Aller au contenu

Icsunonove

Alfistes actifs
  • Compteur de contenus

    265
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Icsunonove

  • Date de naissance 30/04/1974

Previous Fields

  • Localisation
    Bruxelles
  • Voiture
    Alfa Tonale 1.5 130 - ex-Alfa 159 SW 2.0 jtdm + Fiat X1/9

Visiteurs récents du profil

2 999 visualisations du profil

Icsunonove's Achievements

Enthusiast Alfist

Enthusiast Alfist (6/15)

  • Conversation Starter Rare
  • Dedicated Rare
  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Week One Done

Recent Badges

  1. Zut, c'est dommage que je ne voie le post que maintenant : j'ai vendu ma 159 SW mais ai conservé les barres transversales de marque Alfa. Je te les aurais vendues d'occasion. Ce n'est pas d'origine mais j'avais collé un mousse rigide de 3 mm d'épaisseur sur les points d'appuis, je n'ai jamais eu de problème de griffe ou de stabilité.
  2. Je ne suis pas SUV non plus mais je voulais conserver une Alfa et mon épouse souhaitait "monter" dans la voiture plutôt que "descendre" (elle aime bien l'X1/9 pourvu qu'elle n'en sorte/entre pas trop souvent). La Giulia ne correspond pas à mon usage, si la Giulietta avait perduré, c'est vers elle que je me serais tourné. Cela dit, je suis satisfait du Tonale. Désolé pour mes commentaires un peu longuets, ne trouvant pas grand chose de publié à propos du Tonale, je teste pour vous 🤪
  3. De retour de vacances avec Toto (Totomobile / Tonale). Environ 2700 km de (auto)routes entre Bruxelles, la Bretagne et retour. Toujours aussi satisfait et une meilleure maîtrise du Tonale, qui totalise maintenant 3.500 km (je ne suis plus un gros rouleur). Consommation Pour rappel, il s'agit du 1.5 l/130 cv MHEV. Voilà qui va faire mentir les nombreux tests auto que j'ai pu lire, notamment sur la consommation sur autoroute : Aller : 770 km d'autoroutes et voies rapides entre Bruxelles et Vannes (Morbihan). Jusque Rouen, la conso moyenne (en respectant les limitations / régulateur de vitesse) s'est établie à 5,9 l/100 km. Elle est montée à 6,3 l/100km sur le trajet jusque Rennes (autoroute de Normandie plus sinueuse et vallonnée) pour redescendre à 6,1 l/100km à destination. Sur place : 1500 km de nationales. La consommation moyenne est de 5,0 l/100km. Retour : 650 km entre Cancale et Bruxelles. La consommation moyenne se chiffre à 6,5 l/100 km jusqu'à Amiens pour retomber à 6,3 l/100 km au final. La météo était moins favorable qu'à l'aller et le trafic plus dense (camping-cars, caravanes...), supposant des dépassements et relances. Très satisfait, donc, sur ce plan, puisque c'est globalement plus faible qu'avec la 159 2.0 JTDM (nous parlons pourtant d'un SUV essence de 1600 kg). Confort Le confort est ferme, plus que la 159. Pourtant, Madame n'a plus mal au dos comme elle avait précédemment. Mission accomplie, merci les nombreuses possibilités de réglages des sièges électriques. Les suspensions sont également plus fermes, mais pas inconfortables. L'éclairage LED matriciel est exceptionnel. Le faisceau varie en continu en largeur et en profondeur selon la vitesse, selon les conditions météo, selon le trafic. En pleins phares non-stop sans éblouir celui qui vient en face : qu'il soit camion ou piéton, une bulle d'ombre le suit. Génial. Comportement routier Les 130 cv (240 nm) sont suffisants. Il y a un peu moins d'allonge dans les longues côtes d'autoroutes que ma 159 2.0 JTDM (seulement 136 cv mais 350 nm) mais on ne se traîne pas non plus. Idem en sortie de péage : cela réagira mieux en N ou D, s'il le faut on passe les vitesses en manuel (au détriment de la conso). Le comportement routier est sain, c'est agréable à piloter même (surtout) sur petites routes sinueuses. La direction très directe est un plaisir. Par contre, je m'ennuie sur autoroute. Je ne reproche franchement rien à la voiture, elle fait tout bien, mais c'est aseptisé. Très silencieux, automatique, avec les aides à la conduite qui font tout à votre place. Autant c'est appréciable lors des bouchons (la voiture se met en "wagon" comme si la file était un train : elle freine et accélère toute seule lorsque la file freine ou redémarre) car c'est moins stressant et on ne doit plus changer les vitesses, autant