Aller au contenu

Commandatore

Administrateur
  • Compteur de contenus

    38 124
  • Inscription

À propos de Commandatore

  • Rang
    Galaxatore
  • Date de naissance 28/09/1976

Contact Methods

  • MSN
    https://www.facebook.com/AlfaRomeoOnline/
  • Website URL
    https://www.alfaromeo-online.com/forum/

Previous Fields

  • Localisation
    Paris
  • Voiture
    Giulia GT 1300 Junior, Ford Galaxy 2.0 SCTi. Ex 156 JTS SW, Ex 156 GTA SW.

Visiteurs récents du profil

37 485 visualisations du profil
  1. C'est vrai que c'est difficile de se faire une idée en photo. J'ai tendance à trouver que les photos améliorent la réalité sur ce chantier car on voit moins les écarts de brillance. Mais en admettant que j'arrive à effacer les gouttes et lustrer la frontière de la zone retraillée, je pense que ça va être acceptable oui.
  2. Oui... 3 fois rien! Je vais te dire, hier, à partir de la première goutte, je me suis dit que quitte à corriger une goutte ou 10...
  3. LOL T'as repéré Alfa du Centaure? J'ai retrouvé la photo du crash originel : Vu comme ça, c'est pas si impressionnant, mais en vrai... En haut, peinture arrachée, des dizaines et des dizaines de rayures, une pliure verticale, une pliure oblique sur presque 40cm. En bas, il n'y a qu'à voir l'ombre pour comprendre l'enfoncement, et pareil peinture gravée, des rayures en pagaille sur la moitié de la hauteur de la porte...
  4. Pour vous donner une idée, voilà la porte en question hier soir On voit bien les dégoulinures et le creux irrattrapable pour moi. Mais comparé à la situation d'origine, mon creux est un peu plus glamour!
  5. Quand tu vas découvrir que je ne travaille pas sur une Alfa, tu risques de déchanter lol
  6. Les mecs qui ne te mettent pas la pression déjà... MDR Pour les photos, il faut attendre un peu car elles sont disséminées un peu partout sur mon téléphone, sur mon PC... il faut que je les rassemble, les mettent dans l'ordre... et patati et patata... et j'ai pas l'temps moi les p'tits gars! Je bosse moi! Nan pas au bureau banane, sinon, je ne serai pas en train d'écrire sur le forum! Je bosse sur ma porte! Mais oui, je vais vous faire un résumé en images, mais il faut me laisser le temps de finir et tout mettre en forme. Les soirs se suivent et se ressemblent. Hier, encore j'avais 20 ans... nan! Hier, encore, j'ai alterné entre les phases où tu prends ta tête dans les mains et tu te demandes pourquoi tu n'as pas été voir un carrossier vu le merdier que tu es en train de faire et les phases où tu fais des petits bonds dans le garage en répétant frénétiquement yes yes yes! Hier soir était un soir comme ça. Résumé du dernier épisode : hier, je sors la voiture après une nuit de séchage des 4 couches de peinture. Premier constat : certaines zones sont super bien, super lisses, brillante et tout et tout, d'autres sont plus mates. En fait, plus on s'écarte de la zone travaillée, plus on aperçoit un halo de peinture mate jusqu'à revenir à la carrosserie pas encore massacrée (d'origine quoi!). Donc le Commandatore, pas con, se dit "héhé! M'en vais te lustrer tout ça pour que ça brille même sans vernis et qu'il n'y ait plus de traces!". L'intention était louable. Je sors donc les pads de 185mm en peau de b... retournée et y vais gaiement ! Premier constat, c'est super instable avec la perceuse quand le pad est large! Je récupère du brillant, je suis content... je me baisse et là je constate que c'est bien mais pas top : les zones mates le sont toujours et je me rends compte que je les ai justes caressées. OK! Pad en mousse dure (sans polish)! Là, j'obtiens des résultats plus probants car ça grattouille un peu plus. Ma trace de goutte d'hier disparait progressivement jusqu'à ce que... le drame arrive! La goutte n'était pas sèche à cœur ou la peinture a trop