Aller au contenu

"Mission" Photo et Astro dans les Hautes Alpes


Lighty50
 Share

Recommended Posts

Salut tout le monde !

 

En ce moment dans les Hautes Alpes pour une "mission" (je vais détailler un peu plus bas pourquoi j'emploie ce mot) photo et astro, je me suis dit que cela pourrait être sympa de tenir un mini carnet de voyage et de le partager une fois tout les jours ou tous les 2 jours avec vous ! 🙂

 

Le projet / "mission" :

 

Les Alpes en été sont un terrain de jeu génial pour la photo de jour et de nuit : des paysages à couper le souffle, un air pur, peu de pollution lumineuse, ça vous donne envie de grimper partout 😍

Ayant déjà été quelques fois dans cette région, il fallait revenir au moins une fois en mode "sérieux" et faire plein d'images ! 

 

Quelques images réalisées en 2017

 

astrophotographie-maxime-oudoux-1117-2.thumb.jpg.74d3998bb2958f489c63c50ea4ea4966.jpg

Lac de Serre-Ponçon

 

startrail-circumpolaire-astrophotographie-1.thumb.jpg.993a5597b2ec24134f8f7dd70e9c1a89.jpg

Le "Pain de Sucre" avec un filé d'étoiles

 

astrophotographie-astropaysage-nightscape-2-800x1199.thumb.jpg.db54e1c93b5fd4883ffc593d22293641.jpg

Une autre vue du Lac

 

 

 

Initialement, avec des astro-potes nous avions décidé de partir à l'observatoire d'Astroqueyras pendant 2 semaines : situé à côté du village de Saint-Véran (plus haute commune d'Europe), il est à 3000m d'altitude. 

 

DJI_0037.thumb.jpg.9fb3a4a1db3a20751d18607451932755.jpg

 

Sur site, c'est un vrai camp de base qui vous attend : intérieur spartiate, vivres rationalisées, douche avec très peu de pression, chambres réduites à leur plus simple appareil... on se sacrifie pour la passion et pour la science 😅

 

Pour y séjourner, nous devons monter une fameuse mission : les demandes pour venir profiter du ciel et des télescopes sont nombreuses depuis toute l'Europe, il y a donc une sélection des "candidats" qui est effectué pour sélectionner les projets les plus intéressants : photographier telle comète en transit devant une étoile, une formation sur le télescope principal, l'étude de tel nébuleuse... les projets avec des équipes scientifiques sont prioritaires. Malheureusement, c'est ce qu'il s'est passé pour nous : notre créneau était plutôt demandé et une team de 10 scientifiques Belges voulaient également ces dates... aucune chance 😫

 

Dégoûtés mais pas désespéré, nous avons donc décidé de faire quand même le séjour, en allant dans les camping de jour, et dans les Hauts Cols des Alpes (Lautaret,Izoard, Agnel, Restefond...) à la nuit tombée !

 

Nous l'avions déjà fait l'année dernière, des souvenirs de fous ! 

 

Capture.JPG.abc45d7c240f85810a29b10b6fd391b3.JPG

 

19961413_10212193122496191_3214217385777048590_n.thumb.jpg.7ee6c1f6db64ec47fb6e317f8a787d9b.jpg

 

1415156748_astrophototrepied-1-2.thumb.jpg.7a2aeb60e0d1935635f6084a77d02d92.jpg

 

Je vais également en profiter pour faire pas mal de paysages nocturnes, en essayant de me déplacer à différents endroits à minima 1 nuit sur 2... la météo n'est pas géniale il y a des orages en ce moment. Les orages en montagne, il ne faut pas jouer avec...

 

Jour 0 :

(Désolé, peu de photos)

 

Départ 9h du mat', matos astro et scientifique chargé dans le Crosswagon, contrôles des serrages de la tente de toit sur les barres, check visuel de la voiture (pneus / liquides / etc.) : on peut y aller ! 

La route se déroule sans problème du Mans : on papote avec Gaëlle, la covoitureuse qui a beaucoup voyagé alors qu'elle n'a que 21 ans... Italie, Pérou, Croatie, Russie, elle part au Népal en septembre... une vraie baroudeuse 😲

 

Tout ce passe bien jusqu'à l'arrivée dans le Massif Central, où le Crosswagon commence à brouter légèrement, puis de plus en plus... perte de puissance, vibrations de plus en plus présentes... le voyant d'avarie moteur s'allume sur le tableau de bord et l'ODB... je commence à paniquer un peu !

