km de moins que la mienne, j'en profiterai pour changer l'embrayage ! Une fois le changement effectué je ferai une petite autopsie de ma boîte pour comprendre ce qui se passe - même si j'ai une petite idée quand-même: le ressort de verrouillage de la MAR étant cassé quand j'ai acheté la voiture, je suppose que le précédent propriétaire a raté plusieurs fois la sixième pour venir faire grincer les engrenages de la marche arrière... Et un pignon usé, en général ça saute...
  7. Je ne pense pas, aucun craquement au passage de la vitesse, et elle s'enclenche correctement. C'est juste le verrouillage qui saute. Sur certaines autos à commandes à tringles on a ce phénomène souvent quand un silent bloc de boîte (ou l'anticouple) est HS, la boîte se déplace vers le haut en marche arrière ce qui tire sur la tringle et désengage la vitesse. Mais là on est sur un montage souple à câbles.
  8. Merci, je suis dans le Finistère.
  9. Salut tout le monde, J'ai un souci de marche arrière qui saute sur ma 147 JTD (boîte 6). Ce n'est pas la tringlerie, je l'ai vérifiée (et reréglée d'ailleurs), c'est bien interne à la boîte. La vitesse reste enclenchée au point mort, ou en léger recul au ralenti. Dès qu'on met un peu de couple, elle saute. Si j'essaie de reculer en montée, même en maintenant le levier à la main ça finit par sauter. On dirait un pignon ou une fourchette usés, ou le verrouillage. Je ne connais pas les dispositifs de verrouillage sur cette boîte (je ne connais pas la boîte du tout, d'ailleurs...). J'ai un peu de mal à trouver de la doc technique sur cette boîte ou même un éclaté. J'ai trouvé cette source-ci: https://www.autolusso.co.uk/c635.html qui décrit la C635 mais qui semble sensiblement différente de la C630. Avant de tomber la boîte et tout ouvrir (ce qui veut dire immobilisation de la voiture pour plusieurs jours), quelqu'un aurait un peu de documentation dessus? Je sens que c'est une petite greffe qui m'attend... Merci !
  10. Salut à tous ! Récemment inscrit - dès que j'achète une voiture d'une nouvelle marque, en général je m'inscris sur un nouveau forum 😄 - me voici donc à la porte de la communauté (toc toc). Bien que la 147 doit être la troisième, ou quatrième voiture que j'ai conduite de toute ma carrière d'automobiliste (c'était une voiture de loc, en 2003), et qu'elle m'ait beaucoup plu à l'époque, les Alfa ne sont jamais réellement rentrées dans mes cahiers des charges jusqu'à aujourd'hui. La faute à un coffre plutôt riquiqui (la 156 SW c'est juste une blague). J'arrive du monde merveilleux des suédoises (Saab, Volvo), allemandes (VW, Porsche, BMW), japonaises (Subaru), quelques françaises rigolotes aussi (106 Rallye 1.3, Matra Bagheera), un peu de Ford aussi (dont ma toute première, une Escort Mk4), et un anglais (un Bedford CF). Aujourd'hui il nous reste le Bedford que je possède depuis 12 ans (de loin celui que j'ai gardé le plus longtemps), et un VW T4 pour les trips escalade/surf/kitesurf en famille. Et donc depuis quelques semaines, c'est une 147 JTD 16v qui trône dans l'allée pour les trajets quotidiens. Pour l'histoire, la précédente "compacte", une V40 (une T4 de 200 ch), s'est faite pulvériser dans notre rue en février par un sagouin qui a pris la fuite, et elle a été déclarée irréparable. Hop, direction la casse. Comme ce n'était pas la première fois qu'on s'était fait esquinter qui un rétro, qui un parechocs, on a visé une auto plus courte qui peut entrer dans le jardin et derrière laquelle on peut fermer le portail. Et ceci, avec un budget proche de pas grand chose parce que les déboires de la V40 nous ont quand même coûté quelques sous. Mais comme on ne voulait pas terminer en Modus ou en Agila, on a rajouté le critère "classe" au cahier des charges. On a donc trouvé cette 147 bien kilométrée, avec des choses à revoir dessus mais avec pas mal de travaux couteux déjà réalisés (courroies, train avant, amortisseurs etc). Il me reste à régler un problème de marche arrière qui saute (à mon avis pas la câblerie, plutôt le verrouillage), et le fameux bouton de lève-vitre conducteur qui joue les filles de l'air. Ah et trouver une plage arrière, car étonnamment la voiture était vendue sans. Ca m'épate toujours les gens qui paument qui une plage arrière, qui une roue de secours, qui une notice d'utilisation... Et si tu les laissais juste dans la voiture...? Au plaisir de vous lire 🙂
×
×
  • Créer...