chauffé, je ne sais pas, mais si la goutte a disparu, elle m'a laissé une belle trace crados! Sur la même zone refaite, j'ai une partie très brillante et une partie granuleuse et ça me gonfle. Je m'attarde dessus mais je n'ai pas de réel résultat. Ne voulant pas utiliser de polish sur la peinture refaite, de peur que ça me la blanchisse, j'ai une idée géniale... sortir le papier de verre 3000! Enfin... quand je dis idée géniale... j'ai vite réalisé que ça ne l'était pas! MDR Le 3000 reste encore trop gros pour être discret et j'abime même des patries qui étaient nickel. Là, il est bientôt minuit, ça fait une heure que je suis descendu, et je commence à regretter fortement de m’être lancé dans ce travail à la con! J'ai la sensation qu'en une heure, j'ai plus baissé en qualité globale de la porte que l'inverse. Donc, j'en arrive à me dire : perdu pour perdu, je sors le polish et si c'est pas bien, je repasserai une couche de peinture. Et vas-y donc que pendant une heure je polish TOUTE la porte (en prenant soin de ne pas ruiner les baguettes chromées). Pad dur, pad moins dur, chiffon... Et... et le résultat n'est pas si mal que ça! D'une j'ai récupéré mes conneries de ponçage et de deux, je commence à avoir une zone moins dégueu, notamment en ayant retiré une bonne partie du "mat" dû aux projections, au brouillard de peinture autour de la zone travaillée. Du coup, s'il reste encore visuellement, et sous certains angles, un fantôme qui montre bien que la zone a été refaite, on est loin et on est mieux que la situation de départ! Et c'est là que je commence à faire des petits bonds. Du coup, je déplace la voiture près du robinet du sous sol, je lave la porte au liquide vaisselle et reviens sur ma zone de travail pour sécher tout ça. Constat : on est loin d'un travail d'orfèvre, mais je commence à me dire que merde, ça va faire long pour une foutue porte avec des rayures et qu'à chaque fois que je fais un truc, il y a autre chose qui merde, alors bon, stoppons là le délire, considérons que c'est fini et qu'on va vernir. Je me dis aussi que je vais restreindre au maximum la zone de vernis en me limitant non pas à la zone repeinte, mais à la zone des rayures (plus petite). L'idée est que les zones non vernies finiront par perdre la couche de peinture, soit avec le temps et les lavages soit avec une grosse séance de polish et que je finirai par retrouver une homogénéité. Première passe de vernis. Oh miracle! C'est juste superbe!! Du coup, je reprends mes petits bons frénétiques mais les stabilise rapidement pour , finalement... étendre la zone de vernis...! YES!!! Ça me masque tout ce que je pensais être des défauts. Du coup vas-y que je te mets du vernis partout et vas-y que je t'en rajoute... et vas-y que je te refais une passe... et vas-y que bordel de m...de, ça me fait des gouttes de vernis qui dégoulinent tellement c'est fluide!!! Là, du coup, je n'ai pas repris mes petits bonds de joie. Mais tel Rocky devant Ivan Drago, je sers les dents et me dis "j'ai pas peur!". Ouais j'ai pas peur de tes gouttelettes pov' vernis ! Tu impressionnes qui tu veux mais pas moi! Demain, je te mets ta race au polish et on verra tes gouttelettes si elles résistent longtemps ! Et avant de faire d'autres conneries, j'ai rangé la voiture en demandant poliment à toutes les poussières de ne pas se déposer sur le vernis frais (elles ont eu l'air de m'écouter). Voilà donc aujourd'hui mercredi où on en est. J'ai la sensation de tenir le bon bout car, hormis les traces de gouttes que je suis persuadé de virer en chauffant à la polisseuse, la teinte est rehaussée, le pailleté de la peinture bien visible et les démarcations quasi inexistantes. Donc, à mon avis, il me reste une séance de polish et lustrage intégral de la porte à faire et ça sera fini. Ma seule crainte, c'est que le vernis est réputé sécher complètement en 24h à 20°C mais que vu les gouttes sont épaisses et qu'il fait entre 10 et 12 au garage et que donc ce soir, je me retrouve à étaler des gouttes de vernis demi sèches et que ça fasse de la crotte. Après, si c'est le cas, ça donnera lieu à une séance supplémentaire! MDR