on s'endort quand le régulateur actif + conduite autonome est activée sur autoroute (le volant tourne tout seul, c'est rigolo 5 minutes mais après on est blasés). J'ai donc la plupart du temps désactivé la conduite autonome (mais pas le régulateur). Juste pratique quand on doit ouvrir une bouteille et boire un coup rapidement ou manger un biscuit... Batterie : la capacité est réduite mais la recharge se fait très vite. Le système fait en sorte qu'elle soit la plupart du temps à 60% de sa capacité. En descente, au freinage, etc., cela peut monter brièvement à 100% mais la voiture surexploite ensuite un court moment le moteur électrique pour rediminuer à 60-65%. Cela ne descend que rarement sous 20%, le thermique redémarre alors. Cela permet de rouler en électrique comme un PHEV dès que les conditions le permettent, mais moins longtemps et moins vite. Appréciable et on se prend au jeu (d'où les consommations faibles). Sur route, l'électrique vient en boost. DNA : je n'ai quasiment jamais utilisé le D. Le A est appréciable lors de la traversée de villages (limitée partout à 30km/h) : on passe directement en full électrique. En général, sauf côte, la capacité de la batterie permet de traverser un village de bout en bout sans polluer et en silence. Le moteur thermique se coupe souvent en descente. Le N est un peu plus réactif et tolère le thermique un peu plus longtemps et des reprises plus vigoureuses à des régimes plus élevés tout en conservant les caractéristiques de l'intervention de l'électrique. Le D est bien notamment lors des approches de ronds-points avec un trafic dense. En effet, cela permet au moteur thermique de rester non-stop en fonction et de ne pas avoir de délai de réponse à l'accélérateur, donc de mieux se faufiler dans la circulation. En N et surtout en A, l'approche des ronds-points peut être plus problématique (ce que disaient les journalistes auto à propos de la boîte de vitesses ne se retrouve qu'à ce moment : la transition électrique/thermique) : à leur approche (200-300 m), on se laisse glisser : en A ou N, le moteur thermique se coupe (roue libre ou légère aide électrique). Au moment de rentrer dans le rond-point, le thermique se remet en route à l'accélération et il y a une petite latence (temps du redémarrage du thermique + choix du rapport par la boîte robotisée). Rien de catastrophique mais un peu gênant lorsque le trafic est plus dense. En D, il n'y a pas ce phénomène, le thermique ne se coupe pas, la boîte égrène ses rapports rapidement en + comme en -. En conclusion, le Tonale est un parfait véhicule de transition entre le full thermique et le full électrique, mais il frustrera les tenants de l'un et de l'autre. Probablement un peu moins fluide en conduite hybride léger que Toyota ou Kia/Hyundai, il est plus adapté que ces marques à un usage (auto)routier un peu plus sportif. Sur ce plan, il engendrera là aussi une frustration tant pour les tenants des hybrides doux que pour les amateurs de conduite sportive. Je pense que c'est parce qu'il est un (bon) compromis des deux qu'il ne remporte pas trop d'intérêt du grand public. En tout cas, il a remporté mon intérêt à moi car il convient parfaitement à mon usage, à la fois doux quand il le faut et plus dynamique quand il le faut aussi ! En plus il est beau (normal, c'est Alfa), et il est rare (je n'en ai vu qu'un autre).
  4. Je me suis sans doute mal exprimé : les aimants sont collés sur l'enjoliveur en regard de écrous/boulons de roue. 😊
  5. Coller des aimants à hauteur des boulons de fixation de la roue. Même problème avec les enjoliveurs sur certains modèles de jantes cromodora sur X1/9. Tu as de la chance de retrouver des enjoliveurs en occase, pour certains modèles c'est introuvable et les refabrications ne sont pas géniales.
  6. Hypothèse comme ça. Cela ressemble à une surchauffe de la boîte de vitesse, ça, non ? Je ne sais pas sur Giulia mais sur ma Tonale, en allant dans les menus, on sait trouver la température d'huile de boîte.
  7. A mince ! Il n'y a pas eu de signe avant-coureur ?
