Aller au contenu
fred.bzh

[Tuto] Changement Du Thermostat 2.4 Jtd 175 20V

Recommended Posts

Bon je commence un pré-tuto sur le changement du thermostat sur mon 5 pattes. Pré-tuto, car j'aborde d'abords la théorie avant de faire réellement l'opération. Je l'ai déjà fait sur la version 10v 136ch.

Symptôme :

L'aiguille ne dépasse que très rarement les 70° sur l'afficheur.

Au passage via une valise de diag, je remarque que l'on mesure 80°C pour 70 équivalent afficheur.

Normalement, on doit se trouver sur le 90°.

Le thermostat, il est ou ?

Voici le nouveau

et la réference Alfa (3 pièces !!) :

- 055202903 : DURITE MANICOTTO - 9.38 euros HT

- 055202883 : THERMOSTAT - 113.40 euros HT

- 014459681 : JOINT pour thermostat - 7.80 euros HT

Le prix du joint est bien sur excessif mais bon. C'est de la pièce d'origine acheté chez alfa (Quimper 29).
Il y a eu un changement de référence entre ce qui monté sur la voiture et la dispo. Visible sur l'EPER.

__________________________________________________________

Théorie :

Maintenant la théorie (extrait de l'elearn) :

Dépose du thermostat :

Installer le véhicule sur le pont élévateur.

Enlever le couvercle insonorisant supérieur du moteur Enlever la batterie

Enlever la carter bas moteur

1. Défaire le collier et débrancher le tuyau de retour du liquide de refroidissement au réservoir d'alimentation, côté thermostat.

2. Défaire le collier et débrancher la durit supérieure d'alimentation du radiateur en liquide de refroidissement, côté thermostat.

3. Défaire le collier et débrancher le tuyau d'alimentation en liquide de refroidissement du chauffage du climatiseur, côté thermostat.

4. Défaire le collier et déconnecter le tuyau d'alimentation en liquide de refroidissement de l'échangeur de chaleur eau/gaz d'échappement du dispositif E.G.R., côté
thermostat.

==> Récupérer le liquide de refroidissement qui s'écoule dans un récipient approprié.

5. Débrancher la fiche électrique de la sonde de température de liquide de refroidissement du moteur.

6. Libérer du collier le tuyau de retour de liquide de refroidissement du chauffage.

1. Dévisser les vis (1a) et enlever le thermostat (1b) avec le joint torique (1c).

Repose ( Dépose )

1. Remettre en place la pompe à eau (1a) avec le joint torique (1b) et la fixer avec les vis correspondantes (1c) serrées au couple préconisé.

Fixer le tuyau de retour de liquide de refroidissement à son collier.

Brancher la sonde de température du liquide de refroidissement du moteur.

Relier le tuyau d'alimentation en liquide de refroidissement de l'échangeur de chaleur eau/gaz d'échappement du dispositif E.G.R., côté thermostat et serrer son collier. Brancher le tuyau d'alimentation en liquide de refroidissement du chauffage du climatiseur, côté thermostat et serrer le collier correspondant.
Relier la durit supérieure d'alimentation du radiateur en liquide de refroidissement, côté thermostat et serrer le collier correspondant.
Brancher le tuyau de retour du liquide de refroidissement du moteur au réservoir d'alimentation, côté thermostat et serrer le collier correspondant.
Procéder à la repose du carter bas moteur

Procéder à la repose de la batterie

Ravitailler le circuit de refroidissement du moteur Procéder à la repose

Faire redescendre le véhicule du pont élévateur.

--------------------------------------

Détail 1 : Batterie aromiam

Ouvrir le collier et débrancher le manchon d'alimentation en air entre l'échangeur de chaleur et le collecteur d'admission, côté raccord sur le boîtier papillon.

1. Vérifier que la clé de contact est sur position 'STOP' puis débrancher la cosse (-) de la batterie.

2. Ouvrir le couvercle du boîtier des 'maxifusibles'.

1. Dévisser les écrous (1a) et débrancher les connexions électriques (1b).

2. Débrancher les connexions électriques AR du boîtier des maxifusibles.

3. Dévisser l'écrou (3a) de la courroie (3b) de fixation de la batterie.

__________________________________________________________

Détail 2 : Vidange / purge du circuit de refroidissement

Dévisser le bouchon du réservoir de liquide de refroidissement du moteur.

1. Débrancher le raccord rapide de la durit inférieure de sortie de liquide de refroidissement du radiateur et vidanger le circuit de refroidissement du moteur.

==>Récupérer le liquide de refroidissement dans un récipient de contenance appropriée.