Sur la route, les voitures en panne des 2 côtés de la voie ne rassuraient pas... et c'est tombé sur moi aussi ! 

 

On décide de s'arrêter sur une aire d'autoroute pour vérifier tout ça avec un petit boitier ELM327 que j'avais la présence d'esprit d'acheter il y a quelques mois plus tôt... 

On branche sur la prise de la voiture, connexion au smartphone, et le code d'erreur apparaît : P0204, injecteur n°4 en panne... 

 

IMG_2664.thumb.PNG.8bdb03d48218571fec29eb0230f58b8a.PNG

 

"Soulagement" en découvrant que ce n'est pas plus grave, mais un peu embêtant quand même !

J'appelle un pote mécano pour lui demander si je peux continuer longtemps comme ça. "Oui jusqu'à Lyon, hors de question dans les Alpes, tu va déséquilibrer le moteur et détruire les organes périphériques à cause des vibrations". Je n'ai pas le choix : halte à Lyon et garage à trouver rapidement pour repartir... un dimanche !

 

Une fois la covoitureuse déposée après une route épique entre Clermont-Ferrand et Lyon à 100km/h et une voiture qui vibrait pas mal (heureusement qu'il y avait des pentes... après les cotes 😅)

 

Direction le camping le plus proche pour se poser dans la tente de toit et chercher un garage. 

 

Au moins, il y aura eu une coupure dans le voyage...

 

 

Jour 1 

 

Réveil aux aurores et avec une grosse chaleur dès le matin, j'appelle les garages repérés la veille.

2 d'entre eux étaient fermés pour congés... reste alors le Motor Village de Lyon. J'appelle avec une appréhension niveau tarifs... ça décroche, j'explique la situation, on me passe le chef d'atelier. 

Il décide de me prendre en priorité malgré le planning complètement rempli pour voir au moins la panne et la réparer dans la journée.

 

IMG_2671.thumb.JPG.523099a66fcd438924d5c2e9fb12c4ef.JPG

 

Arrivée sur place, le Crosswagon est rentré directement dans le garage, passage à la valise pour vérifier le code (qui était bien le P0204), inspection diverse... j'attend patiemment dans le showroom impressionnant ! Au même moment, une Giulia QV était placée sur son emplacement dédiée 😍

 

IMG_2670.thumb.JPG.d92d1137111f5086e414f6ad9d91c23b.JPG

 

30 minutes plus tard, le verdict tombe : le connecteur était mal fiché sur l'injecteur (un autre allait partir), ils ont tout remis en place et renforcé ! C'est une petite maladie "discrète" sur les 1.9JTD apparemment. 

Le Cross' est ressorti, on me rend les clefs :

" - c'est bon vous pouvez y aller ! 

- Oui mais je dois bien quelque chose ?

- On ne vous a pas fait le forfait à l'heure la réparation était plutôt mineure, vous êtes sur la route... et votre Crosswagon est vraiment en bon état pour plus de 200 000km, ça fait plaisir de voir un véhicule comme ça avec autant de km. Entre passionnés, on se serre les coudes !" 

 

J'étais sur le cul. Le Karma avait changé de sens ! Je leur ai donné quand même un petit truc pour les remercier...

Merci MotorVillage Lyon pour votre accueil et votre rapidité !

 

La suite s'est déroulée sans aucun problème : route agréable, j'ai cruisé pendant quelques temps avec un Stelvio et on s'est échangé un petit signe à la fin, sympa ! 

Globalement peu d'Alfa Romeo sur les routes de montagne, des Giulietta principalement. 

 

Passage au Col du Lautaret, magique :

 

IMG_2668.thumb.JPG.5827eb02d7b73699d09d0c166bd587c0.JPG

 

 

Presque 24h après l'heure d'arrivée initiale, Puy Saint-Vincent est en vue !

 

Matos et affaires posées... place au repos maintenant, en profitant de la vue 😴

 

 

 

Modifié par Lighty50
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce partage, avec quelques anecdotes à la limite du "Pierre Richard" mais qui te ressemble tellement...

Hate de voir tous tes nouveaux clichés, c'est bien de vivre ta passion à 100% comme tu ke fais

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos retours 🙂 ! 

 

Le 07/08/2018 à 15:09, titilem a dit :

Merci pour ce partage, avec quelques anecdotes à la limite du "Pierre Richard" mais qui te ressemble tellement...