  7. Merci les gars ! Là où on va l'enterrer la semaine prochaine, chez lui, se trouve encore du cognac de la fin du XIX° siècle !! J'adore ces sculptures en tuyaux 😊 Castle, c'est quoi ? Du fantastique ?
  8. Salut les musclés! 3 mots pour vous parler de ce que je fais en cachette depuis quelques semaines maintenant... Les plus assidus de mon Showroom se souviendront de l'étreinte passionnelle que mon véhicule ministériel (qui a dit utilitaire? Tu sors!) n'avait pas résisté de faire à un poteau de béton dans mon garage il y a maintenant 4 ans. Ces mêmes lecteurs assidus et d'autres plus jeunes se souviennent également de mes tentatives de détordre la tôle en utilisant des kits de débosselage à pas cher et des ventouses. Souvenez vous qu'à l'époque, j'avais déjà pas mal atténué mes anêries avec les kits et les ventouses, butant tout de même sur le fait que le plus gros du crash avait eu lieu sur une arête et qu'au départ, j'avais entre 0.5 et 1cm d'enfoncé. La peinture avait terriblement morflé, elle était gravée jusqu'à l'os sur deux ou trois éraflures, plus une quinzaine de rayures bien visibles en haut et en bas de la porte. Jusqu'ici, j'avais masqué cela avec un stylo de retouche, mais si ça ne se voyait pas trop de loin, on ne voyait que ça une fois à 2m de la voiture. Donc comme je suis carrossier peintre de formation (rires), je me suis dit que ça allait être facile pour moi de refaire ça! Plus sérieusement, j'ai toujours eu une frousse de la peinture en bombe, persuadé que le résultat ne pouvait être que mauvais et je n'ai jamais osé en rajouter en polishant ou ponçant. Mais ça y est! Je me suis lancé! je me suis dit que quitte à mettre 600 balles chez le carrossier pour la refaire, fallait bien que j'essaie toutes les conneries que j'avais en tête avant! Et donc je me suis lancé, pour commencer, à démonter toute la garniture de la porte (les fois précédentes, je m'étais arrêté à la première difficulté historie de ne pas tout casser et alourdir l'addition) et à tenter de faire revenir la tôle par l'autre côté. J'ai investi dans un petit kit de marteaux et de cales. Déjà, là, j'ai obtenu des résultats, principalement sur la partie basse, la plus plane et la plus accessible. En haut, sur l'arête, je n'avais guère d'espoirs vu que c'est derrière la fenêtre en position haute. Donc en haut, j'ai pas gagné grand chose et pense avoir ramené les creux à -5mm max (mais soyons clairs, vu que c'est sur l'arête, ça se voit toujours). Ensuite, j'ai acheté ma peinture en bombe (noir métallisé) et des pads de polissage pour mettre sur ma perceuse. C'est pour ça que mon aventure dure depuis un bon mois car entre mes expériences et les livraisons en soirée, je travaille dessus un jour sur 3 voire plus! J'ai commencé en me disant que j'allais faire des essais. J'ai donc nettoyé, repeint sans avoir poncé. J'ai ensuite vernis. Le résultat était pas trop moche en termes de masquage des défauts mais bien mat à côté de la carrosserie avoisinante. J'étais même fâché que la peinture ne soit pas métallisée. Ensuite, j'ai polishé (encore un domaine où il a fallu que je lise un peu de littérature avant de me lancer) et j'ai fini par faire revenir du brillant. Fort de ces pseudos succès, avant hier, je devais recevoir des disques de ponçage pour travailler la peinture et je me suis fait planter par le transporteur. Du coup, voulant profiter de ma soirée et respecter mon planning, j'ai voulu quand même poncer avec ce que j'avais sous la