1. Ouvrir le purgeur (1a) sur le radiateur et le purgeur (1b) sur le tuyau rigide d'admission de la pompe à eau.

Brancher la durite inférieure de sortie du liquide de refroidissement du radiateur.

Retirer le véhicule du pont élévateur.

1. Ravitailler le circuit en versant lentement le liquide de refroidissement préconisé dans le réservoir prévu à cet effet sans jamais dépasser le repère MAX placé sur le
réservoir.

CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT MOTEUR

Liquide [l] : Mélange à 50% Paraflu11 pour Alfa Romeo/eau dist 7.25 litres
ou

Liquide [2] : Mélange à 50% Paraflu /eau dist 7.25 litres

Fermer la vis de purge située sur le radiateur dès le trop plein de liquide.

Continuer le remplissage jusqu'à ce que le liquide sorte par la purge située sur le tuyau d'alimentation de la pompe à eau, refermer ensuite le purgeur.

Poursuivre le ravitaillement jusqu'à atteindre le repère MAX sur le réservoir d'alimentation de refroidissement du moteur.

Démarrer le moteur et le maintenir au ralenti pendant 2 ou 3 minutes minimum.

Faire l'appoint si nécessaire jusqu'au repère MAX sur le réservoir d'alimentation de refroidissement du moteur.

Remettre en place le réservoir d'alimentation de refroidissement du moteur.

Accélérer régulièrement et progressivement jusqu'à atteindre 3000 tr/mn.

Afin de contrôler la circulation du liquide de refroidissement, enclencher le réchauffeur d'habitacle à température maxi et s'assurer que les aérateurs envoient de l'air chaud; après ce contrôle, désactiver le chauffage d'habitacle.

Si le liquide dans le réservoir d'alimentation de refroidissement du moteur atteint un niveau sensiblement inférieur au repère MIN, dévisser avec beaucoup de précaution le bouchon, remplir jusqu'au repère MAX, puis le refermer.

Attendre que le ventilateur électrique se soit enclenché au moins deux fois.

Couper le moteur et attendre le refroidissement du liquide.

Moteur froid, si nécessaire, dévisser le bouchon du réservoir et remplir jusqu'au niveau MAX.

__________________________________________________________

La pratique ... 2gunsicon

Outillage :

- Cric et chandelles

- clés Torx

- clés Allen

- clé plate, a pipe et cliquet

- pince multiprise

- pince étau

- des colliers pour durite de toute taille

- bassine

On enlève le carter Supérieur et Inférieur avec mise sur chandelle de la voiture. On enlève la batterie.

Voila la base :

et la bête

Première chose a faire enlever le bouchon de LDR (liquide de refroidissement) :

Ensuite et c'est pas le plus simple, il faut retirer le raccord 'RAPIDE' en bas du radiateur :

Pour se faire, il faut presser les 2 agrafes de chaque coté et faire levier avec un tournevis

Le mieux c'est d'utiliser la pince étau :

et de prévoir une bassine bien large a proximité : :unsure:

C'est la phase, je vide.

Maintenant, le démontage du thermostat/calorstat : La première durite :

La deuxième, la plus grosse :

Vu le nombre de cable, il faut enlever un des supports :

On dévisse avec une clé de 10 et une clé allen

Place un peu plus nette :

Maintenant le connecteur du capteur avec l'embout jaune (c'est la 1ère fois que je vois cela, mais c'est une preuve que alfa évolue ; il n'y était pas sur la phase I) :

On poursuit par les durites derrières, mais vu le bazar et l'accès, je les enlève de l'autre bout (en plus je vais remplacer les durites, l'une d'elle fait partie d'un rappel non officiel et elle est renforcé) :

La petite d'abord :

La plus grosse ensuite :

Pour les durites, c'est bon maintenant les 2 vis de 13 :

J'utilise un aimant pour récupérer les vis :

La deuxième :

L'ancien et le nouveau cote a cote avec les nouvelles durites et surtout, le nouveau joint :

On nettoie bien le plan de joint (au chiffon car le mien était propre).

On remonte le tout en respectant l'ordre inverse.

Quand on met en place les colliers, il faut toujours penser a un éventuel démontage en mettant les éléments de serrage accessible.

Dernière phase, on remplit le tout :

- on remet de raccord rapide du radiateur

- on ouvre les 2 vis de purges :

La plus accessible et celle qu'il faut fermer en dernier :

Ne pas perdre le joint cuivre :

Pour la deuxième elle se trouve a gauche du radiateur (tout au dessus du raccord rapide du radiateur). Il faut retirer le bloc relai des ventilateurs avec une clé de 10. On retire d'abbord les 2 écrous du caches puis les 2 écrous du bloc relai :

arooops elle est flou, mais bon.

