Aller au contenu

EtienneSoissons

Alfistes actifs
  • Compteur de contenus

    3 267
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par EtienneSoissons

  1. Bienvenue à toi ! Rare, la 156 en Q4 ! Tu aurais quelques photos ?
  2. Bienvenue à toi ! La Giulia, le rouge lui va si bien... 😍
  3. Bienvenue à toi ! Superbe cette GTA !!! Le rouge lui va si bien... et avec le cuir bi-ton noir-marron, c'est un régal pour les yeux, et pas seulement pour les yeux ! Attention, il faudra remettre le bouchon sur le réservoir de liquide de refroidissement 😉
  4. Merci ! Toujours sympas, ces retours à une époque où chaque familiale proposait sa version "sportive", et où l'on rêvait encore de vitesse...
  5. Oui plutôt, parce que ces derniers temps, mettre un pied dehors ne fait guère envie : sale automne ! La voiture est dans un état... 😱
  6. Bon alors, voici les dernières nouvelles. Après un nouveau passage chez le garagiste suite à l'allumage du voyant moteur, il a procédé au changement des 6 bobines et des 6 bougies. Et il a mis dans le liquide de refroidissement un produit censé colmater une éventuelle micro-fuite. J'ai utilisé la voiture toute la semaine, en vérifiant le niveau du LDR chaque matin, et la situation semble revenir à la normale : le moteur fonctionne de nouveau sans soucis et le liquide ne semble plus vouloir baisser. 320 km parcourus sans soucis, pourvu que ça dure ! La voiture reste sous surveillance rapprochée, je croise les doigts...
  7. Le garagiste a mis le circuit en pression et a monté la voiture sur le pont pour chercher une éventuelle fuite : rien. Pas de mayo sur le bouchon, température stable : vers 70°C en roulant, et jusqu'à 90 après quelque min d'arrêt moteur tournant. Comme d'hab'. Fumée difficile à constater en ces temps froids et humides, brouillard quotidien. Elle fume, oui, mais pas l'impression que plus que d'habitude. Pas d'huile dans le vase d'expansion. Une bulle, c'est ce que pensait le garagiste. Mais depuis, il a mis le circuit en pression et j'ai refait le niveau : ça continue de baisser... Effectivement, mon autre garagiste qui s'y connait mieux en V6 arese, mais qui est loin de chez moi et qui ne reçoit que sur rdv (il est débordé) pensait en juin dernier que mes soucis d'allumage intempestif pouvaient venir d'une bobine. Il m'avait dit de rouler tranquille et de revenir en cas de nouvel allumage du voyant. Ça a tenu 2 000 km environ , et je crois que je vais devoir lui ramener la voiture pour tirer ça au clair...
  8. Moi aussi, j'étais content, sauf que... Cette fois-ci, je suis bien inquiet pour mon V6. Petit résumé des derniers épisodes : le 18 septembre, la voiture perd une grande partie de son liquide de refroidissement (garée devant chez moi) suite à une durite percée. Je retrouve la durite chez ZAR 932 et la fait changer par mon garagiste. de retour à la maison, la voiture continue de perdre (doucement) du l.d.r : changement du radiateur qui n'était plus étanche au niveau d'un sertissage alu/plastique. Le 21 octobre, je récupère mon auto avec l'espoir d'en profiter. Mais patatra, elle continue de perdre du l.d.r : en 50 bornes, je passe du niveau maxi au niveau mini dans le bocal. La-dessus, je suis parti pour 15 j de vacances avec la C5 à mon retour cette semaine, j'ai tenté deux fois de faire rouler la 156 : au bout de quelques km, le voyant d'avarie moteur s'allume, et le moteur présente alors un fonctionnement irrégulier, notamment au ralenti. Je suis donc très inquiet : est-il possible qu’une partie du liquide de refroidissement "passe dans le moteur" ??? Je précise que l'huile présente un aspect tout à fait normal. Si quelqu'un à une idée de piste à creuser... Et pour clore le tout, le boulot ne me laisse pas vraiment le temps de m’occuper de l'emmener au garage ces prochains jours...
  9. As-tu réussi à mettre de l'électricité dans le réservoir ? 🤔
  10. Cette 75 est vraiment impressionnante ! L'intérieur me laisse pantois, entre les sièges et le ciel de toit. Il ne doit pas y en avoir beaucoup d'identiques...
  11. Merci pour ce comparatif, d'un temps où l'électricité servait à s'éclairer et où chaque constructeur ou presque avait un 6 cylindres au catalogue...
  12. Quand je vois comment brille ta 159, j'ai envie de te confier la mienne... Bel achat !
  13. Le retour de la V6, enfin ! Après l'arrivée de la durite d'occasion trouvée chez zar932, et son montage par mon garagiste, j'avais récupéré la voiture une première fois il y a deux semaines. Évidemment, j'ai contrôlé attentivement le niveau du liquide de refroidissement après quelques roulages, et... ça fuyait encore (mais beaucoup moins). Donc retour chez le pro et cette fois-ci, c'est au niveau du radiateur que ça se passait : un sertissage entre plastique et alu laissait échapper du liquide. Donc me voilà avec un radiateur neuf, et avec l'espoir de pouvoir enfin profiter pour de bon de mon V6 après 1 moi de disette ! En voici une !
  14. Chouette présentation, effectivement ! Et beau palmarès familial chez Alfa !! Ça fait plaisir de voir débarquer un vrai passionné !!! Bienvenue ! Quand on y a gouté, ça devient difficile de s'en passer... même si de temps en temps, ce genre d'auto peut se révéler capricieuse... Y aurait pas moyen de glisser un V6 sous un capot sur un prochain modèle ??? Ça ne semble guère dans l'air du temps, malheureusement...
  15. C'est vrai que quand on voir vers quoi on se dirige en terme de motorisations actuellement, il y a de quoi être nostalgique ! La couverture de ce numéro de l'Auto-Journal fait rêver !!!
  16. Sur ma 156, ainsi que sur ma précédente et sur les autres produits du groupe Fiat que j'ai eu, il y a toujours eu clignotement à la condamnation ainsi qu'à la décondamnation des portes !
  17. Salut ! Je roule moi aussi en 156 v6, depuis 5 ans maintenant. Et j'avoue que quand je l'ai eu, alors que je roulais depuis 3 ans avec une 2,4 jtd 20v, ça m'a fait tout drôle ! Comme toi, elle m'a paru creuse en bas du compte-tour. Pourtant, ce Busso est très élastique, il repart sans broncher à 1000 tr/min en 6ème à la sortie d'un rond-point, mais il faut avouer que face au couple camionesque du 2,4 jtd, le V6 semble souvent moins adapté à la réalité de la circulation dans laquelle j'évolue quotidiennement. Par contre, je ne dis pas comme toi concernant les hauts régimes : la mienne grimpe allègrement jusqu'à 7000 tr/min dans une mélodie qui rend accroc, et elle accroche 200 compteur avec beaucoup d'aisance. Mais c'est clair que lorsqu'il faut doubler promptement sur le réseau secondaire, il faut "bosser" plus qu'avec le diesel en rétrogradant franchement. A mes yeux, la V6 est bien plus une voiture plaisir "à l'ancienne", là où la 2,4 proposait un subtil compromis entre sonorité, couple et consommation, magnifiquement adapté à une conduite en charge. En fait, il ne faudrait pas arriver sur le v6 2,5 après avoir côtoyé le 2,4 jtd, lui aussi un sacré moteur... Peut-être devrais-tu chercher une GTA ??
×
×
  • Créer...