Hate de voir tous tes nouveaux clichés, c'est bien de vivre ta passion à 100% comme tu ke fais

 

D'accord pour le Pierre Richard, plein de petites emmerdes perpétuellement... 😅

 

 

Jour 2

 

Après un bon repos avec nuit complète, il est temps de commencer à bosser les repérages et le programme du séjour !

 

Malheureusement, la météo est plutôt mauvaise en fin de journée et début de nuit, il faut trouver une vallée dégagée pour voir le ciel...

le groupe décide d'établir un camp de base temporaire au camping municipal de Celliac, un petit village caché dans une vallée à l'entrée très étroite, un peu cachée, c'est surprenant ! 

 

Tout le monde arrive à 21h sur le site du camping : l'un arrive tout droit d'Angers avec une Dacia Logan MCV (elle est super longue cette caisse, l’empattement est grand) et ADORE la fraîcheur du lieu après avoir cuit sur toute la route 🤣 , les 2 autres suivent peu après, retenus pas un changement de plaquette de frein de dernière minute... et un orage.

 

Mini apéro puis montage de tente, ensuite check météo sur nos sites spécialisés. Les nouvelles sont plutôt mauvaises, les éclairs de chaleurs (ceux qui ne font pas de bruit) flashent si et là... on décide quand même de monter sur le Col d'Izoard !

 

Après une montée/rallye improbable où nous slalomions sur les routes à bonne allure, avec un paysage illuminé par les éclairs, arrivée au Col.

 

_NI04235.thumb.jpg.71130d0d0e4e1bf5879cf231c7069d7d.jpg

 

Les éclairs flashent des 2 côtés du Col, l'atmosphère est à la fois un peu inquiétante mais fascinante... 

Les autres décident de ne pas sortir l'artillerie lourde (télescopes, systèmes de guidage, alimentation électrique, contrôle, capteurs...), trop risqué d'avoir une cellule orageuse qui décide de franchir le col et nous surprendre.

 

Avec un autre photographe, nous décidons de sortir du matériel léger et rapide à manœuvrer (appareil reflex, objectif grand angle, trépied) pour pouvoir être mobile en cas de changement soudain de direction des nuages... 

 

_NI04201.thumb.jpg.56b6c7c60e38cb6c410c49133b1a37b2.jpg

 

Du côté de Cervières (image ci-dessus), une cellule très active reste à bonne distance de nous, mais semble jouer à cache-cache derrière la montagne.

 

_NI04254.thumb.jpg.ae5dc36271cc6d381ea13d7f4b7dbda9.jpg

 

Du côté du Parc Naturel du Queyras, une autre cellule est en revanche plus menaçante. Elle est plus proche, active, et semble bouger vers nous. On reste sur nos gardes...

 

 

_NI04211.thumb.jpg.cd58e45fd3d2cbf3988bb0974124eb21.jpg

 

 

_NI04271.thumb.jpg.31ab7a87ad8b4f72ffde7fda855a58cf.jpg

 

Le ciel fini par se couvrir, on redescend un peu pour revenir vers les voitures. Apéro sorti à nouveau, on scrute/surveille le ciel, et les éclairs qui semblent s'approcher.

 

Une énorme masse sombre s'approche, du vent frais vient vers nous, un bruit lointain de pluie semble se dessiner, puis un flash plus puissant apparaît

 

" - tient, lui il devait être vraiment puissant, ou plus prêt

* un autre commence à compter les secondes pour déterminer la distance en même temps *

- plus puissant je dirait, mais c'est vrai que ça...

BBRREEAHHOOUMMM

- 5s les gars, ils est à 1500m de nous, on remballe fissa et on monte dans les caisses !"

 

La pluie commence à tomber quelques instants après...

 

La soirée s'est terminée comme ça, sous la pluie. On redescend dans la vallée... mais avec un petit sentiment d'excitation et de magie bien présent, c'était cool ! 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien beaux moments et superbes photos, merci de nous les partager !

 

Je remarque que vous ne tenez pas trop rigueur aux Belges d'avoir investi votre site initial, en dégustant un breuvage d'abbaye qui fait du bien par où il passe...

😀

 

Bonne continuation et encore merci !

Modifié par Icsunonove
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur

Hummm comment c'est bon ce carnet de voyage...!