  8. Aujourd'hui, appairage du Tonale avec le smartphone et téléchargement sur celui-ci de l'application Alfa Romeo. J'ignore si cela existe pour les Giulia et Stelvio ? C'est assez intéressant même si on s'éloigne du monde automobile. Techniquement, je pense que K2000 n'est plus très loin... Bref, cette appli me permet de voir où se trouve le Tonale (géolocalisation), me permet d'ouvrir/fermer les portes ou le coffre d'où que je sois dans le monde, de voir où se trouve un agent Alfa dans le coin, de mettre des limitations ou des alertes si je prête ma voiture à quelqu'un (définition d'un périmètre de circulation autorisée, d'une plage horaire d'utilisation, une vitesse maxi), de contrôler les paramètres de la voiture à distance (niveau d'essence et autonomie restante, température moteur et boîte, pression des pneus, anomalies éventuelles, etc.), d'avoir des statistiques de conduite et d'en déduire des conseils pour une meilleure éco-conduite, d'avoir la notice d'utilisation, la notice d'entretien, de réserver l'entretien chez mon concessionnaire. Je sais par exemple que mon dernier trajet de 11 km pour quelques courses dans le patelin voisin m'a pris x minutes, que j'ai consommé 4,8l/100 et que j'ai roulé à 30% en électrique. Rien que ça je suis content 😅
  9. Voici un petit compte-rendu après (seulement) 350 km depuis la livraison dont 250 ce weekend pour une petite excursion en Ardenne belge (depuis les environs de Bxl) sur parcours mixte (100 km d'autoroute à l'aller, 100 au retour + nationales). Allons au but : c'est un vrai plaisir. Il faut s'y faire car entre la 159 et le Tonale, je saute deux voire trois générations de voitures et de technologies embarquées. Durant mes près de trois mois d'attente, j'ai écumé les articles dans les revues et sur les sites auto ainsi que les vidéos sur Youtube, et je dois dire que j'étais un rien inquiet quand je voyais un accueil mitigé ("base de Jeep Compass" décriée "certes retravaillée par Alfa mais est-ce possible d'arriver à la perfection depuis cette "vieille" plateforme" ? ; "direction trop légère" ; "consommation quelconque malgré l'hybridation légère" ; "boîte mal gérée" ; "temps de réaction à l'accélération"...). Je n'ai RIEN constaté de cela. Oui, le plus déroutant quand on vient de la 159 (direction à assistance hydraulique, bien consistante), c'est la direction (électrique à assistance variable) qui est légère. Elle est très directe comme toute Alfa qui se respecte mais légère. Cela dit, rien de catastrophique car la légèreté n'implique pas de flou au point milieu comme j'ai pu le lire, et l'assistance variable fait qu'elle se durcit finalement assez vite. En outre, en passant en D du DNA, elle devient suffisamment ferme toute en conservant sa précision. En matière de fermeté, la suspension est plus ferme que sur la 159, mais ce n'est pas inconfortable du tout. En mode D, elle se raffermit encore mais on peut la repasser en mode "confort" qui est amplement suffisant (sélection confort/sport de série sur la finition Veloce). Je n'ai pas constaté de roulis même en "confort" et, sur petite route assez typée "montagne" en Ardenne (si si, aux alentours de La Roche pour ceux qui connaissent, il y a des jolies petites routes avec des lacets comme on aime), ça tient bien le pavé et c'est très sympa. Côté boîte de vitesse, c'est ma première automatique je n'ai donc pas de référence. On est sur une 7 vitesses double embrayage. En A et N, elle est très douce, les passages sont imperceptibles. Là où, en effet, il y a parfois une petite secousse (mais franchement, c'est vraiment parce qu'il faut chercher des puces), c'est lors du redémarrage du moteur thermique quand on roule en électrique (je viendrai sur ce mode de fonctionnement ci-dessous). Dans les rares cas où la boîte cherchait un peu ses rapports, lors d'accélérations soudaines et plus franches, cela revenait assez vite à la normale. Au pire, on le fait manuellement avec le levier ou les palettes (avec les palettes, on peut changer de vitesse même quand le levier n'est pas en mode manuel). En A et en N, les vitesses passent assez tôt (le couple est dispo dès 1500 tours/min), en D, elle se permet de monter plus haut (je n'ai pas encore testé la zone rouge, je conduis un peu "à l'ancienne", en respectant un rodage même s'il est clairement expliqué dans la notice que ce n'est pas nécessaire). Le mode hybride (léger, c'est un