main... Erreur! Erreur de débutant même! Sous la main, j'avais du papier de verre très fin et évidemment, ça n'a fait que chatouiller mes éraflures. Alors j'ai ressorti le matos que j'avais utilisé pour décaper le Bertone en son temps... le disque en mousse plastique dur... Donc ça.... ne le faites pas! J'ai massacré la peinture encore bonne, j'ai fait sauter des morceaux de peinture sur les éraflures... Bref, j'ai fait de la merde et même au polish, je ne pouvais plus récupérer ce que j'avais abimé sur les parties encore "propres" au départ. Hier j'ai enfin reçu mes disques de papier de verre pour ma ponceuse orbitale (de 80 à 3000) et comme un guedin, je me suis mis à poncer la peinture ! C'est quand je suis arrivé jusqu'au brillant de la tôle sous la peinture qu'un doute m'a envahit! Le doute de celui qui se dit "est ce que j'ai pas déconné là, sachant que j'ai besoin de ma voiture la semaine prochaine pour une réunion familiale??" Et puis merde! Maintenant c'est fait, va falloir améliorer! Donc j'ai poncé, comme ils disent dans les livres, en montant le grain au fur et à mesure jusqu'à ce que les creux les plus profonds soient quasi invisibles (j'avais chargé les creux la veille avec de la peinture au pinceau de retouche). Gros lavage ensuite, séchage, masquage et mise en peinture. 1ère couche light. 2nde 20min après, 3ème couche 15min plus tard et c'est là que, dans la lueur des néons du sous sol et sous la torche de mon téléphone, je m'approche et découvre qu'en fait... je me suis gouré! La peinture en bombe que j'ai achetée est bien métallisée! Alléluia! 🙂 Va falloir que je révise sur commentaire sur le site du marchand soit dit en passant! Du coup, je comprends que si la peinture était mate la fois dernière, c'est parce qu'il n'y en avait pas assez et me voilà reparti à remettre une dernière couche bien épaisse pour être plus raccord! Bon, bien évidemment, j'ai fait la connerie du débutant puisque j'ai une petite coulure qu'il va falloir rattraper. J'en suis donc là, les rayures sont quasi disparues, mes dégâts sont beaucoup moins visibles, j'ai une goutte à faire disparaitre et je me suis mis en tête de rendre la peinture brillante de partout avec un bon lustrage, avant de passer au vernis final et polish de fin. Je vous avoue que j'étais sceptique sur mes capacités à faire quelque chose dans le domaine de la carrosserie peinture mais mes essais, mes erreurs et mes petits succès m'ont donné confiance et j'en arrive au point de dire que je ne redoute plus vraiment les minis accrocs (simples). C'est clairement un vrai métier à part entière avec ses techniques, ses astuces mais finalement, ça s'appréhende facilement avec de la patience et de la minutie. Maintenant que je suis équipé, je pense que je vais rattraper une trace qu'un con m'a laissé en se dégarant au forceps avant Noël et qui se situe sur la tôle à l'arrière, au dessus du pare-choc. Si vous êtes sages, je vous mettrai des photos un de ces 4
  9. D'habitude, je vote pour moi, mais là, je n'ai pas pu résister à voter pour celui qui gagne tout, tout le temps... même que c'est pas sympa pour les autres et tu pourrais nous laisser un peu gagner et patati et patata...
  10. Oui la série continue... ça file un coup de vieux!
  11. Je peux prendre le cognac seul? Ça sera en hommage à l'ancêtre que nous venons de perdre vendredi soir dernier.
  12. C'est vrai ça, j'avais zappé !!!
  13. Les tarifs des boîtes se sont envolés depuis que quelques boîtes les commercialisent. J'avais trouvé ça sur lbc, négocié et de mémoire j'avais payé dans les 60-80€ sans la clé. Les bonnes affaires sont rares sauf à tomber sur quelqu'un qui ne connait pas le marché.
  14. Autant ces jantes, on les a trop vu sur ce le GT, autant sur une berline Super, je trouve que ça va bien.
×
×
  • Créer...