Merci de prendre le temps de nous le faire partager, c'est un régal pour les yeux et l'imaginaire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 08/08/2018 à 16:19, Icsunonove a dit :

Bien beaux moments et superbes photos, merci de nous les partager !

 

Je remarque que vous ne tenez pas trop rigueur aux Belges d'avoir investi votre site initial, en dégustant un breuvage d'abbaye qui fait du bien par où il passe...

😀

 

Bonne continuation et encore merci !

 

On prend ce qu'il y a de meilleur ! ;) 

 

Merci pour les retours tout le monde, on continue ! 🙂 

 

 

Jour 3

 

Après un dodo nécessaire pour être en forme, on décide de remettre le couvert le soir-même, au "camp de base" de Celliac, car les prévisions météo sont plutôt mauvaises dans les cols.

 

Tout le matériel est mis en place sur le bord du camping, ce qui ne manque pas d'attirer le regard des autres campeurs/randonneurs, et même d'avoir de la visite pour savoir ce que nous faisions avec tout ce bazar 😅

 

IMG_2682.thumb.JPG.de7dade5aee127e8f22964527037a7ff.JPG

 

IMG_2685.thumb.JPG.51468201d43ded32633c226030ed97bb.JPG

 

Pour ma part, la Hussarde est sortie également sur le Cross' : 60s pour l'ouvrir et la déployer contre plusieurs minutes pour une tente classique, imbattable ! 

 

 

IMG_2688.thumb.JPG.89ece3bc2a07faf22bc8845cb60f5ab9.JPG

 

Le plus gros télescope du groupe, un Célestron C14, un monstre capable de voir d'assez près les planètes... mais pas que !

On voit mal ici, mais le diamètre du tube fait presque la taille de la roue de la Clio... 😅

 

En fasse du camping, des parapentistes s’entraînaient à attérir sur le terrain de l'autre côté de la route. L'un d'entre eux était en mauvaise posture, ses mouvements étaient saccadés... et il s'écrase sur un flan de montagne ! 😲 

Plusieurs personnes du camping, inquiètes, ne savaient pas quoi faire.

Steve, le propriétaire du Célestron C14 à vite eu une idée :

" s'il s'emmelle dans les suspentes et fini par se pendre depuis une branche, on a très peu de temps, il faut vite savoir si c'est urgent".

Il pointe alors son télescope pour surveiller l'état de santé du parapentiste. Je n'ai pas osé regarder à l'intérieur, mais apparemment on voyait très, très clairement toutes les parties de son corps, ses yeux ouverts... à plus  d'1km de distance.

Pas d'urgence, il reprenait connaissance... ouf ! 

 

Tout est rentré dans l'ordre, place à l'apéro (oui, encore 🤣) tout en gardant un œil sur le ciel et les instruments en cours de calibrage (d'où l'a présence de PC portables) 

 

IMG_2691.thumb.JPG.e7c5f6e96b438d83a901a65e6a5fe14b.JPG

 

La nuit tombe, les étoiles arrivent, et les curieux également ! 

Plusieurs personnes sont venu nous voir pour découvrir ce que l'on faisait, Steve leur a montré beaucoup d'objets dans le ciel, les enfants ont adoré cette session astro improvisée. Pendant ce temps, les astrophotographes (Jonathan, Benjamin et moi-même) continuons nos affaires sur nos cibles du soir.

La mienne était la galaxie la plus connue et la plus proche de nous, Andromède, dont voici un extrait de la séance d'hier (il y a plus de 2h30 de poses à traiter... ici il y a juste 4 minutes) :

 

M31-DB.thumb.jpg.f76303d60fafb11043b1ea04c6703306.jpg

 

Je n'ai pas pu malheureusement faire de belles photos d'ambiance de nuit, à cause de l'éclairage du camping trop puissant.

 

4h du matin : fin des prises de vues, tout le monde part se coucher satisfait de ce qu'il a fait !

 

 

Jour 4

 

Réveil à 9h30, tout le monde dort dans le groupe sauf moi, habitué par les nuits assez courtes.

 

Pas difficile à vérifier pour Benjamin, qui a très visiblement une tente trop petite pour lui 🤣

 

IMG_2692.thumb.JPG.d3b6b95d00d36268d0aa548c5741119e.JPG

 

La suite de la journée est assez banale et triste : mauvais temps généralisé sur les Alpes, donc repos forcé ce soir, avant un week-end très chargé !! 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Lighty

C'est toujours un plaisir de te lire et regarder tes images.