La vis en place :

Une fois démonté (gaffe au joint !!)

Ensuite on rempli de liquide avec un entonnoir (doucement). Quand sa déborde coté radiateur, on ferme.

Quand sa déborde coté moteur, on ferme.

En dernier lieu, on rempli jusqu'au max le bocal de LDR.

On remet la batterie et on teste la 'mise en eau'.

Avec scantool, je vérifie la cohérence Aiguille vs Calculateur :

:brossdent0cp:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Fred

Et ta région du vignoble nantais m'intéresse fortement, j'y serai probablement au printemps prochain

Nous devons nous voir absolument! :closedeyes:

Modifié par kbass

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tes tutos sont vraiment très bien , c est super d avoir ça sur le forum. :bravo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super tuto !par contre mon thermostat est un modèle avec durite fixe en T rigide dessous et le souci est que pour demonter le thermostat il y a un boulon en haut pas de souci mais en bas ecrou a devisser et tout un bloc en dessous du thermostat a démonter...galère ...pour le coup il va falloir trouver un pont ou aller au garage...

Modifié par Zbu33

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un tuto pour le 20v, le montage sur le 10v est différent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et quelque un a déjà fait ? Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui moi...Il faut que je recherche dans mes archives...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



  • Contenu similaire

    • Par Emlo
      Bonjour, 
      Un de mes oncles avait toujours des Alfa-Romeo. La première dans laquelle je suis monté était une Alfasud, dont j'ai peu de souvenirs, à part une photo,
      Puis il a changé pour nue Alfetta 2.0. J'ai beaucoup de souvenirs de cette voiture, (le tableau de bord avec les aiguilles du compteur et du compte tours inversées et tous ces cadrans), le volant et le levier de vitesse en bois, l'intérieur en velours très confortable et surtout le bruit du moteur et ses accélérations.
      Depuis toutes ces années, je n'avais jamais eu d'Alfa mais de nombreuses autres voitures de plusieurs marques. L'année dernière, j'ai décidé que ma prochaine voiture serait une Alfa. Mes critères étaient les suivants: Une voiture essence, utilisable quotidiennement, avec suffisamment de place pour partir en vacances à quatre et relativement sobre avec un petit budget et dont je pourrais faire l'entretien tout seul. J'ai regardé de nombreuses vidéos, lu de nombreux avis et mon choix s'est porté sur une 156 SW 1.8 ou 2.0. Je surveillais les annonces de voitures en vente quand je suis tombé sur une ALFA 156 SW 1.8 DIstinctive de 2002 ayant 44000 km au compteur. J'ai contacté le propriétaire qui m'a dit avoir déjà trois personnes qui étaient intéressées. Je lui ai demandé de me tenir informé. Quelques jours plus tard, il me rappelle et me dit que la voiture est toujours à vendre. J'ai pris rendez-vous pour le lendemain matin et me voilà parti à 200 km de chez moi pour aller rencontrer cette personne et découvrir cette Alfa.
      Après une demi heure de discussion et un essai en ville, l'affaire était conclue.
      La voiture est en bon état général avec quelques défauts de carrosserie, de nombreux petits problèmes divers et variés du à l'âge.
      Je n'ai pas eu un coup de coeur en la voyant à cause de tous ces petits défauts mais sur la route du retour, j'ai découvert un plaisir de conduite que je ne connaissait pas.
      Maintenant au boulot en commençant par un bon nettoyage. 









    • Par petitpuma
      On trouve un endroit plat et on cale la voiture (ne pas oublier le frein a main).
       
      On met sur chandelles et on démonte les roues.

       
      Voici la bête:

       
      On s'installe et on réuni le materiel:

      Clé de 17 pour les vis de roue, clé BTR de 7 pour les vis de l'étrier, un petit marteau pour aider au déblocage des vis, un tourne vis plat pour faire "levier", graisse et gants.
       
      Maintenant on s'y met:
      A l'aide du tourne vis, enlever l'agraffe, en commençant par un coté.
       
      Aucune difficulté.
       
      On déconnecte le connecteur du témoin d'usure.

       
      On retire les 2 caches de vis d'étriers,ils sont justent emboités:
       
       
      Avec la clé BTR de 7, et le marteau, on débloque les vis et on les retire:

       
       
       
      Ensuite, suivant l'état d'usure des disques, l'étrier se retire. (si besoin retirer maintenant la plaquette opposée au piston , pour libérer de l'espace et retirer l'étrier facilement.
       