MHEV) : ça aussi c'est nouveau et à appréhender. Je dois dire que c'est bluffant d'efficacité. Si la batterie est assez chargée (auto-rechargeable lors des roues libres, frein moteur, freinage franc ou freinage léger [pédale de frein "by wire"] permettant le freinage régénératif sans utiliser les freins physiques -> c'est un genre de "mode B" chez d'autres constructeurs), plusieurs phases de conduite peuvent se faire uniquement à l'électricité : toutes les manœuvres, rouler jusqu'à 30 km/h (c'est bien dans les "zones 30" ou en ville), voire même sur nationales à vitesse constante sur route plate ou en légère descente. Ceci sur le DNA en A et N, sur le D le moteur thermique est toujours allumé. J'ai été surpris de voir le moteur thermique éteint sur autoroute à 120 km/h en descente. L'électrique vient en renfort du thermique lors des phases d'accélération à des degrés divers selon l'accélération, le profil de la route, le mode A, N ou D. Concernant le moteur thermique, j'ai ce que je cherchais, c'est à dire pas trop mou, pas trop sportif. Les 130 cv me sont suffisants : je craignais que ce ne soit pas le cas à la lecture des articles de presse, et bien franchement ils sont là. La sonorité n'est pas celle du V6 Busso mais qu'importe, je ne réveille pas le quartier en démarrant et c'est bien ainsi. Et puis pour m'amuser "à l'ancienne", j'ai la X1/9. Côté techno, là aussi je dois m'adapter car la 159 se limitait à l'antipatinage (certes déconnectable) et aux radars de recul... Je dois dire que c'est assez impressionnant de rouler les bras croisés sur l'autoroute (on se fait rappeler à l'ordre si on ne touche pas le volant endéans les 45 secondes). Les radars et caméras fonctionnent très (trop) bien, je me suis surpris à rouler à 110 km/h là où j'avais programmé 120 car la voiture de devant roulait à 110. Comme la voiture est très très silencieuse et que je papotais avec Mme, je ne me suis pas rendu compte que la voiture avait ralenti. Un coup de cligno pour dépasser, la voiture s'est recalée tout de suite à 120. A contrario, elle freine toute seule quand une autre voiture se rabat trop près après m'avoir dépassé (l'espace entre voitures est paramétrable, il était par défaut très grand). Je dois dire que, quand on aime conduire, toutes ces aides à la conduite sont franchement castratrices, mais c'est déconnectable et on peut reprendre la bête en mains. Je n'ai pas encore testé toutes les aides à la conduite tel le parking automatique (la voiture effectue les créneaux d'elle-même), je n'ai pas encore apairé mon smartphone pour Android Auto, je n'ai pas encore utilisé le GPS. Je n'ai pas encore roulé de nuit (j'aimerais tester les phares matriciels, ce sera pour plus tard). La plupart des fonctions sont (dés)activables via l'écran tactile central qui est très réactif. Les commandes de la clim' se font soit via l'écran (totalement) soit via les touches physiques (partiellement), c'est très facile d'utilisation, très intuitif. Le coffre de malle arrière électrique fonctionne parfaitement (j'ai vu que certains essayeurs devaient pousser plusieurs fois sur le bouton pour le refermer, je n'ai pas ce problème), il fonctionne également en mode "mains libres" (passer le pied sous le pare-choc pour ouvrir ou fermer). C'est gadget mais sympa. Le paramétrage du tableau de bord et de son graphisme est également gadget mais sympa. On choisit l'apparence que l'on veut ("à l'ancienne", "contemporain" ou "minimaliste"), ainsi que les "widgets" qui s'y trouvent (force G, économètre, graphisme pour l'hybride...). En termes de consommation, je suis complètement bluffé. Venant d'une berline diesel (certes sans start-stop), passant à un SUV essence (certes hybride léger), je ne m'imaginais pas consommer si peu. Sur le trajet domicile-travail (11 km aller + 11 retour, dans une région vallonnée), j'étais auparavant à environ 7 litres/100 km (le diesel n'a pas le temps de chauffer). Avec le Tonale, j'en suis à 5,8 l et je pense pouvoir faire mieux. Sur longs trajets autoroutiers, la 159 n'était pas gloutonne et se contentait de 5,9 (en été à 2) à 6,5 l/100 km (aux sports d'hiver à 4 avec coffre de toit). Sur le trajet tel que je l'ai fait le WE dernier (120 km en montant vers l'Ardenne