Merci pour ce partage.

 

(PS: les connecteurs des injecteurs prennent du jeu et font mauvais contacts : les resserrés et c'est reparti!)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Le 11/08/2018 à 08:27, JaiSi a dit :

Salut Lighty

C'est toujours un plaisir de te lire et regarder tes images.

Merci pour ce partage.

 

(PS: les connecteurs des injecteurs prennent du jeu et font mauvais contacts : les resserrés et c'est reparti!)

 

Merci @JaiSi ! 🙂 

Oui ils les ont resserré au Motor Village, et heureusement... la voiture se tape 1 col (voire 2) par jour !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oh le récit de voyage que j'adore! 

Toujours quelques péripéties... Mais le spectacle offert par la Nature et capturé par tes soins en vaut bien la peine! 

Hâte de lire (...et voir!) la suite ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 12/08/2018 à 22:53, Oliv'BZH a dit :

Oh le récit de voyage que j'adore! 

Toujours quelques péripéties... Mais le spectacle offert par la Nature et capturé par tes soins en vaut bien la peine! 

Hâte de lire (...et voir!) la suite ;)

 

Oui les péripéties certaines je m'en serais bien passé... mais d'autres sont sympa 🙂 

Merci pour ton retour @Oliv'BZH !

 

Jour 5

 

Les 3 nuits suivantes s'annoncent excellentes, la météo est très optimiste sur l'ensemble des nuits : il est temps de monter dans les Cols les plus élevés pour avoir le meilleur ciel possible !

 

Le groupe décide d'aller avec le Col de Restefond, situé vers le sud des Hautes Alpes; un paysage grandiose vous attend de jour, avec des routes magnifiques et très roulantes, c'est à faire absolument une fois dans votre vie ! 

Je n'ai pas pu m’empêcher de faire quelques photos durant le trajet de 2h entre mon lieu de résidence et le Col

 

Image00003.thumb.jpg.5c6363e628fd8ab33b6b8d9c96de4dbb.jpg

 

Image00002.thumb.jpg.43f315b0db0f64fb27cc9c374b1ac3fb.jpg

 

Image00005.thumb.jpg.5c5d1ccff4b75421ae4c57253a8738dd.jpg

 

Image00006.thumb.jpg.7d64fbee61b4f54b2d167f7ee9daf995.jpg

 

 

 

Une fois arrivé sur place, les 3 copains astro ont décidé de se "réfugier" derrière un flan de montagne, pour éviter le plus possible d'avoir du vent. Leur matériel est tellement sensible et le "zoom" de leur télescope tellement puissant que la moindre bourrasque pourrait bousiller une prise de vue... 

 

 

Image00007.thumb.jpg.1848e221c12727659563c93a5f4f9f99.jpg

 

 

Image00008.thumb.jpg.89bdd289d69f831d9ae1cd7b1081c36b.jpg

 

La nuit approche, nous pouvons la voir clairement : c'est la zone du ciel orange/violette, appelée la Ceinture de Vénus, qui se déploie lentement dans le ciel.

 

Image00009.thumb.jpg.2622f1edb0d8302b56e4616bb05b0873.jpg

 

 

Pour ma part, le projet photo demande à avoir la vue la plus au sud possible, pour capturer la Voie Lactée. Elle existe, et se trouve sur la petite route qui ceinture la Cime de la Bonnette, une petite montagne située juste à côté du Col. 

Vers 22h30, je part seul vers ce spot, laissant les copains, leur bonne humeur et le cubi de rosé ... 😥 

 

A peine arrivé sur place, le spectacle est incroyable : le sud des Alpes se dévoile face à vous, avec une Voie Lactée incandescente jusqu'à l'horizon. Un moment magique qui vous prend par les tripes et vous oblige à ne plus penser, juste à essayer d'appréhender ce vide sombre et calme à vos pieds (c'est un ravin à côté de la route), et cette immensité de l'espace avec des milliers d'étoiles qui vous éclairent assez fébrilement, mais vous incitent à la contemplation la plus totale.