       
      On ouvre le bouchon du bocal de liquide de frein:

       
      Apres avoir retiré la plaquette inverse au piston, on va s'occuper a repousser entièrement le piston dans son logement , en se servant de l'ancienne plaquette qu'on aura laissé en place.
      Caler l'étrier en faisant attention a ne rien abimer (flexible de frein, soufflet du piston) puis pousser fortement le piston en arrière grace a la plaquette comme prise: Il faut y mettre un effort constant et avoir de la patience, le temps que le liquide soit repoussé vers le bocal.

       
      Piston rentrer entièrement:

       
      On dégage la plaquette, elle est seulement coincée dans le piston:

       
      On remonte:
       
       
       
       
      Une fois les plaquettes en places, on remonte l'ensemble sur le disque:


      On nettoie les 2 vis et on les graisse avant le remontage:

       
      On vis en bloquant bien, puis on oubli pas de remettre les 2 caches plastique en place:
       
       
      On remet le connecteur en place:

       
      On remonte l'agraffe, en commençant par un coté:

       
      Puis l'autre, au besoin on peut faire "levier" dessus grace au tourne vis pour aider a sa mise en place:

       
      L'ensemble remonté:

       
      Au niveau du bocal, le niveau de liquide a surement remonté, voir débordé un peu. On enleve le surplus avec une seringue, et on nettoie ce qui a débordé.
       
      Il ne reste plus qu'a remonter les roue et enlever les chandelles...

       
      Et c'est terminé:

       
      J'espère que ce tuto sera utile pour tout ceux qui souhaiterai faire cette manip seul.

    • Par stef501
      Bonjour à tous,
      Heureux propriétaire d'une Alfa Romeo 156 CROSSWAGON depuis maintenant 2 ans.
      J'ai choisi cette voiture pour plusieurs raison :
      1) le moteur : 1.9 JTD 16s => j'ai aussi une Fiat stilo Break avec ce moteur qui a maintenant 365000 km et plus. seul problème avec : un turbo à 300000 ! donc, un rien.
      2) un Break, pour moi il est indispensable d'avoir un minimum de rangement dans la voiture.
      3) Q4 4 roues motrice les intégrale du groupe Fiat on une réputation qui n'est plus à faire que ce soit avec la Panda 4x4 ou La Lancia delta HF turbo 4wd, au niveau tenue de route les Q4 d'Alfa sont une référence.
      Je suis un passionné d'automobile et j'y travail depuis 1992 : d’abord chez Alpine ou j'ai été motoriste jusqu’à la mort de la marque (et que l'on ne me parle pas de la dernière merde que Renault a sortie qui n'est pas une alpine car elle n'a pas du tout l'architecture d'une Alpine :une Alpine c'est un châssis porteur avec une caisse en fibre pas une caisse en aluminium et un frein à main électrique)
      J'ai été motoriste pour plusieurs marque jusqu'en 2012 ou j'ai travaillé sur un moteur de F1 pou Mécachrome.
      Maintenant je suis ingénieur d'application dans la connectique pour une entreprise Allemande.
      Mon sport : le Karting avec ma fille, tout les dimanche nous sommes sur les circuits de Karting avec nos Karts, des Birels avec des 125 cc 2 temps 6 vitesses.
    • Par Alfiste042
      Je viens de me rendre compte que je n'avais pas de Showroom, Alfiste042 j'ai 29ans, 3 enfants, j'habite a FRAISSES à 20Kms de Saint Étienne dans le 42.
       
      Ma 156 1.9 JTD 110ch de mai 2001, qui a passer le contrôle technique aujourd'hui, vierge avec 257800Kms c'est ma femme qui roule avec, acheté en mars 2012.
      Ce que j'ai fais dessus depuis que je l'ai acheté à 192Mkms crémaillère- kit embrayage+ émetteur et recepteur+ joint spy derrière le volant moteur en prévention+ les joints spy de sortie de boites+ vidange de boite de vitesses, les tirants de train AR, le triangle inférieur et supérieur droit, les biellettes de barre stab avec les silentblocs intermédiaire de barre, géométrie, les soufflets de cardan coté roue droit et gauche, les câbles de frein à main, vidange filtre a huile tous les 10Mkms et vidange avec tous les filtres tous les 20Mkms.
       