via Bruxelles-Namur-Marche - en descendant pour le retour), la 159 tournait à 6,2 à l'aller et 5,9 au retour. Le Tonale s'est contenté de 5,8l/100 km à l'aller et 5,6 l/100 km au retour (en respectant les limitations y compris sur autoroute). J'ai pu voir dans la presse qu'elle consommait beaucoup sur autoroute, eh bien une fois encore il n'en est rien. Peut-être les essayeurs ont-il roulé sur la position D tout le temps ? A l'aller j'étais en N, au retour en A. Même sur autoroute, le moteur électrique vient seconder le thermique (selon sélection du mode, il y a un indicateur au tableau de bord pour montrer le %age d'activité de chaque moteur). Je suis donc très très content de mon achat. Le Tonale répond parfaitement à mes attentes. Je peux par contre comprendre les possesseurs de Giulia et Stelvio qui se montreraient frustrés du manque de sportivité, plutôt en termes de réaction moteur/boîte et fermeté de direction. Ici, tout est douceur, calme et volupté. On peut toutefois, à mon sens, avoir un plaisir de conduire accru avec la version 160 cv et en désactivant les aides à la conduite pour davantage de contrôle de l'engin.
  10. Voici déjà un petit complément de photos. Pour les impressions de conduite, on attendra encore un peu que j'accumule quelques km et que je découvre la voiture : il y a un monde de différence avec la 159 tant en termes de conduite que d'environnement technologique, je dois assimiler tout ça !
  11. Oui, pas tels quels (pas le 160 ni le 280) mais en effet, Renegade, Compass et 500X.
  12. J'avais dû le faire aussi sur ma 159, même symptôme (descente OK mais pas montée) : cela semble courant. C'est assez aisé à faire, un petit coup de nettoyant contact et c'est reparti !
  13. Merci 😎 Sur le Tonale, toute version confondue, ce ne sont pas des moteurs Stellantis (euh, PSA...) mais des moteurs FCA car il a été étudié avant la fusion. C'est un 4 cylindres 1,5 l à cycle Miller sur base du Firefly Fiat + moteur électrique de 20cv dans la boîte de vitesse. En 130 cv, il est en turbo classique à géométrie fixe, en 160 cv en géométrie variable. Les autres moteurs actuels sont en PHEV le 1.3l Firefly en 130 ou 180 cv (+ 60 ou + 122 cv électrique pour un total de 190 cv ou 280 cv) et un diesel, le "bon vieux" 1.6 l remis au goût du jour en termes d'émissions, en 130 cv. Les Canadiens ont la chance d'avoir le 2.0 l de la Giulia (dégonflé à 256 cv). Peut-être les Alfistes "sportifs" auraient-ils aimé avoir cette version en Europe... Je ne pense pas être le 1er Tonale mais celui qui est venu nous demander de l'aide pour qqes problèmes (sous-rubrique "quelle déception" dans la rubrique sur le Tonale) n'a jamais présenté le sien (petit appel au passage pour qu'il le fasse 😊) Je rendrai mon petit rapport avec photos, promis 😁
  14. Merci 😁. Eeeuh, je suppose que tu veux dire "subjectif" et non "suggestif" 😅 ? Cela dit, le Tonale est effectivement suggestif (sport) mais ça s'arrête là. Ce n'est d'ailleurs pas pour la "sportivité" que je l'ai choisi mais bien pour la "suggestion". C'est un des plus beaux de sa catégorie (c'est subjectif, donc 🤩), c'est ma marque préférée (ça tombe bien), son équipement et sa technologie (MHEV) sont à la page. Côté finition, c'est la Veloce à peu près full options, pack premium, pack techno, pack veloce. Il manque le toit ouvrant et la sono Harmann-Kardon. Je vais l'équiper dans un 2e temps des barres de toit longitudinales et d'un attache-remorque amovible. Côté moteur, la raison a dû parler : j'ai testé le 160 cv que j'ai trouvé trèèès bien mais la taxation belge et les autres achats en perspective ont fait parler la raison et j'ai donc pris le 130 cv malgré que cette motorisation soit décriée comme étant un peu molle. La 159 avait 136 cv (mais plus de couple), la différence ne doit pas être énorme. Laissez moi quelques jours de prise en mains pour le décrire. Je vous reviendrai décrire tout ça un peu mieux et mettre des photos de l'intérieur également, je n'en ai pas l'occasion maintenant 😊. Aujourd'hui, il fait beau (enfin dirais-je car on n'est pas gâtés en Belgique pour le moment). Météo par laquelle je vais normalement au boulot à vélo (22 km A/R). Eh ben là, pas aujourd'hui, na ! 😅
×
×
  • Créer...