 

restefond-16566.thumb.jpg.adb3b9b3385d9d715cde8a09090854ba.jpg

 

Place au boulot et au projets : l'un d'entre eux, très ambitieux, consiste à effectuer des prises de vues longues de la Voie Lactée, avec une focale plutôt longue (135mm), sur un système cranté de prise de vue panoramique, lui-même placé sur un autre système de compensation de rotation de la Terre. Mises bout à bout, toutes ces images vont former une mosaïque en Ultra Haute Définition de notre galaxie. De telles images existent, mais peu d'astrophotographes sont allés jusqu'à cette focale et surtout ont pu la faire avec une telle qualité de ciel. Il faudra des soirs et des nuits entières à traiter, fusionner, se planter, gueuler et insulter le PC, reprendre le traitement, réussir (peut-être!)...

 

Voici une image du matériel, en train de capturer une portion de la Voie Lactée

 

restefond-16560.thumb.jpg.d0cf842fd1618771598e879597d667b1.jpg

 

Pendant que le premier appareil photo était à pied d'oeuvre, le deuxième réalisait une série de photo pour tenter de capturer les étoiles filantes : les Perséides sont bien là, mais difficile de les avoir sur une image !

Je n’ai pas encore traité les photos pour vous montrer ce plan.

 

Ensuite, c’est au tour du Cross’ et de la tente Hussarde d’avoir une petite série de photo pour la marque NaitUp, avec laquelle j’ai un petit partenariat.

On met la lampe frontale dans la tente en lumière rouge, et zou !

 

restefond-16600.thumb.jpg.83e25aac2b99b3e96fea1838cc3f55b5.jpg

 

restefond-16611.thumb.jpg.d622d2194071bc418dc9f60397fd83c6.jpg

 

restefond-16612.thumb.jpg.b25f2b8e4f8278e2f9bc155921e62f1e.jpg

 

Le projet principal prend du temps, beaucoup de temps… toutes les 3 minutes, il faut déplacer doouuuuucement l’appareil sur ses 2 axes sans tout dérégler, pour le positionner sur l’angle suivant, relancer l’intervallomètre (le minuteur) qui pilote le boîtier, et c’est reparti.

Cette opération, je l’ai faite 87 fois entre 23h et 4h30 du matin environ… jusqu’à l’arrivée du jour.

 

Là encore, un spectacle magnifique s’offre à vous, avec le mélange de le brume au fond des vallées, des montagnes qui commencent à se révéler à vous, le ciel qui change de couleur… 7h08 : le soleil lance ses premiers rayons de soleil vers ma position. Sa chaleur vous redonne un peu d’énergie, après cette nuit passée à 2802m d’altitude, dans le froid et le vent, face à face avec les étoiles.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jour 6

 

Avec des étoiles encore plein les yeux, nous hésitons à rester 2 jours sur le spot, pour profiter du ciel, mais un problème épineux va alors apparaître : la gestion de l’énergie !

 

Tout ce matériel pompe une certaine quantité de courant.

Pour ma part, la monture qui permet de compenser la rotation de la Terre a un appétit plutôt frugal, je peux mettre éventuellement une résistance chauffante autour de l’objectif ou la lunette pour supprimer la buée s’il y a trop d’humidité… mais c’est tout. L’appareil photo à sa propre batterie ainsi que quelques autres accessoires. Une batterie de 7ah suffit pour moi.

 

Par contre, pour les autres loustics… la liste est beaucoup plus longue ! Caméra CCD (appareil photo), caméra de guidage, monture de suivi lourde motorisée sur 2 axes, roue à filtre (pour limiter la pollution lumineuse, prendre uniquement dans une raie d’émission spécifique), focuser (moteur de mise au point), résistances chauffantes, modules Pelletier pour refroidir les CCD, ordinateur portable… ça n’a rien à voir ! Ce sont de vraies batteries de voiture qui sont utilisées, avec des 50 ou 70ah, pour être tranquille. Je vous laisse imaginer le bordel niveau câbles et convertisseurs…

 

Bref, on ne peut pas rester sur place, les batteries ont besoin d’être rechargées.

 

Le soir suivant, nous décidons d’aller à Saint Véran, un village situé dans le Queyras plein de charme, interdit aux voitures des touristes. Un peu plus haut, se trouve l’observatoire d’Astroqueyras, celui que je vous avait présenté au début.

On prend la route de l’observatoire pour s’arrêter quelques km plus loin, dans un spot tranquille.

 

Cette nuit, c’est du ciel profond : Nébuleuses du Crabe, du Calamar Géant, les Dentelles du Cygne… que de jolis noms pour d’immenses nuages de gaz pour certains, cadavres de supernova pour d’autres.