       

       

       
      Ma 166 2.4 JTD 175ch de janvier 2005 en finition LUSSO, acheté en février 2014.
      En options en plus d'une selective, elle a le tableau de bord et contre porte en cuir, pare brise chauffant, radar de recul, alarme, système audio becker, webasto et toit ouvrant électrique.
      Ce que j'ai fais dessus depuis que je l'ai acheté, géométrie, kit distribution avec pompe a eau et kit accessoire complet+ calorstat, 2 pneu AV pirelli PZero, débitmètre, boitier de gasoil,bride pour la vanne EGR, câble de frein a main, haut parleur AVD, cardan droit, vidange moteur avec filtre a huile et vidange de boite de vitesses, biper de radar de recul, remplacement du pare brise, durite de liquide de refroidissement qui va du calorstat au radiateur, plaquettes avant, les deux ampoules au xénon et repeindre le parechocs AV et AR.

       

       

       
      Avant ces deux Alfa j'ai eu en 11ans de permis: ALFA 156 1.9JTD105Ch Pack- 155 2.5TD125Ch- 164 2.5TD- 156 2.4JTD136Ch Pack- 147 1.9JTD115 Distinctive- 166 2.4JTD140ch Pack- 159 1.9 JTD150ch Selective- 166 2.4JTD175ch Selective Sportronic- 166 2.4JTD150Ch Distinctive- 159 1.9JTD150Ch Sportwagon Selective.
    • Par alfa-V6
      Bonjour à tous!
       
      Après quelques recherche sur le forum, je me suis étonné de l'absence de Tuto pour le remplacement de ce fameux mécanisme qui est assez capricieux!
       
      Je vais essayer de palier à ce manque en vous expliquant, photos à l'appui, comment j'ai procédé.
       
      Entre le démontage de la garniture, la dépose de l'ensemble du mécanisme et les opérations de remontage du tout, il faut compter entre 45mn et 1h de travail.
       
      Pour commencer, il vous faut:
       
      -Une Alfa Romeo 156 avec un lève-vitre arrière HS (le mien c'est le câble qui avez cassé après 20 ans de bons et loyaux services)
      -Un mécanisme neuf (ou reconditionné)

      -Un tournevis cruciforme
      -Une clé ou une douille de 10
      -Des gants si vous voulez éviter de vous écorcher les mimines
      -Des doigts fins
       
       
      Je ne ferai pas l'affront @Commandatore de refaire son super tuto de démontage des garnitures des portes arrières de la 156. Que la votre soit une berline ou un SW, les opérations sont exactement les mêmes. Voici le tuto:
       
       
       
       
      Une fois que vous avez enlevé la garniture vous avez ça:
       

       
      Alors oui, je suis un goret et je n'ai pas décollé le film aussi proprement que dans le tuto…
      Vous remarquerez que je n'ai pas décollé la partie supérieure afin de pouvoir le remettre en place facilement. Il sera maintenu par la pression de la garniture de porte une fois celle-ci remise en place.
       
      On commence par déposer le cache en plastique (en haut à droite de la photo) en enlevant les 4 vis cruciforme qui le maintiennent et en déclipsant délicatement les 4 pattes. On le laisse tomber au fond de la porte:
       

       
      Etape IMPORTANTE: Il faut maintenant rebrancher l'interrupteur et descendre la vitre à fond et réenlever l'interrupteur.
       
      On débranche le connecteur du moteur électrique:
       

       
      On déclipse la vitre du chariot mobile. Et c'est la que les gants et/ou les doigts fins sont pratiques!
      C'est une sorte de Circlip en pastique qui vient bloquer la vitre sur le chariot mobile.
      L'astuce est de passer par l'ouverture dégagée lors de la dépose du cache plastique, mais aussi pour gagner en souplesse de manœuvre, de dévisser légèrement les 2 écrous du rail central:
       

       
      Une fois la vitre désolidarisée du chariot, on la remonte à la main et avec un peu de chance elle tiendra seule en position haute.
       
      On passe à la dépose du mécanisme en dévissant les écrous de 10 (2 pour le rail central et 3 pour la partie moteur électrique):
       

       
      Maintenant bon courage pour sortir le tout par l'ouverture en bas à droite sur la photo. Les gants seront encore utiles pour éviter de s'écorcher sur les bords tranchants de tôle:
       

       
      FELICITATIONS! Vous n'avez plus qu'à procéder dans le sens inverse!
       
      Astuce n°2: J'ai graissé à la graisse blanche au téflon les câbles et la partie du rail où se déplace le chariot avant de remonter le nouveau mécanisme. Vous pouvez aussi mettre un petit peu de lubrifiant sur les guides latéraux de la vitre.
       
       
×
×
  • Créer...