 

Le premier appareil est monté sur la lunette et photographie quelques cibles, dont la belle nébuleuse NGC700, alias North America, située « à côté » de l’une des étoiles du triangle de l’été, Deneb (la grosse étoile bleue)

 

ngc7000-et-Deneb-fb.thumb.jpg.196ea109879c1fcce142697714fe48fb.jpg

 

L’autre appareil prend là encore des photos pour tenter de capturer des étoiles filantes. Sur les quelques 600 photos prises, seulement une douzaine en ont… alors que la prise de vue est constante ! C’est dire la difficulté d’en attraper. Là encore, elles ne sont pas traitées.

 

3h30 du matin, tout le monde se repose dans les voitures, le matériel ronronne en pleine obscurité. Je décide de faire une dernière petite photo avant de retourner me reposer.

 

_NI17322_DxO.thumb.jpg.94e12b31859e8aef9afc18e350383953.jpg

 

Le jour se lève 1h plus tard, il est temps de ranger très vite et de partir… en effet, la route est totalement interdite aux personnes non autorisées (parc national), on risque une petite amende si on se fait attraper. Le rangement se fait en silence, la descente vers le village tout feux éteints.

 

Une nuit un peu calme comparée à la précédente, mais quand même sympa !

 

Pour le jour 7, qui est le dernier jour (enfin... nuit ;) ) de photo, il/elle sera publié(e) d'ici la fin de semaine. 

Modifié par Lighty50
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • il y a 3 weeks...
Il y a 12 heures, Commandatore a dit :

Bah j'ai pas les mots...

Je suis fan, archi fan!

C'est magique!!!

 

il y a une heure, moon a dit :

ah moi j'avais meme pas vu !!

 

 

c'est ouf de chez ouf

 

Merci @Commandatore et @moon ! 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(3 posts en quelques minutes, pas bien @Lighty50 ! tim )

 

Les photos partagées plus haut sont sombres pour certaines, car je les retouchait sur mon PC portage.

 

Voici les bonnes versions

_NI16562_DxO.thumb.jpg.19e25eae30666784051e68beaeaa6832.jpg

 

_NI16611_DxO.thumb.jpg.17b66c44fb6054e410381481ded654b6.jpg

 

_NI16600_DxO.thumb.jpg.27ecc7176d39004d972b696488a84ae9.jpg

 

 

 

Une image prise a Restefond : la Voie Lactée de l'horizon jusqu'à la constellation du Cygne.

 

Ici, nous voyons bien l'ensemble de la structure galactique, avec ses masses sombres de poussière et de gaz inertes, grands de plusieurs dizaines de milliers d'années-lumières, ceinturant notre Galaxie par strates concentriques. 

 

Le ciel est un peu vert, c'est normal : il s'agit de l'airglow, un phénomène de chimiluminescence de la haute atmosphère (excitation des molécules par les particules solaires, toussa toussa... intéressant, à voir sur Wikipédia ! ;) ).

L'airglow se laisse capturer facilement uniquement dans les zones où le ciel est de bonne qualité. Sinon, il est noyé dans la pollution lumineuse...

La grosse étoile en bas à gauche, c'est Mars ! 

 

250612992_voie-lactee-col-de-restefond-airglow(1).thumb.jpg.ea08834583d6325918fe09d707e9ff57.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur
il y a une heure, Lighty50 a dit :

Petit problème que je rencontre @Commandatore sur le fofo : je peux pas aller à la ligne :unedent:

 

Ah ben si là ça marche

 

Alors oui, moi aussi ça me le fait, mais uniquement sous Chrome. Et ça vient quand juste avant, tu as cité quelqu'un avec le "@".

J'ai résolu le souci en faisant Shift+Enter pour passer à la ligne. Et pour me simplifier la tache, j'en colle 3 ou 4 à la suite, ce qui me permet ensuite de faire ma mise en page tranquillement. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrateur
il y a une heure, Lighty50 a dit :

 

 

Merci @Commandatore et @moon ! 

 

Je sais que je radote mais à chaque fois que tu postes, j'en prends plein les yeux!

Déjà je suis épaté par le spectacle des étoiles (et celui de ta tente que j'adore!!), ensuite épaté par la qualité photo et sa technicité, et ensuite, pour avoir tenté le coup (et donc je sais le taf qu'il faut pour révéler les images), épaté par ton travail de retouche.

Donc, bref, à chaque fois, je suis bouche bée!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Share

×
×
  • Créer...